Suisse. Immigration: Les Kosovars et les Albanais ont renforcé leur présence dans le trafic de drogues

drogue

Le marché helvétique de la drogue est en passe de changer. Le milieu albanophone - Albanais et Kosovars - a renforcé sa présence et semble aujourd'hui à la base du trafic de la plupart des substances (héroïne, cocaïne, cannabis), révèle une enquête menée par Le Matin Dimanche et publiée dans son édition du jour.

'Le milieu albanophone ne se contente pas d'attendre sagement qu'un client le contacte. Il l'appelle directement, le relance. Il lui propose des offres spéciales comme le font nos supermarchés', écrit l'hebdomadaire. Outre cette technique, des changements d'attitude, de prix et de marché expliquent cette mainmise progressive.

Source

Rappels:

Le parti socialiste a milité pour que la Suisse accueille massivement les Kosovars

Les Kosovars de Suisse remercient Calmy-Rey

Drogue en Suisse : La filière albanaise

8 commentaires

  1. Posté par aldo le

    On oublie un peu vite les nègres, qui s’impliquent fortement dans ces trafics. Mais ils sont plus malins, ils sortent de nuit pour ne pas être repérés par les journalistes qui viennent chercher leur dose… BHL, lui, doit avoir peur d’envoyer son Ariel le soir au coin d’un bois, chercher les poudres miraculeuses qui lui inspirent ses textes illisibles. Comme il opère au Point, cette fièvre toxique doit contaminer tous les échelons. C’était peut être là le problème de l’Hebdo. Mais qui pourrait nous informer objectivement par cette fièvre idéologique d’intoxication permanente ?

  2. Posté par coocool le

    Des chances pour la Suisse…

  3. Posté par Tommy le

    Ces Kosovars et Albanais sont aussi musulmans. Il n’y a pas de fumée sans feu.
    Et dire que Darbelley est allé leur lécher les babouches !

  4. Posté par hubert le

    Le milieu albanophone va passer assez vite « des offres spéciales »aux « actions ».Hop,une action 4 quantités pour le prix d’une quantité.Décidément,le monde croule sous différentes abondances dans tous les domaines de l’activité licite ou illicite .Au fait ,il doit y en avoir en Albanie des villas qui ressemblent à des châteaux!

  5. Posté par Oriane le

    Foutez dehors la racaille criminelle de nationalité Kosovare ou Albanaise. Si nécessaire il faut que l’Etat suisse ait la possibilité de dénationaliser les Kosovars naturalisés Suisses qui commettent des crimes! Que les parlementaires et les gouvernements se bougent les fesses!

  6. Posté par Panache l'Écureuil le

    L’économie du Kosovo, Etat artificiel créé de toutes pièces par l’OTAN, repose essentiellement sur:
    *les emplois que procure Bondsteel, l’immense base militaire états-unienne qui y est installée.
    * la traite des Blanches.
    *le trafic de drogues.
    * le trafic d’organes.
    Ces informations m’ont été transmises par l’ingénieur d’origine serbe qui était venu réparer mon ordinateur et avec qui j’avais eu une conversation des plus intéressante.

  7. Posté par Le Taz le

    Et cela étonne quelqu’un ! C’était couru d’avance, merci Calmy-Rey, tout ce merdier c’est de sa faute. Il faudrait l’inculper pour haute trahison et lui retirer sa pension d’ex conseillère fédérale. Voilà ce qu’apporte la gauche à notre société. IL Y EN A MARRE !!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.