Canton de Glaris: Des Macédoniens tirent sur un Kosovar

Niederurnen_vilagheniro_014

Christian Hofer: Je vous laisse admirer le paysage de ce village glaronais.

Grâce à la gauche, des Macédoniens et des Kosovars se tirent désormais dessus dans nos villages, dans nos villes.

Mais plus encore, jamais la gauche ne s'excuse pour ces immigrations criminelles qui se fichent éperdument de nos lois et de notre pays.

*********

Plusieurs coups de feu ont retenti vendredi vers 18 heures à Niederurnen (GL), près du lac de Walensee. Un homme de 35 ans d'origine kosovare a été blessé, a indiqué la police cantonale. Les tirs ont éclaté dans un magasin fréquenté de la localité après une altercation entre quatre personnes.

Atteint à la jambe, le blessé a été transporté à l'hôpital de Glaris. Sa vie n'est pas en danger, selon la police. L'auteur présumé des coups de feu, âgé de 43 ans, a été arrêté sur les lieux de l'agression.

Deux autres hommes soupçonnés de complicité, des Macédoniens de 25 et 31 ans, ont pris la fuite. Ils ont été appréhendés un peu plus tard. Une enquête a été ouverte pour éclaircir les motifs de la dispute.

Source

Rappels: 

Les Macédoniens et les Kosovars sont interdits d'achat et de possession d'armes en Suisse

Simonetta Sommaruga: « La Suisse sera toujours plus multiculturelle »

Suisse: La Jeunesse socialiste veut l’abolition des frontières et un droit d’établissement planétaire.

 

 

5 commentaires

  1. Posté par anjufre le

    Tous ces criminels seront-ils touchés par la nouvelle réglementation sur les armes concoctée par l’europe pour emmerder nos citoyens honnêtes qui veulent perpétuer leurs coutumes?

  2. Posté par Tommy le

    D’ailleurs, dans les communiqués de ces derniers jours en Suisse, on ne parle quasiment plus que de Kosovars, d’Albanais, de Macédoniens et de Turcs, tous musulmans comme par miracle!
    Règlements de comptes sur fond de trafic d’héroïne à Bale, home-jacking dans le Jura, dealers à Genève…..
    Dans le premier cas , d’ailleurs, avant qu’enfin les médias ne vendent la mèche, on nous parlait de gars formidables, souriants, serviables et attentionnés, …..et l’on apprend, stupéfaits et incrédules, qu’il s’agissait d’une vendetta sur fond de trafic d’héroïne.
    L’excuse du » pauvre peuple traumatisé par la guerre », personnellement, je ne l’accepte plus.

  3. Posté par Palador le

    La Suisse et sa tradition humanitaire qui importe des ethnies différentes qui sont en guerre dans leur pays et qui amène leur m… et leur crises avec eux. Quand est-ce que ces politiciens béni-oui-oui vont ouvrir les yeux ?

  4. Posté par GéraldS le

    Donnez des leçons de tir aux Macédoniens.

  5. Posté par UnOurs le

    J’espère être encore assez jeune quand les choses basculeront…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.