L’UE et la volonté de désarmer les citoyens. Les Suisses ne sont pas seuls: les Tchèques résistent aussi

Armes_MonopolePourLesCriminelsAffiche

Nous ne sommes pas seuls: les Tchèques résistent aussi

 

Ils le font même mieux que nous ! Les Suisses propriétaires d'armes ne sont pas seuls à résister à la pieuvre européenne, qui ne veut plus voir en face d'elle que des terroristes ou des bandits armés, mais surtout pas de citoyens, dans lesquels elle n'a aucune confiance.

 

On peut même dire que les Tchèques sont mieux soutenus que les Suisses, C'est en effet le gouvernement tchèque lui-même, qui propose un amendement constitutionnel pour protéger l’acquisition d’armes à des fins sécuritaires. Un projet qui va directement à l’encontre du projet de directive européenne sur le sujet.

 

Mieux encore, le droit de porter une arme pourrait être inscrit dans la Constitution tchèque. Cette proposition est bien sûr combattue par la gauche et une partie de la droite bien-pensante. Le parlement tchèque sera donc appelé à prendre une décision. Le ministre de l'Intérieur, Milan Chovanec, est cependant optimiste.

 

La république tchèque compte plusieurs centaines de milliers de citoyens au bénéfice d'un permis de port d'arme, environ 3% de la population. Ces personnes sont généralement perçues non comme un danger, mais comme un atout pour la sécurité publique.

 

En République tchèque, les propriétaires d'armes reçoivent des encouragements dont nous ne pouvons même pas rêver en Suisse:

 

- Le président Milos Zeman dit à ses concitoyens comment lutter contre les terroristes: "flinguez-les vous-mêmes !"

- Le ministère tchèque de l’Intérieur a déposé un nouvel amendement à la Constitution, pour que toute personne détenant légalement une arme à feu, puisse en faire usage, en cas d’attaques terroristes ou d’autres menaces dans le pays. "La situation sécuritaire en Europe évolue malheureusement vers le moins bien, a-t-il déclaré, et nous pensons que les citoyens tchèques doivent avoir ancré dans la constitution le droit de porter une arme".

- Le chef de l'unité anti-terroriste tchèque a déclaré récemment: "Nous ne pouvons pas être partout. Les gens ne sont pas des moutons, ils peuvent se défendre avec une arme.

 

Si nous avions en Suisse, ne serait-ce qu'une fraction du gouvernement aussi compréhensive, nous serions dans une bien meilleure situation, dans notre combat contre l'Europe et ses tentacules.

Frank Leutenegger, mars 2017

 

5 commentaires

  1. Posté par Myrisa Jones le

    Pour info:
    Il n’y a pas que le désarmement des citoyens suisses… La complicité de nos élites politiques pour vendre notre souveraineté politique à l’UE par les fameux accords « institutionnels » ( Burkhalter prétendant malhonnêtement qu’il ne s’agit que de « points techniques » qu’il n’est pas nécessaire de soumettre au peuple…) s’étend à une adhésion « masquée » à l’OTAN.
    Ils ne veulent surtout pas prendre le risque d’un débat démocratique sur ces sujets et donc agissent par derrière. Nous sommes de fait déjà devenu un protectorat de l’UErss étatsunienne
    Ces personnes au sommet de l’Etat sont en train de détruire les principes fondateurs de la plus vieille démocratie du monde par pure traîtrise, car ils savent qu’ils ne risquent rien…

    L’OTAN menace notre sécurité
    Extrait
    « L’adhésion de la Suisse au Partnership for Peace (ou PfP) de l’OTAN vaut-elle neutralité ? Daniele Ganser cite William Perry : la différence entre l’adhésion pleine et entière à L’OTAN et le PfP doit tendre à devenir plus ténue qu’une feuille de papier (Illegale Kriege, p.28) Des avions suisses survolent la Baltique aux côtés de chasseurs de l’OTAN. »

    https://resistanceauthentique.net/2017/03/19/lotan-menace-notre-securite/

  2. Posté par Jacques Beckie le

    Je pense que je vais aussi commencer à m’intéresser à ces pays pour ma future retraite. Ce patriotisme me plaît il me rappelle l’histoire de Guillaume Tell qui avait foi en lui et en sa Patrie, prêt à mourir s’il le fallait pour ses convictions… Je n’offrirait jamais ma vie pour sauver celle de Sommaruga et tous nos traitres à notre Patrie.

  3. Posté par Pierre H. le

    Notre gouvernement est pourri, depuis Berne jusque dans nos communes ! Tout est pourri ! J’ai déjà mon plan de retraite dans un pays d’Europe de l’Est.

  4. Posté par GéraldS le

    Pour avoir fait plusieurs séjours en Tchéquie je peux vous dire que la grande différence entre les Tchèques et le Suisses réside dans le fait que les Tchèques sont patriotes avant d’être de gauche ou de droite. En Suisse c’est exactement le contraire.

  5. Posté par Trebark le

    Au vu des femmes tchèques et des prix de l’immobilier là-bas il est temps de sérieusement envisager une résidence secondaire dans ce charmant pays.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.