Des guerres de religion commencent en Europe

Michel Garroté
Politologue, blogueur
islam-44

guerre-civile-2

   
Erdogan, président-dictateur de la Turquie, est le nouveau Sultan, qui menace l’Europe, et, qui, se rêve en Atätürk à l’envers, artisan d’une Turquie nationale-islamiste, selon la formule du géopoliticien d'Alexandre Del Valle. La conséquence immédiate de tout cela (c'est moi qui l'écrit et non pas Alexandre Del Valle), c'est le commencement de guerres de religion en Europe. Mevlut Cavusoglu, ministre turc islamiste des Affaires étrangères, ne pense pas autre chose, et, sur ce point au moins, nous sommes d'accord.
-
Car en effet, Mevlut Cavusoglu, ministre turc islamiste des Affaires étrangères, a tout récemment déclaré : "Il n’existe aucune différence entre ce que pensent Geert Wilders et les sociaux-démocrates aux Pays-Bas. Ils pensent tous la même chose. Dix-sept pour cent ici, vingt pour cent là, il y a plein de partis avec ces scores-là, mais ils sont tous pareils. Où allez-vous, où est-ce que vous conduisez l’Europe ? Vous avez commencé à désintégrer l’Europe et à la conduire vers le précipice, des guerres de religion vont bientôt commencer en Europe".
-
Sauf qu'elles ont déjà commencé. Pour l'instant, ce sont des guerres de religion dans les mots et dans les manifestations. Or, l'histoire des guerres (y compris l'histoire des guerres de religion) le démontre, celles-ci comment par des mots et des manifestations, puis, elles deviennent ce qu'elles sont vraiment : des guerres de religion armées. L'on peut toujours alléguer qu'il s'agit de guerres civiles, mais peu importe, l'élément religieux est bien là (du reste, dans les pays d'Europe Centrale et Orientale, l'élément religieux est parfaitement bien compris).
-
L'élément religieux est là, car pour les islamistes (turcs et autres), ce que nous appelons "guerre civile", reste, à leur yeux, une guerre de religion. Nous défendons la société libre et laïque de culture judo-chrétienne ; et les islamistes considèrent, qu'en cela, nous menons une guerre de religion.
-
Les islamistes sont comme ça. Ils nous déclarent une guerre de religion et en retour nous menons une guerre de résistance. Sans armes de notre côté, et, avec armes de leur côté (attentats, etc.). Au final, cela dégénère en "guerre armée pour tous" (terminées, les "manifs pour tous" frigidobarjotesques), comme ce fut le cas au Liban, de 1975 à 1990, et, dans les Balkans, au cours des années 1990.
-
Michel Garroté pour https://lesobservateurs.ch/
-

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.