3.000 clandestins secourus ce dimanche au large de la Libye et amenés en Italie

post_thumb_default

 

Environ 3.000 personnes ont été secourues dimanche en Méditerranée au large de la Libye, à travers vingt-deux opérations de secours distinctes, ont précisé dimanche les gardes-côtes italiens qui coordonnent les opérations. Un phénomène de concentration. « C’est ce que nous appelons un phénomène de concentration : après des jours calmes, les migrants arrivent nombreux, profitant d’une […]

Cet article 3.000 clandestins secourus ce dimanche au large de la Libye et amenés en Italie est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

10 commentaires

  1. Posté par Palador le

    Ne pas oublier que les programmes comme « Mare Nostrum » et « Triton » sont des directives de l’UE. Pour rappel, « Mare Nostrum » coutait 9 millions d’euros par mois à l’Italie soit 114 millions en une année, la raison pour laquelle le programme à été abandonné. Hélas maintenant il y a « Aquarius » un programme soutenu par des fonds privés, il serait intéressant de savoir quel fonds ? Un navire qui s’approche au plus près des côtes nord africaines pour en prendre en charge les migrants et les ramener directement sur les côtes européennes, rien que ça ! Ce n’est plus comme auparavant de surveiller les eaux territoriales d’Europe, mais cela s’apparente à un programme de passeurs à grande échelle et un appel d’air phénoménal. La grande question est: que comptent faire les autorités contre çeci car c’est complètement illégal et surtout quel sont leurs réponses ?

  2. Posté par Tommy le

    Trois mille assistés à vie pour 60 ans chacun, ça fait combien?
    Heureusement que je maîtrise les puissances de dix!

  3. Posté par Petinos le

    C’est l’Italie qu’il faut sanctionner si Schengen ne marche pas c’est à cause deux, ils trichent comme d’hab

  4. Posté par Bilou le

    @ Jack, procurez-vous quelques boites d’anti-vomitifs, car cela ne fait que commencer.

  5. Posté par bigjames le

    Y en a marre. Et le printemps qui arrive….
    Et nos sept champions, pas un pour lever le petit doigt afin de mettre l’Italie devant ses responsabilités.
    NO SCHENGEN, très vite !!!

  6. Posté par Gérard le

    Pourquoi les médias ne s’interrogent-ils pas sur ces déplacements de masse, qui les organise? D’ailleurs en France on en parle de moins en moins de ces « croisières ».
    Cela ressemble fort à une sorte d’invasion qu’on le veuille ou non.

  7. Posté par Vautrin le

    Ce n’est PAS du sauvetage, c’est de l’importation massive d’envahisseurs. Quand donc cette trahison cessera-t-elle ?

  8. Posté par Bilou le

    « Secourus », d’entente complice entre les bateaux ONG et les passeurs, comme d’hab…

  9. Posté par Jack Palance le

    Et ca continue !….encore et encore !…des milliers et des milliers de parasites dont des mineurs de 30 ans tous né le 01 janvier !?…que l’Europe va entretenir toute leur vie et qui vont se reproduire comme des lapins !….et tous ça avec la complicité de ces pourritures d’ONG !…..Quant on est naufragé, on se fait ramener vers la côte la plus proche non ?…et la Lybie est à portée de jumelles.
    On est gouverné que par d’immondes traitres ou pas UN veut se mouiller pour arrêter se scandale invraisemblable !….pire qu’une invasion de criquet !…j’en vomis !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.