Campagne électorale en Suisse. Christophe Darbellay candidat PDC au Gouvernement valaisan menace Uli Windisch de lui envoyer la police à la maison

Uli Windisch
Rédacteur en chef
DarbellayAffichesAenHauteru

 

Campagne électorale en Suisse. Christophe Darbellay candidat au gouvernement valaisan menace Uli Windisch de lui envoyer la police à son domicile afin d’obtenir un dossier le concernant publié sur LesObservateurs.ch

Réponse  de Uli Windisch : « vous pouvez ajouter l’armée à la police »

Copie du courrier électronique envoyé à Christophe Darbellay le 10.3.2017

Monsieur Darbellay , votre téléphone  surprenant et menaçant (menace de poser plainte pénale)  de ce mercredi soir  8.3.2017 à mon domicile en Valais à propos de l’auteur d’un article publié le 24.9. 2015  sur notre site LesObservateurs.ch  m’oblige à réagir publiquement.

Titre de l’article incriminé du 24.9.2015 :     L’interview de l’auteur de l’affiche a été effectuée par un lecteur de notre site. Il tient lui aussi à rester anonyme. A l’appui de la véracité des propos de l’interview, la rédaction détient même une copie de la facture des affiches adressée à son auteur (10 affiches en tout et pour tout pour le prix de 95 frs. 06) mais dont le nom a bien sûr été biffé avant envoi à notre site Lesobservateurs.ch.

Lien vers l’article : : http://lesobservateurs.ch/2015/09/24/affiches-politiques-contestees-en-valais-les-mensonges-et-fausses-accusations-contre-ludc-de-christophe-darbellay-president-du-pdc-suisse/

Je vous confirme que je ne connais pas les auteurs de cet article ; c’était d’ailleurs la condition de leurs auteurs pour nous donner cet article. Ce qui ne m’a posé aucun problème car il n’y a rien de condamnable dans cet article.

LesObservateurs.ch ont publié plus de 39.000 articles depuis 5 ans et nous ne pouvons évidemment pas garder les dossiers relatifs à une telle masse d’ articles ! Ce serait surréaliste. Nous ne sommes pas un média avec une centaine  d’employés, mais quelques rares bénévoles qui travaillent durement de tôt le matin à tard le soir depuis 5 ans sans vacances. Donc je ne peux vous fournir un dossier relatif à cet article, dossier qui en plus n’existe pas.

Ensuite votre grave et scandaleuse menace de m’envoyer la police chez moi  si je ne dévoile pas l’identité des auteurs de cet article, que je connais pas, encore une fois, peut évidemment faire l’objet d’un dépôt de plainte pénale. Je vais y réfléchir. De la part d’un futur Conseiller d’Etat cela est pour le moins scandaleux, et même inquiétant. Cela d’autant plus que vous avez longuement annoncé, que si vous étiez élu, vous vouliez le Département responsable  de l’éducation et de la police ; vous l’avez annoncé en précisant que vous souhaitiez aussi en déloger le responsable actuel Oskar Freysinger pour prendre sa place.

Je vous  ai répondu au téléphone que vous pouviez m’envoyer l’armée en plus de la police si vous le souhaitiez. Que cela ne changerait rien, puisqu’il n’y a rien.

Avec mes salutations distinguées. Uli Windisch, 10 mars 2017

PS. Pour d’autres articles concernant Christophe Darbellay sur notre site il suffit de taper : Christophe Darbellay. Son nom génère 79 résultats.

 

 

 

23 commentaires

  1. Posté par Doc le

    La meilleure réponse ce sera dans les urnes!!
    Pour cette raison je vote Oskar!

  2. Posté par conrad.hausmann le

    Ce n’est pas d’aujourd’hui ni de hier, mais de bien avant, les Cul-noirs peuvent ètre très dangereux…Ils courisent mème les extrémistes musulmans!

  3. Posté par Loulou le

    Cette créature aux dents longues qui raient le parquet sera certainement un jour conseiller fédéral. Cela fait peur.

  4. Posté par Jim Jardashian le

    Un pauv’ type d’islamo-gauchiste de plus. On en a tellement marre de ces gens.
    Bravo Monsieur Windisch!
    Excellente réplique à ce petit apparatchik de la bien-pensance.

  5. Posté par Dominique Schwander le

    Ce PDC qui part en guerre a fait la preuve qu’il est bien de gauche. C’est la gauche pour qui la politique est toujours une guerre, pas la droite.
    Comme la gauche, ce coureur de jupons est un islamo-collabo qui ne surmonte pas ses pulsions sexuelles et qui a oublié tous ces Sarrasins venus de la Côte d’Azur. Ces Sarrasins qui se glissaient au pied de nos monts avec leur tour de guet, criaient mort aux vaincus et rampaient de vallée en vallée pour piller les terres de nos ancêtres en Valais et capturer des chrétiens pour les égorger, les revendre en Afrique du Nord ou les castrer en eunuques de harem et esclavagiser nos blondes dans leurs harems. Et que sa recommence. Pauvres valaisannes.

  6. Posté par picsous le

    @paladur
    il n’a rien à craindre du peuple valaisan pour eux c’est un ange , peu importe les écards de conduite voir les mensonges il est des leurs

  7. Posté par Palador le

    Je voudrais encore profiter au sujet de cet article, de vous féliciter Uli Windisch pour votre site ainsi que vos collaborateurs pour votre magnifique travail de réinformation et surtout comparé à la majorité d’autres sites, protéger l’anonymat de vos lecteurs.

  8. Posté par Palador le

    Le pire dans le genre Saint-Just: immigrationiste, européiste forcené, bourré de bien pensance, hypocrite, donneur de leçons, prêt à courtiser n’importe qui,montrer du doigt les autres qui n’ont pas la même opinion, etc…etc…Bonne chance les valaisans….:)

  9. Posté par rikiki le

    Comment peut-on soutenir un type pareil sans foi ni loi. Il se dirait même d’un parti « démocrate », à crever de rire !

  10. Posté par Cenator le

    Peut-être Pascal Décaillet pourra-t-il nous éclairer l’énigme qui fait qu’on puisse soutenir un personnage aussi immoral ?
    http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2017/01/06/mon-soutien-a-christophe-darbellay-281266.html
    Ma voisine, qui est officiellement domiciliée en Valais, m’a dit un jour que dans sa famille, depuis des générations, ils votent tous PDC. En contrepartie, ils ont un tas d’avantages. Si cela s’apprenait qu’elle votait UDC (ce qu’elle aurait envie de faire), sa famille lui tournerait le dos.

  11. Posté par sophie edouard le

    Moi ce qui me stupéfie c’est que les gens ont voté en masse pour lui ??? Mais après il ne faudra pas pleurer quand ce canton se retrouvera dans la situation de celui de Neuchâtel, Vaud et Genève. Que cet homme nous montre ses valeurs que nous n’avons su voir plutôt que d’essayer de faire taire tous les opposants. Moi personnellement, si j’étais attaquée, je montrerais mes compétences pour faire changer d’avis mes opposants…. mais finalement y a-t-il quelque chose à montrer !!!

  12. Posté par Burnand le

    Comment CD peut-il se croire chrétien alors qu’il a affirmé lui-même adorer tuer, penser même parfois plusieurs fois par jour à la chasse. Cela fait froid dans le dos. Que ferait-il sous d’autres latitudes s’il se réjouit ici de tuer des créatures innocentes ?

  13. Posté par TulliaCiceronis le

    Ainsi donc, si j’ai bien compris, un certain Monsieur Darbellay menace de déposer une plainte pénale à l’encontre de M. Windisch au cas où ce dernier n’endosserait pas le rôle du délateur… L’homme est sage : prudent, il menace par téléphone et non par courrier (des menaces écrites, il n’y a rien qui fasse plus mauvais genre); et, soucieux de son budget, il cherche à s’épargner quelques inévitables frais de justice. Vraiment le gendre idéal.

  14. Posté par Le Taz le

    Voilà, les menaces, une preuve de plus que cet individu est un infâme bolchévique…

    Bravo Monsieur Windisch, ne vous laissez pas faire par cette fripouille.

  15. Posté par Peter K le

    L’exemple meme du petit roitelet pdc-mafiosi a la sauce valaisanne, noyaute tout le canton, lecheur de cul avec les puissants, arrogant avec les faibles, bref un pur produit du terroir, merite une aoc!

  16. Posté par Margo le

    Pauvre gars… son élection reflète l’endoctrinement des PDC bourges valaisans aveugles et serviles à élire un triste gars comme lui au gouvernement. Navrant et écoeurant.

  17. Posté par Aude le

    Non…mais des fois…Ce C.Darbellay..c’est qu’il devient dangereux….
    Ouh…la la…..mais quelle violence!
    Et que vient faire la police là-dedans?
    Quel crime de less Majesty?
    Oh…les valaisans…les coups bas…Vous les accepter?
    Ça sent le pourri tout ça..non?

  18. Posté par bigjames le

    Je n’avais pas beaucoup d’affinité avec M. Darbellay, mais là, il y a rupture totale.
    Quel manque de vision, d’objectivité. Les mêmes méthodes que la gauche française, ça veut tout dire.

  19. Posté par UnOurs le

    « Son nom génère 79 résultats. »

    Mon article préféré à son sujet, c’est celui où on le voit coiffé d’un signe identitaire kosovar en train, très probablement vu le personnage, de promettre tout et n’importe quoi aux musulmans de l’assistance. Ce qui est cocasse, c’est qu’une grande partie des démocrate-crétins de villages ou de vallées latérales, vous savez ceux qui claironnent l’identité valaisanne à tout propos (en surjouant l’accent et les traditions familiales), vont quand même voter pour le candidat adoubé par les Kosovars.

  20. Posté par Derek Doppler le

    Il perd les nerfs depuis son adultère, le notable. « Deux foyers, surmenage assuré » comme disait l’autre.

  21. Posté par Christian Hofer le

    Extrêmement grave ce que vient de faire Darbellay. Et c’est le même individu qui vient fanfaronner que le « Valais n’est pas le pays de Trump ».

    Non vraiment, car même Trump n’aurait pas osé ce que cet énergumène vient de faire. Il l’a prouvé avec Hillary Clinton, il n’a effectué aucunes représailles vis-à-vis de cette femme malgré l’immense pouvoir dont il bénéficie aujourd’hui.

    Darbellay agit ici comme un véritable despote! Cet homme est dangereux!

    Mais cela n’étonnera personne ici en sachant comment cet individu a fomenté un piège, en collaboration avec la gauche, pour éjecter Monsieur Blocher.

    Et ce personnage se dit ‘chrétien’ après cela?

  22. Posté par Derek Doppler le

    Typique attaque SLAPP (strategic lawsuit against public participation = tentative de suppression de la liberté d’expression).

  23. Posté par FrançoisB le

    On a dû oublier de lui dire que le fait d’être PDC et valaisan n’est plus comme par le passé un blanc-seing ni surtout une preuve d’omnipotence ! Ce monsieur n’est rien de plus qu’un candidat parmi d’autres, et surtout traînant une « casserole » qui aurait fait son bonheur et servi de munition électorale si elle avait été accrochée aux basques d’Oskar Freisinger.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.