Les journalistes attaquent toujours en meute

des-hyenes-se-mobilisent-pour-voler-une-carcasse-a-des-lions_70341_w460

Attaque en meute des médias romands pour ridiculiser, décrédibiliser Roger KÖPPEL qui a dit, après les votations, qu’il s’était trompé en soutenant RIE III.

**********

(1) L'invité de la rédaction, RTS 1, 17 février, 7 h 37

https://www.rts.ch/play/radio/linvite-de-la-redaction/audio/linvite-de-la-redaction-roger-koeppel-conseiller-national-udc-zurichois-et-redacteur-en-chef-de-la-weltwoche?id=8383529

Le journaliste demande à Roger Köppel s’il est une girouette (ce type de remarques dénigrantes fuse tout au long de l’interview).

 

(2) Tribune de Genève

RIE III: Roger Köppel s'excuse

« Le directeur de la «Weltwoche» bat sa coulpe après le rejet massif de la troisième réforme de l'imposition des entreprises. »

**********

Cette expression « battre sa coulpe » sera reprise par plusieurs médias au sujet de Roger Köppel.

Question : La franchise sans détour de Roger Köppel est tout à son honneur – quel journaliste en ferait autant lorsqu’il s’avère qu’il s’est trompé ?

 

Cenator, 19 février 2017

 

13 commentaires

  1. Posté par necas le

    Journalistes = vautours pro pensée unique .

  2. Posté par necas le

    Évident que , sans les subventions alouées, et des niches fiscales avantageuses , ilest certain que , le jjournaleux lambda , ne serait pas forcément de Gauche ! Si on vous graisse la patte , vous remerciez , en retour , la ou les personnes qui ont eu des égards envers vous …….une main lave l’autre , dit on en Amsud . Les médias respectent le pact de non agression : système french pourri ! Jusqu’à quand durera cette mascarade ? C’est à vomir et partir bien loin , jusqu’à voir le pays s’effondrer , et là , les choses changeront pour toujours .

  3. Posté par Gérard P le

    Ces fameuses élites journalistiques ou politiques sont totalement dépassées. Les journalistes ne sont plus écoutés. Les partis ne savent plus comment assurer des victoires auprès de leur propre électorat de plus en plus infidèle. Les groupes économiques ne font plus peur malgré leur menaces. L’élite, c’est le peuple. Les faiseurs d’opinions, les magouilleurs du parlement et les multinationales qui ne veulent pas participer au bien commun de la nation feraient bien de se méfier. Nous sommes et resteront indépendants dans l’âme. Nous choisirons l’avenir de notre peuple quitte à nous débarrasser dans l’urne et dans le porte monnaie des penseurs bobo ou multi-milliardaires non patriotes.

  4. Posté par Claire le

    Les hordes de hyènes de l’internationale socialiste des journalistes sont les mêmes partout. Ces meutes attaquent sans relâche les personnalités « de droite » qui les dérangent parce qu’elles ne partagent pas les idées de la doxa: Trump aux USA, Fillon et M Le Pen en France. Leurs tactiques favorites consistent à véhiculer des bobards, falsifier les faits, déformer des propos, présenter les choses sous un angle qui permet de dissimuler le reste, passer sous silence ce qui dérange ou, au contraire, ressasser ad nauseam toujours les mêmes fake news en les présentant comme vraies. Mentez, diffamez, ridiculisez, il en restera toujours quelque chose. Tout cela n’est guère nouveau. Tous les régimes totalitaires ont toujours fait de même.

  5. Posté par UnOurs le

    Ce qui est terrible (ne parlons même pas des journalistes, pas un pour sauver l’autre, à de rares exceptions qu’il est préférable de ne pas nommer pour ne pas leur causer à terme de soucis), c’est que même des personnalités de droite aussi estimables que Jacques-André Haury (voir son commentaire ici)…

    http://www.commentaires.com/societe/la-guillotine-springer-ringier-tourne-a-plein-regime

    … semblent être totalement dépassées par l’époque, pas les enjeux du globalisme, n’ayant pas compris que nous changeons de monde, probablement un problème de génération.

  6. Posté par Richurd Calponr le

    Tiens, si j’avais su que Köppel appelait à voter oui je l’aurais probablement fait.
    Mais, comme un con qui se fiche des opinions des autres, j’ai voté selon mon propre avis.

  7. Posté par Le Taz le

    L’image est très bien choisie, une meute de hyènes correspond bien aux journalistes bolchéviques. Roger Köppel est un homme honnête contrairement à beaucoup de politiciens et de journalistes.

    Cette réforme de la fiscalité des entreprises est un sujet à double tranchant, car d’une part, les cadeaux fiscaux accordés aux multinationales de par le passé, lorsqu’ils sont mis en parallèle avec la taxation des PME, soulèvent un problème d’inégalité de traitement inacceptable. Soulignons au passage que cette stratégie d’attirer des multinationales étrangères par le biais du dumping fiscal nous vient tout droit des PLR qui ne pensent décidément qu’au pognon ! D’un autre côté, cette réforme nous est imposée par Bruxelles ce qui est une intrusion tout aussi inacceptable dans les affaires d’un pays souverain ! Voilà pourquoi Monsieur Köppel avait les fesses entre deux chaises et c’est bien compréhensible. Pour ces mêmes raisons j’ai personnellement voté blanc ! Il serait d’ailleurs très intéressant, dans la publication des résultats des votations, que les autorités publient également le nombre de bulletins blancs, que l’on puisse procéder à une analyse plus pointue des votes.

    Ces raclures de journalistes, qui ne comprennent pour la plus part d’entre eux rien à rien de ce qui se passe en coulisse et qui ne font que suivre stupidement le courant mondialiste feraient mieux de faire fonctionner le peu de neurones qui constituent leur cerveau afin d’éviter de raconter n’importe quoi à longueur de journées, mais ça, ça n’est pas gagné…

  8. Posté par Julie Rochat le

    Jamais un représentant de la gauche ne reconnaîtra s’être trompé, ça se saurait. Et d’ailleurs cela n’arrive jamais, ça se saurait aussi ! Monsieur Köppel a fait preuve d’une grande intelligence et d’humilité en reconnaissant publiquement s’être trompé, et de courage aussi, entendant déjà la meute des hyènes se jeter sur lui, folles de bonheur. Mais le bonhomme sait ce qu’il fait et il n’a pas peur de se donner en pâture à ces charognards enragés…… Bravo à ce grand monsieur

  9. Posté par aline le

    Ces journaleux sont tous dans leurs petits souliers vis-à-vis de l’extreme intelligence de Monsieur Köppel. Si on n’a plus d’arguments on insulte!

  10. Posté par JeanDa le

    L’image en titre (hyènes charognardes) est, pour moi, la parfaite illustration de ce que sont les journaleux (c’est-à-dire la majorité des journalistes).
    Heureusement Roger Köppel n’est de loin pas une proie à terre. Rira bien qui rira le dernier.

  11. Posté par Marcassin le

    « …quel journaliste en ferait autant lorsqu’il s’avère qu’il s’est trompé ? »
    Un journaliste, donc de gauche, ne se trompe JAMAIS, il détient LA vérité.

  12. Posté par toyet le

    Faîtes comme moi plus de SSR depuis 3 ans, que du bonheur, non à Billag sonnera le glas des piques assiettes, ceux qui osent encore s’appeler journalistes.

  13. Posté par FrançoisB le

    Chapeau à Roger Köppel pour sa franchise ! Par contre, les futurs chômeurs qui sévissent dans nos feuilles-de-choux et à la Radio Totalitaire Socialiste auront bientôt l’occasion de faire acte de contrition, s’ils en sont capables…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.