Vaud: Des Français attaquent un fourgon. Selon l’un des avocats « Les voleurs se sont trouvés à la mauvaise place au mauvais moment. »

Transport_de_fond_Loomis_Paris_2011

Trois malfrats ont tenté de réquisitionner un fourgon blindé contenant six millions de francs. Ils ont été interpellés.

Deux des trois suspects ont des casiers en Suisse et en France, notamment pour recel, vol, évasion ou encore enlèvement.

La défense du trio de braqueurs présumés a exposé une version différente au «Matin dimanche». Ils auraient certes envisagé un mauvais coup, comme le vol de machines de chantier, mais ignoraient que le véhicule repéré était un fourgon blindé contenant autant de valeurs. Ils n'étaient pas équipés pour un tel braquage et n'auraient pas été armés. Ils auraient pris la fuite sitôt braqués par les convoyeurs. «Ils se sont trouvés à la mauvaise place au mauvais moment» conclue l'un des avocats.

Source et article complet

Rappel: Selon Micheline Calmy-Rey « Schengen nous apportera plus de sécurité ».

9 commentaires

  1. Posté par Jim Jardashian le

    Si seulement ces pauvres « Français » avaient été là au bon moment! L’espace-temps les a mal traités, pauvres victimes.

  2. Posté par pierre frankenhauser le

    Si j’ai bien compris, le fourgon a foncé sur ces braves gens qui n’ont rien demandé. Puis les convoyeurs en sont sortis, armes au poing, ont ouvert tout grand la porte arrière et ont ordonné aux trois malheureux qui trouvaient là totalement par hasard de ramasser tout le fric puis de déguerpir. En fait, ces trois mousquetaires ont bien été les victimes des méchants convoyeurs de fonds, c’est clair.

  3. Posté par Tommy le

    Que ces Francais se nomment Toufik, Mourad ou Couscous, on s’en doute bien.
    Que les médias nous parlent de Francais, c’est cela que je trouve inadmissible.
    A ce propos, lisez les « Polizeimeldungen Aargau » de ce dimanche.
    Cinq jeunes tabassés et dépouillés par dix « balkaniques » ( ce n’est que pure coïncidence) !
    Je me réjouis d’en lire le commentaire dans le 20 Minutes de demain, pour autant qu’on en parle.

  4. Posté par Cécile le

    Haha qui va croire ça? Ils nous prennent pour des imbéciles.

  5. Posté par Normandy le

    L’avocat en question ferait un sérieux candidat pour le prochain prix Champignac!

  6. Posté par bigjames le

    Parmi nos avocats, il y a quand même une belle bande de tête à claques !

  7. Posté par Julie Rochat le

    Il s’agit probablement de 3 Lyonnais prénommés Mohamed, Yacine et Mouloud, prénoms bien français…… Ou me trompe-je ?

  8. Posté par Ralebol le

    Donc, si j’ai bien compris, c’est à l’insu de leur plein grès qu’ils ont attaqué ce fourgon. Il y a vraiment des avocats qui n’ont pas peur de dire des conneries. Ces « victimes » sont des Français soit. Mais pourrait on connaître leurs prénoms?

  9. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Des francais comme « vouzemoi » je suppose?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.