Macron assimile-t-il la colonisation à la Shoah ?

Michel Garroté
Politologue, blogueur
Algérie-Abdelaziz-Bouteflika-3

Macron-1

   
Michel Garroté - Je ne suis ni "franco-français", ni "colonialiste". Cependant, je souhaite signaler, qu'alors que le "révisionniste" de gauche Emmanuel Macron qualifie la colonisation de "crime contre l'humanité" (il ose en effet dire que la colonisation est un "crime contre l'humanité"), l'historien Jean Sévillia, dans Le Figaro, réagit, clairement, à ces propos macroniques et démagogiques, en déclarant (extraits adaptés ; voir lien vers source en bas de page) : "Qualifier la colonisation d'acte de barbarie ou de crime contre l'humanité est un non-sens historique, un jugement sommaire, manichéen, qui passe sous silence la part positive de l'Algérie française. L'histoire a pour but de faire la vérité et non de jeter de l'huile sur le feu, mais, s'agissant de barbarie, on pourrait rappeler que, dans les événements tragiques de la fin de l'Algérie française, des Européens d'Algérie ou des musulmans [harkis] ont été victimes d'actes aujourd'hui constitutifs du crime contre l'humanité. Si on veut vraiment faire de l'histoire, il faut tout mettre à plat".
-
Jean Sévillia poursuit : "Je laisse les commentateurs de l'actualité analyser les balancements contraires d'Emmanuel Macron, spécialiste du rien-disant destiné à contenter tout le monde afin d'attirer un maximum de voix. Je rappellerai seulement que l'histoire électorale française, depuis un siècle et demi, a vu régulièrement surgir du paysage politique des personnages de ce type et jouer les hommes providentiels dont de braves citoyens attendaient tout. La société du spectacle y ajoute une dimension où il faut avoir la gueule de l'emploi: être jeune et beau. Ce sont des phénomènes sans enracinement dans la société, et par-là éphémères", ajoute Jean Sévillia (fin des extraits adaptés ; voir lien vers source en bas de page). Je signale, juste en passant, que de son côté, François Fillon estime, je cite, que "la colonisation est une abomination"...
-
De son côté, Gérard Longuet, Sénateur LR, sur le Huffington français, écrit notamment (extraits adaptés ; voir lien vers source en bas de page) : En Algérie, Monsieur Macron a fait le choix invraisemblable de soutenir un pouvoir déclinant et paralysé au détriment du respect que nous devons tous à l'histoire de notre pays, la France qu'il prétend pouvoir présider. Présider, c'est rassembler. On ne rassemblera jamais les Français à l'aune de jugements parfaitement anachroniques. Ou alors il nous faudra errer de repentance en repentance, sans cesser de nous flageller de tous les péchés du monde.
-
Gérard Longuet : Déclarer que la colonisation est un crime contre l'humanité c'est surtout mépriser les Algériens et les Français qui en 130 ans ont construit les bases d'une nation nouvelle selon les règles et les usages de leurs temps, en effet aujourd'hui révolus, mais qui constituaient autant de progrès. C'est volontairement que le fils de l'émir Abd el Kader combattit aux cotés des Français en 1870 contre les Prussiens. Mais, sans doute le jeune Monsieur Macron ne l'a jamais su, ou il l'a oublié.
-
Gérard Longuet : C'est surtout mépriser la souffrance du million de déracinés, chrétiens ou musulmans, juifs ou athées, Européens, berbères ou arabes qui firent le choix de la France car le choix en 1962 était alors la valise ou le cercueil, choix qui s'imposaient à ceux qui aimaient la France. Crime contre l'humanité qui voit notre pays être librement choisi par des centaines de milliers d'Algériens qui a ma connaissance n'y ont pas été forcés par quiconque après 1962.
-
Gérard Longuet : Pour comprendre son pays, Monsieur le candidat, il faut l'aimer comme on aime ses parents, avec bienveillance ce qui n'exclut pas la lucidité. Cela s'appelle le patriotisme et je l'attends d'un Président. Vous l'avez sacrifié dans une expression torturée. Vous avez choisi sans doute ce que vous pensiez être l'intérêt de votre image médiatique dans la pensée convenue. Vous avez marqué votre mépris pour ces générations modestes et laborieuses qui ont su construire dans les épreuves comme dans les pages de gloire, en métropole comme en outremer. Le désamour de la France n'est pas digne de votre ambition, ajoute Gérard Longuet (fin des extraits adaptés ; voir lien vers source en bas de page).
-
Introduction & Adaptation de Michel Garroté pour https://lesobservateurs.ch/
-
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/02/15/31001-20170215ARTFIG00355-jean-sevillia-la-colonisation-et-le-non-sens-historique-d-emmanuel-macron.php
-
http://www.huffingtonpost.fr/gerard-longuet/emmanuel-macron-algerie-crime-humanite/?xtor=AL-32280680
-

5 commentaires

  1. Posté par My Suisse le

    Toujours pas de transparence concernant le financement de cette secte malfaisante! Parions que Soros est derrière tout cela!

  2. Posté par Fatou le

    Macron va augmenter la CSg !!! Pour les retraites

  3. Posté par sophie edouard le

    Définition : La colonisation est un processus d’expansion territoriale et/ou démographique qui se caractérise par des flux migratoires se déroulant sous la forme d’une migration. Donc ce qui nous arrive actuellement peut être qualifié de crime contre l’humanité n’est-ce pas M. Macron ???

  4. Posté par Aude le

    Macron est un bankster politisé qui tente de prendre le pouvoir suprême en France….
    Cet homme est dangereux…..
    Ouvrez les yeux…jeunes francais, ce type vous manipule….Il mettra la France à sac…..
    Tout comme en Amérique les gros Banksters ont mis cette grande nation à sac…..
    Observez la similitude entre un Macron et une Clinton….c’est surprenant!
    Oui…sans aucun doute ce gars est le meilleur pion du NOM…Nouvel Ordre Mondial…
    Je reste persuadé que lui et ses acolytes ont fomenté le coup contre Fillon….essayant d’éliminer un concurrent…puis ils essayeront de taper sur Marine Le Pen…..
    Il est évident que la gauche d’Amon voire Mélenchon…représentent peu de risques à leurs yeux…

  5. Posté par meulien le

    macron,un opportuniste indecent!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.