Uli Windisch en Conférence à Morges à propos de son dernier livre : « La Suisse brûle »

UW_CONf.BeausobreMorgesHommesSandwichAfficheUWBon

DIVERSITÉ DE LA PRESSE «ÇA GRONDE, ÇA BOUILLONNE EN SUISSE»

Uli Windisch, du site «Lesobservateurs.ch», estime que la diversité de la presse est en danger en Suisse romande. Et prévient d'un proche «réveil des peuples».

Windisch_Uli_La SuisseBrûlePhoto

MIS À JOUR À 14H34

Fondateur du site de réinformation Lesobservateurs.ch, Uli Windisch a appelé dimanche matin à Morges (VD) à la lutte des patriotes contre les mondialistes. Il a dénoncé une Suisse romande sans véritable diversité de la presse, soumise à des médias de gauche, pro-européens et bien-pensants.

Malgré un beau dimanche ensoleillé, plus d'une centaine de personnes ont suivi au foyer du Théâtre de Beausobre la conférence «La Suisse brûle» donnée par Uli Windisch. L'ancien professeur de sociologie de l'Université de Genève, surpris lui-même par l'affluence, sort ces jours un livre sur le même sujet et sous-titré: «les sujets brûlants sans langue de bois».

Population «ulcérée». «Nous vivons une phase de réveil des peuples et il faut espérer que les autorités le comprennent. Elles ne se rendent pas compte de la situation. Ça gronde, ça bouillonne, les tensions vont s'accentuer. Je suis assez inquiet et certains ne veulent plus se contenter de voter UDC», a déclaré Uli Windisch.

Invité par l'Alternative populaire suisse (APS) qui met en tête de ses orientations «L'identité et la re-migration», le conférencier s'est surtout attaqué aux médias «dominants» et à leurs nombreuses dérives à ses yeux. «Plus les médias officiels meurent, plus la réinformation se développe. Nous ne serions pas nécessaires si les journalistes faisaient leur boulot».

Trump comme exemple

L'élection de Donald Trump aux Etats-Unis, «l'homme le plus détesté par les médias», est l'exemple le plus frappant de «cette remise en cause jamais vue jusqu'ici, de ce séisme», explique Uli Windisch. «Alors qu'il a créé des centaines de milliers d'emplois, c'est insupportable pour les médias». Mais «ils sont en train de perdre le pouvoir qu'ils avaient».

Dans cette lutte patriotique, l'Union européenne (UE) est clairement une ennemie qui veut «soumettre la Suisse et la désarmer». «L'alcoolique (Jean-Claude) Juncker (président de la Commission européenne) devrait comprendre le principe de subsidiarité» à l'oeuvre en Suisse, a martelé l'ancien professeur genevois. Il a assuré qu'aujourd'hui la Russie et Vladimir Poutine «défendaient nos valeurs traditionnelles».

Milliers de visiteurs

Fondé il y a cinq ans, le site «Les observateurs» a publié depuis lors quelque 40'000 articles, grâce en particulier à quatre ou cinq contributeurs bénévoles, et plus de 116'000 commentaires. Uli Windisch a affirmé y avoir mis une partie de ses économies et travailler en continu à cette tâche «épuisante». Le site accueillerait actuellement entre 15'000 et 25'000 visiteurs par jour.

Outre l'APS, la salle comptait également un stand de «Résistance helvétique». Ce mouvement «métapolitique» romand fondé en 2014 veut oeuvrer «à la préservation des valeurs ancestrales helvétiques, ainsi qu'à la protection de son peuple originel», selon ses propres termes. (ats/nxp)

Source : Le Matin.ch, 26.2.2017

Créé: 26.02.2017, 15h12

 

4 commentaires

  1. Posté par Eddie Mabillard le

    Monsieur Windisch a surtout dit qu’il n’y avait pas de pluralité de la presse, de la diversité il y en a, il y a une presse avec des journaux : pers, verts et jaunes, comme disait ma grand-mère en patois, mais le contenu est identique, anti Suisse, anti-suisse, antipatriote, Pro-européen, pro mondialiste, pro immigration à outrance.

  2. Posté par Théodore J Berseth le

    MERCI AU CONFERENCIER, AU MODERATEUR, A RH ET AUX MEMBRES DE L’APS ET AUX PARTICIPANTS….LE COMBAT CONTINUE.
    TOUS A BERNE LE 18 MARS 2017 PLACE FEDERALE A 15H
    MANIF PACIFIQUE « NOUS SOMMES LA DEMOCRATIE DIRECTE » !!!!!!!!!!

  3. Posté par Alain le

    Merci M. Windisch pour votre passionnante conférence et à tous les organisateurs pour la réussite de cette journée.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.