Hambourg. Une centaine de Noirs attaquent la police. Ils sont soutenus par les gauchistes,

Polizei_D

 

Un Somalien âgé de 18 ans, à qui l'on avait interdit l'entrée d'un bureau de lotto, s'étant montré agressif envers les employés, trois policiers se rendirent sur les lieux pour calmer la situation. Ils furent accueillis par une centaine d'Africains aux cris de "Dégagez" et "Ceci n'est pas l'Amérique" (en anglais bien sûr), les obligeant à demander du renfort pour reprendre le contrôle de l'émeute. Il semble donc que les phénomènes bien connus aux États-Unis et maintenant en France, où les policiers sont immédiatement pris à partie lorsqu'ils interviennent contre des gens de couleur, font maintenant aussi leur apparition en Allemagne. Le plus grave est que les racailles sont soutenues par des politiciens de gauche, qui ont commencé une campagne contre la police au début du mois de février, lorsqu'un agent avait dû faire usage de son arme pour calmer un Ghanéen qui le menaçait d'un couteau. Depuis, le quartier de Sankt Georg ne retrouve plus le calme.

http://www.metropolico.org/2017/02/15/100-schwarzafrikaner-bedrohen-polizisten-in-hamburg/

 

Traduction (Claude Haenggli) : Le député local Martin Dolzer, du parti "Die Linke", a exprimé des doutes auprès du journal de gauche "taz" quant à la légitime défense évoquée par la police et a parlé d'un comportement fautif ainsi que d'une "tentative d'homicide à motivation raciste". Le syndicat de la police allemande DPolG a qualifié ces déclarations de "répugnante campagne de calomnie et de dénigrement". Le préfet de police de Hambourg a porté plainte contre le politicien de gauche pour diffamation.

Claude Heanggli, 17.2.2017

5 commentaires

  1. Posté par lefrancois j le

    La seule et unique solution réinstallation des frontières et un vote extrème droite.

  2. Posté par conrad.hausmann le

    Le problème-comme souvent dit- ce sont les media TV et radio qui soutiennent la racaille mais culpabilisent la police. Regardez télé-matin en France : Les journaux cités sont toujours Libération et… l’Humanité. Mais qui lit encore l’Huma. ? Justement les journalistes!

  3. Posté par Tommy le

    Ces Africano-Musulmano-Maghrebano-Idiots sont le cancer qui tue lentement l’Europe.
    Et la gauche en représente les métastases qui s’infiltrent dans le pseudo-cerveau de ceux qui votent pour elle.

  4. Posté par Bardon Francis le

    Ce que j ‘ en pense que c est la même chose partout. Vite les frontières doivent être rétablies ..que nous sommes en France en train de nous faire conquérir.. Par les étrangers qui attrapent l appellation Français le temps d une gestation 9,mois c est plus rapide que la carte de résident qui dure 10 ans .les Armes de cette guerre des étrangers africains,et autres sont des VAGINS et des chattes ..ils faut vraiment etre abrutis pour ne pas sans rendre compte.l appellation Français doit être revue et pour 10 générations. .surtout que ,comme les progénitures crachent sur la France ,(radicalisés qui servent DAESH au lieu de servir la France contre DAESH.les jeunes Français de gestations de 9mois chient sur la police et n’ont aucun respect pour les lois françaises .,Alors cela ne devrait pas les déranger.

  5. Posté par Alix le

    Comme en France et partout en Europe, les policiers sont traqués, harcelés, jetés aux fauves par les gouvernements gauchistes qui collaborent avec les intrus afro/muzzs ! On va finir par les « éliminer » ces illégaux !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.