L’agence télégraphique suisse défend Georges Soros et calomnie les gouvernements des Balkans.

Soros-Hillary

 

L'agence télégraphique suisse défend Georges Soros et calomnie les gouvernements des Balkans.

 

Dans un article repris par des journaux suisses alémaniques, l'agence télégraphique suisse criitique les pays balkaniques qui s'imquiètent des activités du milliardaire George Soros et loue son engagement "pour la démocratie et les droits humains" (sic). Cette communication de l'ats ressemble mot pour mot à un article polémique de l'agence de presse allemande dpa, en provenance de Budapest, paru un jour auparavant notamment dans la "Sächsische Zeitung" et critiquant "les gouvernements toujours plus autoritaires des Balkans". De là à conclure à une campagne sciemment organisée par les services de presse du milliardaire, il n'y a qu'un pas, d'autant plus que l'article de la dpa repris intégralement par l'ats provient de Budapest, où Soros entretient une université. À la fin de l'article, il est d'ailleurs fait mention des politiciens et fonctionnaires des pays incriminés dont les études ont été sponsorisées par Soros. Nous rappelons par ailleurs qu'entre autres Madame Calmy-Rey - et certainement d'autres politiciens et journalistes - occupent des postes de responsabilité dans les nombreuses officines de propagande de George Soros.

Les articles, ici et ici

 

Traduction (Claude Haenggli) : Des centaines d'étudiants d'Europe de l'Est et du Sud-Est ont fréquenté l'université d'Europe centrale fondée en 1991 par Soros à Budapest. Certains d'entre eux occupent maintenant des postes de responsabilité dans les gouvernements et les administrations de leurs pays d'origine.

 

Claude Haenggli, 17.2.2017

2 commentaires

  1. Posté par Gaston Siebesiech le

    Qu’en pense camarade Calmy?

  2. Posté par Jim Jardashian le

    Les seuls à défendre Soros sont ceux qu’il soudoie. Donc…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.