Argovie: Le Kosovar avait menacé les policiers avec une hache. Il bénéficiera d’un suivi psychiatrique à la place de la prison.

police genève

L'homme qui a menacé les policiers argoviens avec une serpe et une hache en juin 2016 est inculpé. La procédure contre les deux agents qui ont fait usage de leur arme a, elle, été classée. Les deux policiers ont fait légitimement usage de leur arme, a indiqué lundi le Ministère public du canton d'Argovie. L'enquête a montré que les deux agents ont tiré en situation de légitime défense pour se protéger.

Sur la base d'un rapport psychiatrique, le Ministère public constate que la responsabilité de l'homme est diminuée. Il propose donc des mesures stationnaires à la place d'une peine de deux ans et demi de réclusion.

Source et article complet

Nos remerciements à Info

9 commentaires

  1. Posté par Tommy le

    A Rikiki@
    Vous oubliez de préciser que si la clientèle est de toutes provenances, l’argent consacré au règlement des honoraires n’en a qu’une: les poches du contribuable suisse !

  2. Posté par rikiki le

    Il faut bien que ces psychiatres trouvent quelques clients, qu’importe la provenance. Et combien de temps va-t-on encore bercer ce genre d’idiots ?

  3. Posté par Aude le

    Ils vont bientôt mettre tous les terroristes en psychiatrie…ma parole!
    Et dans ce cas…ce sera tous les malades que ces barbares vont liquider…

  4. Posté par Tommy le

    Entrer dans l’islam ou dans une secte sont deux attitudes similaires.
    -lavage de cerveau par des prières constantes.
    -adoration aveugle d’un leader.
    -menaces de mort si l’on quitte le bateau.
    -rejet violent de ceux qui ne bêlent pas dans le troupeau.
    -référence unique à un « La vie, mode d’emploi ».
    -interdiction de toute remise en question.
    -certitude de faire partie d’un club d’élus.
    Les adeptes des sectes sont traités de fous, par contre, les musulmans devraient nous ébahir par leur pureté, leur noblesse d’âme et leurs bonnes intentions?

  5. Posté par Antoine le

    Je propose que la Suisse devienne la poubelle de l’Europe, mais que dis-je? Du Monde c’est mieux encore, mondialisation oblige! On distribuerait les permis B à toutes sortes de fainéants, loques, criminels, trafiquants de drogue, macros, violeurs, psychopathes, …., même aux génocidaires.
    Avec la bénédiction des idiots de « à Gauche Toute ». Ensuite on nationalisera en toute vitesse tout ce beau monde: ce sera facile vu que « A Gauche Toute sera en mesure de gagner toutes les élections.

  6. Posté par Sergio le

    Tiens, encore une chance pour la psychiatrie. Décidément, c’est la poisse, ce sont tous ou presque des tarés.

  7. Posté par Douglas le

    Ce genre d’individu devrait être expulsé à vie de la Suisse! Les citoyens suisses qui payent des impôts n’en veulent pas!

  8. Posté par Bussy le

    Et quand il aura fini ses stages de poney, le renverra-t-on au Kosovo ?

  9. Posté par Yolande C.H. le

    Pourquoi la Suisse ne deviendrait-elle pas un centre soins généraux, obstétriciens et psychiatriques pour les ressortissants de la planète, structures de convalescence longue durée avec centres de bien-être, massages toutes catégories inclus; et de loisirs pour la détente?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.