7 commentaires

  1. Posté par bigjames le

    Désolé, pas lu l’article au complet.
    J’étais sûr que l’on avait à faire à un commissaire allemand socialiste blond.
    Mais cela aurait été aussi possible….

  2. Posté par Maurice le

    « Aydan Özoğuz, née le 31 mai 1967, est une femme politique allemande d’origine turque. Elle est ministre de l’Intégration depuis décembre 2013″. Wikipédia.
    Vous leur faites des ponts d’or, et ils vous tirent dans le dos. Ainsi, une Turque musulmane prend les décisions pour les musulmans immigrés en Allemagne, et voilà ce que ça donne… Oui, décidément il faudrait abolir définitivement la binationalité !
    « À cheval entre deux cultures, Özoguz assume sans complexe cette dualité : elle qui se dit fière de ses racines turques tout autant que de sa nationalité allemande, acquise en 1989. Musulmane pratiquante et parlant couramment le turc, elle est mariée à un catholique, Michael Neumann, conseiller à la municipalité de Hambourg. Le couple élève sa fille dans les deux religions. Mais Aydan a été contrainte de prendre ses distances avec ses deux frères, Yavuz et Gürhan, dont le radicalisme religieux risquait de mettre en péril son ascension politique…
    Outre l’instauration de la double nationalité, Özoguz va s’attacher à revaloriser la place de l’islam dans la société allemande, sans naturellement négliger d’autres problèmes, comme l’afflux de salariés en provenance de l’est et du sud de l’Europe, mais aussi celui de réfugiés syriens demandeurs d’asile auquel le pays a bien du mal à faire face. »
    http://www.jeuneafrique.com/134829/politique/allemagne-aydan-zoguz-premi-re-ministre-d-origine-turque/
    « Elle est la première personnalité d’origine turque à intégrer un gouvernement allemand. C’est une nomination «historique», s’étaient félicitées les associations turques en Allemagne. Et c’est à elle qu’est revenue la charge de mettre en œuvre la réforme de la double nationalité: une autre concession arrachée par la gauche à Angela Merkel lors des négociations de coalition. «Nous avons brisé un tabou», avait déclaré le président du SPD, Sigmar Gabriel, après avoir signé l’accord avec la chancelière. »
    http://www.lefigaro.fr/international/2014/02/04/01003-20140204ARTFIG00402-aydan-zoguz-veut-briser-le-tabou-de-la-double-nationalite-en-allemagne.php

  3. Posté par Le Taz le

    Qu’ils le disent clairement, si le but est de faire disparaitre les allemands de souche, qu’ils fassent comme les bolchéviques, qu’ils massacrent les allemands et les remplacent carrément par des africains et des arabes… Au moins les choses seront claires !!! Mais non, il n’y a pas de grand remplacement…

  4. Posté par Sergio le

    C’est la seule option qui reste à la gauche si elle veut se maintenir au pouvoir.

  5. Posté par bigjames le

    Il est certainement prêt à donner sa femme et ses filles en pâture.
    Sérieusement, des gens pareils occupent des places de fonctionnaires ???
    ça fait soucis…

  6. Posté par Jack Palance le

    Encore une cinquième colonne comme on en a chez nous (Mara, Amarelle, Ruiz, Hodgers, etc) et dans une petite génération, ces débiles mentaux arriveront à faire passer leurs idées au peuple suisse (ou se qu’il en restera) qui n’aura toujours rien compris…..les veaux !

  7. Posté par Bilou le

    Gageons que nous aurons la même proposition lorsque nos futurs suisses facilités entreront en politique. Mais bon… puisque 60% de nos concitoyens ont voté en toute connaissance de cause bienpensante…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.