4 commentaires

  1. Posté par Dom le

    Vraisemblablement, il semble que le jeune africain se soit mal comporté lors de son arrestation et qu’il ait voulu résister de facon violente. Je pense avoir tout dit ….

  2. Posté par Tina le

    Attendons les résultats de la police
    Je trouve que les medias font beaucoup de mal ils montent toute cette délinquance contre la police
    Allez faire un tour dans ces banlieues où la police n’a aucun respect
    Elle derange leurs trafics ils ont tous les droits et racistes envers les blancs

  3. Posté par Charles Alexis le

    Depuis le début de cette affaire, à part des témoignages contradictoires, quelles sont TOUTES les preuves médico-légales ?
    À moins d’avoir raté un épisode (Merci de me le signaler, SVP!), on nous a parlé de l’expertise médicale sur Théo qui atteste de la pénétration d’un objet dans son rectum, mais pas de l’expertise de l’objet présumé, la matraque télescopique. Car, cette dernière, même nettoyée et désinfectée méticuleusement durant des heures ne résisterait pas à un simple test au Luminol (ou Bluestar) qui ferait apparaître les traces de sang et de matières fécales.
    Qu’en est-il ?

  4. Posté par Margo le

    Cette affaire « risible »… entache encore la réputation de la France.. déjà fortement éprouvée, nous les gouvernants ont abandonnée, faut de « coui…. ». Il est fort possible que ce M. ait subi des dommages en retour de son agressivité, son refus de respecter les forces de l’ordre… éprouvées, maltraitées, par ces islamo-racailles qui veulent se faire prendre pour des « saintes victimes ». Les 3/4 ont des casiers plus long que le bras… et on devrait trouver cela normal ?? STOP ! On veut de l’ordre, de la justice….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.