Immigration musulmane : les Français n’en veulent plus

post_thumb_default

 

Le tintamarre et l’agitation orchestrés par les médias, la quasi-totalité de la classe politique et autres bobos du showbiz lors de l’adoption du fameux décret Trump pourraient donner le sentiment aux observateurs peu attentifs qu’il s’agit là de la position d’une majorité de Français. Or, comme souvent, il n’en est rien. Selon un récent sondage effectué par un think tank anglais du nom de Chatham House, 61 % de nos compatriotes seraient en effet favorables à une interdiction de l’immigration en provenance de pays musulmans.

Effectuée auprès de plus de 10 000 personnes d’une dizaine d’états européens, cette étude, réalisée avant l’annonce du décret du président Trump, invitait ses participants à se prononcer sur la déclaration suivante : « Toute nouvelle migration des pays principalement musulmans devrait être arrêtée. » Or, les résultats sont pour le moins édifiants.

Selon Chatham House, en effet, 55 % en moyenne des Européens consultés auraient convenu que toutes les migrations des pays principalement musulmans devraient être arrêtées, 25 % d’entre elles se seraient déclarées « ni d’accord ni en désaccord » et 20 % seulement auraient affirmé être en désaccord avec cette position.

Un « ras-le-bol » général en Europe

Si dans les dix pays européens où cette enquête a été menée les sondés d’accord avec cette affirmation sont majoritaires, certains états se distinguent tout particulièrement. Comme la Pologne qui, avec plus de 70 % de personnes se déclarant opposées à toute nouvelle immigration musulmane, arrive en tête du classement. Suivie de près par l’Autriche (65 %), la Hongrie (64 %), la Belgique (64 %) et la France (61 %). La France où, en outre, 23 % des personnes consultées se déclarent « ni d’accord ni en désaccord » avec cette position, et 16 % seulement y sont opposés.

Enfin, dans les cinq autres pays où cette enquête a été menée, si les personnes favorables à une interdiction représentent parfois moins de 50 % des individus interrogés, elles ne sont jamais moins de 40 % et leur pourcentage reste révélateur d’un « ras-le-bol » général européen : 57 % en Grèce, 52 % en Allemagne, 51 % en Italie, 47 % en Grande-Bretagne et 41 % en Espagne.

Cet article Immigration musulmane : les Français n’en veulent plus est apparu en premier sur Présent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Lepère Hoquet le

    Les Musulmans, en Musulmanie, le problème est réglé. Lepère Hoquet.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.