France. On cache les noms des violeurs musulmans: un journaliste avoue « Il ne faut pas faire monter le populisme. »

Arte-28-minutes3

« Pour éviter au populisme de se réveiller » les médias français donnent des prénoms chrétiens à la place de prénoms musulmans, pour dissimuler la part beaucoup trop importante des personnes issues de l’immigration dans les viols. C’est ce que révélait Jean Quatremer, au cours de l’émission28 minutes sur Arte, suite aux viols collectifs qui ont eu lieu lors du passage au nouvel an à Cologne et dans de nombreuses autres villes d’Europe occidentale en 2016.

Intégralité de la révélation que Jean Quatermer a faite au  cours de cette émission animée par Elisabeth Quin, dont j’ai pu visionner et transcrire un extrait:

Jean Quatremer: « Juste pour terminer, c’est que le problème de la caractérisation de ces agressions sexuelles, c’est exactement le même problème qu’on a eu en France pendant des années. Moi je me rappelle, un article, un truc absolument extraordinaire sur une affaire de tournante [Viol collectif. ndlr] en banlieue parisienne, et tous les noms avaient été changés, ce qu’on fait régulièrement parce qu’on n’a pas encore le nom des personnes qui ont pratiqué la tournante [admirons le style encanaillé, ndlr], ils n’ont pas encore été identifiés; et c’était tous des Alain, des Frédéric, des Marcel, des Maurice, sauf qu’en réalité c’était tous des Mohamed, des Hamed etc.

Et la presse bienpensante, les bobos parisiens de dire: « Ah quand même, si on les caractérise, heu… » Sauf que les lecteurs, les gens qui connaissent l’histoire et la réalité savaient très bien ce qui se passait. Donc on cache, mais nous-mêmes! Et c’est pas les Allemands! En permanence c’est un élément qu’on ne donne pas! Aux États-unis…

Les autres en chœur: Pourquoi on ne le donne pas ?

Jean Quatremer: Parce qu’on a peur de déclencher le racisme…

Un autre intervenant: On parlait du peuple tout-à-l’heure: on ne donne pas [les renseignements] pour éviter au populisme de se réveiller, parce qu’on sait très bien qu’on est… » [Il est coupé par le brouhaha]

Ainsi les journalistes chargés théoriquement – mais qui y croit encore ? – de faire de l’information, font en réalité de la manipulation et de la désinformation au profit de l’hallaïcité et de l’immigration de masse.

Notez que dans l’exemple des quatre faux prénoms cités, Jean Quatremer ne cite exclusivement que des prénoms typiquement euro-chrétiens. Pas un seul Nathanaël ou Nathan… Il ne faudrait quand même pas nuire à tort et à travers, non plus… Seuls les chrétiens sont dans le collimateur de ceux qui tiennent les leviers du pouvoir et qui entendent bien les garder.

En Préambule le journaliste laisse supposer que cette pratique aurait sévi longtemps dans le passé, mais à la fin de sa tirade il se laisse aller au présent: « Donc, dit-il,  on cache, mais nous-mêmes! Et c’est pas les Allemands! En permanence c’est un élément qu’on ne donne pas! »

Deux poids, deux mesures

Et en cas de délinquance ou seulement de soupçon de délinquance, lorsqu’il s’agit d’un chrétien, et mieux lorsqu’il s’agit d’un prêtre, la presse se déchaine et le nom assorti de la photo sont placardés en boucle dans tous les médias, dissimulant ainsi les cas, 20 ou 40 fois plus nombreux de délinquance de la part de personnes issues de l’immigration et de religion musulmane, tel que le nombre de musulmans détenus dans les prisons l’atteste. Bien que là encore, les magistrats et les enquêteurs, au prétexte de ses mêmes risques de trouble à l’ordre public, fassent de toute évidence primer le laxisme en leur faveur…

Source

20 commentaires

  1. Posté par Panache l'Écureuil le

    Ces pressetitués ethnomasochistes sont des larves en même temps que des traîtres. Par leurs agissements, ils confortent les violeurs-voileurs dans leur sentiment d’impunité face à la Loi. De ce fait, en innocentant les criminels et en les érigeant en intouchables, ils deviennent eux-mêmes des criminels par procuration. Comment de tels monstres peuvent -ils dormir en paix la nuit? Leur absence totale de conscience morale est proprement atterrante!

  2. Posté par Myrisa Jones le

    Pour info:
    Un nouveau média alternatif:
    LE MÉDIA LIBRE DE LA FRANCE SOUVERAINE
    Natacha Polony
    http://orwell.tv/

  3. Posté par MOREAU le

    La France grand pays de la démocratie, donne des leçons au monde entier.
    La France capable de museler sa meute de toutous journaleux .
    Messieurs les politiques n’ avez-vous pas peur que les guillotines sortent des musées ?
    Elles pourraient rejoindre les places publiques et reprendre du service .
    Vous osez maculer nos noms et prénoms bien français .

  4. Posté par francine le

    Celui qui protège un assassin est complice. Le viol est un assassinat. Les médias protègent les assassins, ils sont donc complices. Ils doivent comparaître au même titre que les assassins devant la justice. Les musulmans ont le droit d’assassiner alors en ayant les médias et l’opinion publique pour les défendre et les protéger. Dans tout cela; avez vous pensé aux victimes et au calvaire qu’elles ont subies. Si les pourritiques et les médias et la justice protègent les assassins parce qu’ils sont musulmans. Alors ce sont eux qui mettent la démocratie et le peuple en danger. Ce peuple qui est méprisé par les médias et les politiques pourries saura faire la part des choses en votant massivement pour le front national. Qu’avons nous à attendre des candidats qui promettent de nous sanctionner et de nous dépouiller par leur programmeniquenique. La macroniquenique nous promet un matraquage fiscal sans précédent avec un hold-up sur les assurances vies et les retraites les salaires les successions et les produits de consommation. Une politique inspirée par le programme « hollandoniquenique » de son père spirituel.
    la macronique

  5. Posté par Pelegrino Don-Jean le

    Vous écrivez  » seuls les chrétiens sont dans le collimateur  » c’est faux nos frères juifs y sont en permanence et personne ne les plaint: on trouve ça normal et on en a l’habitude depuis l’Inquisition , en oubliant trop souvent que Jésus est juif.

  6. Posté par François P. le

    Dans la dictature de la bien-pensance dans laquelle nous vivons il nous faut apprendre à lire entre les lignes comme savaient si bien le faire ceux qui vivaient dans les dictatures communistes.
    Un criminel arrêté dont on cache la nationalité c’est une information. Une tournante en banlieue dans des quartiers où plus personne ne s’appelle Marcel ou Frédéric c’en est une également.

    Avec l’habitude il suffit de lire le titre et le sous-titre d’un article pour savoir si un criminel est originaire de notre pays ou pas ou pour savoir si un politicien incriminé est de droite (article à charge) ou de gauche (liste d’excuses), ce qu’une recherche sur Google confirmera généralement.

  7. Posté par jsg le

    « Vox populi vox dei », alors les c**s, vous avez quoi à dire à ça ? Je sais me direz vous, dans vos loges d’intellectuels initiés par le GADLU, Dieu ça fait pas tendance…hi,hi,hi…
    Dans votre bouche qui bave l’écume du mépris, c’est populace que vous n’osez pas cracher…quand vous postillonnez « populisme ». Pourtant, si le peuple encore respectueux de démocatie (la voix du peuple) vous apporte la contradiction, c’est un choix plus honnete que vos convictions alimentaires !
    Je vous méprise et la populace dont je suis, aussi.

  8. Posté par DE MANDIRAC le

    Je conseille à tous ces pseudo intellectuels donneurs de leçon de se renseigner sur le mot: populisme. « expression de la vie et des sentiments populaires ». En leur donnant une signification péjorative, ils insultent le peuple.

  9. Posté par Palador le

    Vive la naturalisation facilitée voulue par les politiciens suisses. Par un merveilleux tour de passe-passe, tout les violeurs et criminels changent tous de noms et de nationalité. Elle est pas belle la vie ?

  10. Posté par Miranda G le

    Vous savez pourquoi les médias ne parle pas ou très peu de Mr Asselineau UPR , parce que dans son programme il a un texte qui explique comment il va rappeler à tous ces « soi-disant » journalistes ce que doit être leurs boulots comme la charte du journaliste le précise. Quand à nous simple,sans dents, il y à longtemps que les écailles de nos yeux sont tombées .

  11. Posté par Mamie blues le

    Si les politiciens et les journalistes s’imaginent que le peuple ne sait pas ce qu’ils font, ils se trompent. Pour eux ces gens là sont les nouveaux Nazis anti peuple français, anti chretien. Ils détruisent notre pays et ils sont Français. Nous vivons une horreur qui finira très mal pour eux et tout le monde.
    Mamie Blues

  12. Posté par Simon le

    Ils nous prennent pour des clowns on le sait très bien et ça va pas s arranger avec les politiques macron et sa clique de ps

  13. Posté par Castandet le

    Avec son calme et sa ténacité, Francois Fillon est le seul candidat, susceptible de stopper l’hémorragie…

  14. Posté par Claire le

    Il y a longtemps que la plupart des citoyens ont compris que les noms sont modifiés. En falsifiant la vérité, on ne fait que renforcer le « populisme ». Le peuple n’est pas composé que de crétins abrutis et facilement manipulables. Il est de mieux en mieux informé par la réinfosphère sur internet et est tout à fait capable de penser et de décrypter les bobards (fake news!) de la grande presse.
    On peut noter au passage que, les rares fois où un crime ou délit grave est commis par un Français ou Européen, son nom apparaît tout de suite, comme par enchantement. Les journalistes se délectent d’avoir enfin un FDS (Français de souche) à se mettre sous la dent, ou la plume. Exemple, le lycéen qui a tiré sur ses camarades dans le lycée de Grasse a tout de suite été présenté sous son nom (Killian B.) et l’on n’a pas hésité à préciser que son père était au FN (qu’il a d’ailleurs quitté pour les Républicains, mais on n’en est pas à un mensonge par omission près…). La jouissance des journalistes était palpable.
    Deux poids, deux mesures.
    Sauf que ce genre de propagande ne fait qu’exaspérer encore davantage les citoyens!

  15. Posté par Christian Hofer le

    Et après ils osent parler de « fake news ». Mais quelle bande de s…

  16. Posté par Sylvie Poirier le

    Je crois que ceux en autorité gouvernementale et journalistiques sont prêts a piétiner leur propre peuple pour couvrir les vrais responsable des délits. Quelle lâcheté et plus encore,.

  17. Posté par Hervé le

    Parce qu’ils s’imaginent vraiment que le peuple est trop con et arrête de réfléchir et spéculer? C’est pour des manipulations comme ça que les gens ne leur donnent plus de crédibilité.

  18. Posté par conrad.hausmann le

    Comme déjà dit, les socialistes voulaient interdire de nommer race et religion pour les criminels mais à la place imprimer seulement « un individu « . La censure du totalitarisme n’existe pas seulement en Corée du nord.

  19. Posté par cord eric le

    en Belgique 80% des crimes viols et autres sont fait par les arabes mais c est censuré par les médias de gauche vendu au ps
    on a même un parti islam dont le but est installé la charia en Belgique donc un parti nazie qui veut détruire le pays et nous renvoyé au moyen âge au 7 Emme siècle , les arabes infiltre la sociétée pour la miné et nous détruire

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.