Vaud. Sida: Un Mauricien avait contaminé une Suissesse. Il exige de rester en Suisse pour se faire soigner.

abus

Loin d'avoir honte et alors qu'il devrait être condamné pour avoir brisé une vie, il ose encore exiger...

Ces gens ne connaissent aucune décence, aucune limite: ils pensent qu'ils peuvent traiter notre pays comme un paillasson.

**********

Atteint du sida, il argue qu’il ne pourrait pas être soigné aussi bien dans son pays qu’ici.

Le trentenaire est certainement arrivé dans le canton alors qu’il était déjà infecté à la suite de relations homosexuelles.

Arrivé en terres vaudoises en 2013, il s’est marié avec une Suissesse qu’il avait connue sur internet. Tous deux ont entretenu des relations non protégées et la femme a été contaminée à son tour. Se découvrant malade, elle a mis en terme à leur relation et a déposé plainte contre son mari.

Source

6 commentaires

  1. Posté par Tommy le

    Vite, une marche blanche, des bougies, des dessins d’enfants, des pancartes « plus JAMAIS ça », et des mines affligées!

  2. Posté par Bilou le

    La Suite : malgré l’aimable demande des autorités de bien vouloir quitter le pays, il refuse. Insistance immorale des autorités. Se forme alors l’inévitable collectif de soutien à l’opprimé. Et bla bla… on continue comme ça à perpète. Quant à la victime contaminée, comme d’hab tout le monde s’en fout.

  3. Posté par Jack Palance le

    C’est bieeeeeen Mesdames !….continuez de consommer de « l’exotique » afin de pourvoir à vos fantasmes humanitairo-dépravés !…..et on devrait la plaindre ?…..très peu pour moi désolé !

  4. Posté par Claude le

    A force de vouloir être le bon élève de la classe, la Suisse est devenu l’imbécile utile du monde et son paillasson. Et tout cela pour préserver un certain bien-être et une richesse illusoire et éphémère.

  5. Posté par Hexgradior le

    « Prié de retourner dans son pays pour soigner son sida. » selon le 20 Minutes.
    Il ne faut rien prier du tout.
    Marche à suivre: arrestation immédiate, mise en détention, expulsion et interdiction de séjour en Suisse à vie. Point final. Cet homme est trop dangereux pour notre société.

  6. Posté par James Dewey le

    Suite au viol sauvage de ma fille par un migrant marocain, j’ai écrit au procureur pour lui signifier entre-autres que la police vaudoise c’était mal comportée avec la victime (ma fille). Il ne n’a même pas répondu. En revanche, il a utilisé mon courrier pour me discréditer auprès de l’avocate de ma fille.

    Quand la justice vaudoise est prise en défaut, elle utilise des procédés mafieux.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.