3 commentaires

  1. Posté par Bussy le

    Et oui, les bien-pensants, le camp du bien et autres prix Nobel de la paix alliés aux néo-conservateurs vont pouvoir recommencer à chercher les russes, jusqu’à ce que l’ours russe donne un coup de patte et que toutes ces bonnes âmes puissent enfin avoir leur holocauste nucléaire, et c’est en Europe que ça va barder le plus !

  2. Posté par Marcel Prout le

    Les néo-conservateurs (néo-cons) ont eu sa peau pour une broutille. Trump a capitulé : il admet maintenant que les Russes doivent rendre la Crimée à l’Ukraine avant toute discussion ! Comme prévu, il n’a pas tenu le choc face à la toute puissance du Lobby !

  3. Posté par Michel Mottet le

    Le motif invoqué est d’une telle futilité, qu’il ne doit être que la mini-pointe de l’iceberg du formidable arsenal constitué pendant la campagne présidentielle pour empêcher Donald Trump d’accéder à la Maison Blanche. L’échec cuisant, bien loin d’être accepté, a décuplé les forces d’opposition pour le déloger et tous les moyens sont employés. Mais la rapidité avec laquelle Trump a cédé ne laisse rien augurer de bon, tout comme sa position sur la Crimée par la voix de sa représentante à l’ONU. Il aurait pu conserver Samantha !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.