France. : En 2010, la police fuyait déjà dans les banlieues face à des Africains armés de battes de baseball

France racaille

Pour ceux qui viennent de découvrir ce qu'est la France, la police fuyant devant la racaille: ce sont des situations fort connues pour ceux qui connaissent un tant soit peu ce pays délabré. Les télévisions françaises elles-mêmes en parlaient en 2010 alors que de telles situations étaient déjà banales.

Une vidéo à ne pas louper car elle détruit l'argument simpliste de la gauche prétendant que la police est responsable de ces violences.

Ces voyous utilisent systématiquement l'agressivité, ils ne respectent rien ni personne si ce n'est la force! La police, quant à elle, doit subir humiliations, insultes, provocations, intimidations quotidiennement sans que les belles âmes de gauche ne s'en offusquent.

Nous sommes entrés dans une logique de la loi de la jungle, où seul les plus forts peuvent prétendre vivre tranquillement. Et tout cela par la biais des immigrationistes et autres gauchistes qui ont non seulement imposé ces immigrations chez nous, nous ont culpabilisés, mais encore ont relativisé systématiquement les actes de délinquance de ces individus. Les attaques ont été menées sur tous les fronts: écoles, publicités, cinéma, lois laxistes, relativisation de notre histoire, droits de l'homme à sens unique, censure des informations "problématiques", naturalisations facilitées...

Dès lors, tout ce qui se passe aujourd'hui est logique.

Et c'est cela le monde merveilleux et multiculturel que la gauche nous promet: des zones de non droit, une police aux abois, une guerre civile, ethnique et religieuse qui devient probable...

Bien évidemment, nos médias romands ne montreront pas ces images.

**********

 

Des jeunes insultent, caillassent et menacent des policiers avec une batte de baseball (vidéo)

Les images ont de quoi choquer !

Suite au viol d’une jeune femme, une équipe de la Police judiciaire s’est rendue sur les lieux de l’agression, dans la Cité des poètes de Pierrefitte, en Seine Saint-Denis (93). Abandonnée depuis 2009, cette Cité est devenue le lieu de regroupement de plusieurs bandes.

Lors du reportage de Zone Interdite, et alors que les policiers et la victime étaient en train d’inspecter les lieux, une bande de jeunes s’est mis à insulter, caillasser et même menacer les enquêteurs avec une batte de baseball. Ils n’ont visiblement pas apprécier la présence des forces de l’orde sur leur territoire…

Source

5 commentaires

  1. Posté par serafim le

    Je me souviens , lors de la loi » Devasques si tu savais ta politique ou on se la met,au Q au Q »Les CRS ont fait une bêtise et après retrait des CRS des manifestations.Je suis pour le retour des CRS et en Force de désenclavement.

  2. Posté par Christian Hofer le

    et ceci se passe en plein jour, devant une caméra. Observez bien la taille des pierres jetées: rien qu’une seule pourrait tuer.

    Imaginez ce qui se passe la nuit à présent.

  3. Posté par trafapa le

    Trop de « français » (dégénérés) ne veulent pas voir ; ils sentiront . Dommage pour les Résistants . Vive la Réaction !

  4. Posté par Tommy le

    La loi de la jungle est une expression toute trouvée pour s’appliquer à ces bandes de ouistitis intellectuellement déficients.
    Puisqu’ils sont issus de cette même jungle, il est dès lors évident qu’ils se comportent en conformité avec leurs origines.
     » Comme un poisson dans l’eau, comme un bamboula dans la jungle! »

  5. Posté par Jim Jardashian le

    Regardez-moi cet euphémisme: « une bande de jeunes »!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.