La puce électronique sous la peau fait son chemin

post_thumb_default

 

Imaginez un monde sans clés, ni cartes. Un monde, où poser simplement sa main sur un lecteur permet d’ouvrir une porte, comme par miracle. Des employés de la société belge Newfusion se sont fait implanter sous la peau, près du pouce, une puce électronique, de la taille d’une mine de crayon. Elle permet, non seulement […]

Cet article La puce électronique sous la peau fait son chemin est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

6 commentaires

  1. Posté par GéraldS le

    La Gestapo aurait été enchantée d’ avoir de ce système.

  2. Posté par Vautrin le

    Il faut bien que le monde change… Mais il ne change pas nécessairement vers un « mieux ». La technique dévoyée sert des intérêts inavouables.Il est temps que les ingénieurs prennent conscience qu’il est immoral de travailler à l’assujettissement des êtres humains; il est temps que les citoyens, s’ils veulent rester libres, interdisent aux margoulins de la politique toute action dans cette voie. Ce n’est pas un « progrès » que d’être connecté. Déjà, les monopoles peuvent d’une pression de touche nous priver d’argent. Cela suffit !
    Au passage, je signale qu’il n’est pas très difficile de se débarrasser d’une « puce » implantée de force. La technique, lorsqu’elle est trop sophistiquée, est fragile, heureusement.

  3. Posté par Maurice le

    Je suis allé voir l’Apocalypse 13:16–17. C’est édifiant ! et prémonitoire ?
    « Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,
    et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. » ( traduction Louis Segond)

  4. Posté par JDV le

    Je partage ce que dit Anne Lauwaert et je vous invite simplement à lire Apocalypse 13:16-17 (c’est dans la Bible, écrit et prophétisé depuis environ 2000 ans) et que chacun y réflechisse sur les choix à venir.

  5. Posté par Jim Jardashian le

    Un pas de plus vers le totalitarisme mondialiste, c’est-à-dire trans-humaniste, trans-sexuel, trans-national, trans-génique (Monsanto et autres), trans-financier (Soros, abolition de la monnaie, etc.).

  6. Posté par Anne Lauwaert le

    Vers 1995 il y a eu une série d’articles à ce sujet qui ont été taxés de « délire paranoïaque » un d’eux expliquait que entre autres la « carte d’identité » sera dans la puce et donc servira de clé pour tout : supermarché, banque etc. mais aussi de « personne » = si vous avez une puce vous êtes une personne vous pouvez donc posséder… si vous êtes un indigène au fin fond de la foret et que vous n’avez pas de puce vous n’existez pas et donc vous ne possédez rien et donc les multinationales peuvent posséder toutes vos ressources… à l’époque une campagne a chanté les louanges de la puce pour retrouver les vieux qui s’égarent, les enfants et les chiens qu’on égare, etc. mais quand j’ai écrit un article sur un chien qui avait une puce et qui a été volé… personne n’a voulu le publier… depuis lors la puce est obligatoire pour nos animaux et bientôt pour nous.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.