Le PDC Manuel Donzé hébergeait un requérant débouté. Son domicile est fouillé par la police, il s’en offusque!

Manuel Donzé

Christian Hofer: Quelqu'un peut-il lui dire que s'il y a un scandale, c'est lui qui en est la source en violant nos lois alors qu'il est représentant de notre pays?

Et c'est cela qui est en train de se passer: Toute violation de notre territoire par des clandestins est désormais banalisée et nos lois sont même enfreintes par des élus qui agite un "droit humanitaire" fantasmé. Bien entendu, le même individu se fiche totalement lorsque l'une de nos filles est violée par ces "pauvres migrants".

Enfin, personne ne s'étonnera qu'un PDC agisse comme un socialiste, ce parti n'étant qu'une succursale de l'idéologie gauchiste. Darbellay avait déjà démontré toute son aversion de la droite en s'alliant avec la gauche contre Blocher.

**********

L'élu lausannois abrite officiellement un réfugié afghan débouté. Celui-ci n'était pas sur place au moment de la perquisition.

«C’est scandaleux! C’est une pratique intolérable. C’est la première fois que le domicile d’un député est perquisitionné.» Manuel Donzé était furieux ce mardi.

Au moment de la perquisition, cet homme n'était pas au domicile de Manuel Donzé. Il vivrait épisodiquement chez lui, mais n'est pas systématiquement dans son appartement. Manuel Donzé fait partie du Collectif R, qui soutient les migrants.

Source et article complet

13 commentaires

  1. Posté par Palador le

    PDC PLR, partis de la droite néo-libérale, immigrationistes, européistes, lié aux grosse fortunes et vendu aux banques. Pire que la gauche et même plus dangereux pour le petit peuple car étant majoritaire au CF.

  2. Posté par bonardo le

    Cher Monsieur ,vous ne respectez pas la loi, veuillez je vous prie démissionner immédiatement, la confiance est rompue.

  3. Posté par TulliaCiceronis le

    Pauvre chou ! On espère que la mesure dont il est l’innocente victime débouchera sur une émeute, tant est intolérable la persécution d’une grande âme au motif qu’elle donne la priorité à sa religion au détriment des lois.

  4. Posté par Charles Alexis le

    Le coeur du PDC aurait ses raisons queue la raison ignorerait-elle ? Ceci pourrait expliquer cela. Ensuite, lévrier afghan ou levrette afghane; question de goûts.

  5. Posté par Ralebol le

    Dura lex, sed lex! Et ceci pour n’importe qui et a plus forte raison pour un élu, qui se DOIT DE MONTRER L EXEMPLE. Cette personne doit être sanctionnée et son « collectif » dissout. Ses jérémiades sont pathétiques et totalement hors de propos.

  6. Posté par Claude le

    LGBT, PDC, PS, PLR, MÊME COMBAT, VIOLER LA LOI, (entre autre).

  7. Posté par Derek Doppler le

    Cela dit, il prétend en abriter un « officiellement », alors que visiblement son hôte était absent à 6:15. Son Afghan se lève tôt ou se couche tard. Ou alors il l’héberge à temps partiel. Peut-être même que les bien-pensants se les prêtent entre eux: 100% de virtue signaling pour quelques % d’effort réel, ce serait bien joué.

  8. Posté par Le Taz le

    Que nos lois soient appliquées, que cet immigrant illégal soit expulsé et que ce Monsieur Donzé soit sanctionné de manière exemplaire pour avoir violé nos lois et incité la population à en faire de même ! Quand on est un élu, on a une responsabilité d’exemplarité accrue, cet individu devrait être destitué de ses fonctions politiques ! Il y en a marre de ces politiciens qui transgressent nos lois en toute impunité, nous, lorsque nous enfreignons la loi, on ne nous rate pas !!!

  9. Posté par aldo le

    On espère qu’il y a d’autre considérations que d’entretenir un esclave sexuel. Remarquez qu’au PDC c’est dans le titre et que certains, pas trop regardants,peuvent se fourvoyer en méconnaissant la définition officielle.

  10. Posté par Bussy le

    D’un côté c’est grave qu’un élu se foute des lois, les loi étant de plus surtout utiles aux faibles, les forts ayant les moyens de se défendre tous seuls, mais d’un autre côté, il faut noter que ça doit être le seul bobo bien-pensant qui assume ses positions et héberge un clandestin, lui au moins ne s’engage pas pour les migrants seulement en bavassant tout en mangeant des petits fours dans les cocktails !

  11. Posté par Marcassin le

    Ce qui est scandaleux ce n’est pas que le domicile d’un député soit perquisitionné, mais qu’un député viole pareillement nos lois.
    D’ailleurs, ne mériterait-il pas d’être destitué car c’est volontairement et avec préméditation qu’il a violé nos lois.

  12. Posté par Hexgradior le

    «C’est scandaleux! C’est une pratique intolérable. C’est la première fois que le domicile d’un député est perquisitionné.»
    Cette limace, étant député, croit qu’elle se trouve à l’abri des rigueurs de la Loi et qu’elle peut la violer impunément et en toute décontraction.
    La classe politique suisse veule, soumise et pleine de zozos est à vomir…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.