Allemagne: des habitants érigent des croix pour empêcher la construction d’une mosquée à Erfurt, l’église… condamne l’initiative (Vidéo)

croix

Début mars, une première croix de dix mètres de haut avait été érigée sur le terrain détenu par la communauté musulmane Ahmadiyya, où cette dernière entend construire une mosquée. Les deux groupes anti-immigrants et anti-islam Bürger für Erfurt (Citoyens pour Erfurt) et Ein Prozent (Un pour cent), venus de la Saxe voisine, avaient publié une vidéo de leur action sur leur page Facebook.

Mise à terre quelques jours plus tard par des inconnus, la croix a été remise en place, accompagnée de six autres croix de tailles différentes.

Le projet de mosquée, qui serait le premier à voir le jour dans le land de Thuringe qui ne compte actuellement que des salles de prière, fait aussi face à l’opposition du parti anti-immigration AfD et de groupuscules nationalistes locaux. Le permis de construire doit être soumis à l’administration municipale dans les semaines à venir.

«Légalement, nous ne pouvons pas agir contre ces croix. Ce n’est pas une zone urbaine régie par les lois de la ville. Nous ne pouvons qu’appeler encore et encore à ce que les manifestations contre la construction de la mosquée de la ville ne soient que pacifiques», a déclaré le maire de la ville, Katrin Böhlke, au journal local MRD.

Le porte-parole de la communauté Ahmadiyya, lui, ne voit pas les croix en elles-mêmes comme une provocation : «Au contraire, la croix n’est pas une provocation. Il serait bien de voir des églises, synagogues et mosquées côte à côte. Nous verrions d’un bon œil la construction d’une église à côté [de la mosquée]», a-t-il ainsi déclaré. Néanmoins, celui-ci a été choqué de voir que «les opposants à la mosquée utilisaient des symboles religieux».

Cette critique a été reprise par les représentants de l’Eglise évangélique d’Allemagne centrale et le diocèse catholique du land, qui se sont exprimées dans un communiqué commun. «Toute personne qui utilise la croix pour s’opposer à d’autres croyances fait mauvais usage de ce symbole chrétien. […] En tant qu’Eglises chrétiennes nous accueillons favorablement la construction de la mosquée à Erfurt», ont déclaré les prélats (…)

Source : https://francais.rt.com/international/35316-allemagne-reaction-projet-mosquee-nationalistes-croix

Via CivilWarInEurope

3 commentaires

  1. Posté par Tommy le

    A Rikiki@
    Et distribution de rations de papet vaudois et de taillés aux greubons.

  2. Posté par Yolande C.H. le

    Communauté Ahmadiyy, secte musulmane non reconnue par les autres communautés musulmanes.
    https://www.youtube.com/watch?v=01gdFwVL5Lw
    Bonjour les futurs conflits entre mouvances islamiques sur notre continent.

  3. Posté par rikiki le

    Et de quelle côté est l’église finalement ? Ce n’est pas des croix qu’il faut planter, c’est faire un lâcher de cochons sur le terrain !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.