Schengen, quand l’exception devient la règle

Céline Amaudruz
Conseillère nationale UDC
schengen-dublin

Schengen, quand l'exception devient la règle

 

Bruxelles vient de prolonger le rétablissement des contrôles aux frontières pour cinq états submergés par les flux migratoires. Les heureux élus sont la Norvège, la Suède, le Danemark, l'Autriche et bien sûr l'Allemagne à qui Juncker et sa clique ne sauraient refuser quoi que ce soit. Le principe ne date pas d'hier puisque c'est en mai 2016 déjà que l'Union européenne avait exceptionnellement accepté de prolonger les contrôles aux frontières au-delà de la durée prévue par le traité de Schengen. A cette occasion, Bruxelles avait fait savoir qu'il s'agissait d'une situation exceptionnelle due à la porosité des frontières extérieures de l'Union et que tout rentrerait dans l'ordre d'ici à fin décembre 2016. L'objectif n'a pas été atteint, loin s'en faut. Avec cette prolongation, l'Union admet que ses frontières sont toujours ouvertes aux quatre vents, dont celui du terrorisme. Afin de masquer ce nouvel échec, les têtes pensantes ont fait savoir que ces dérogations aux règles de Schengen ne sauraient se prolonger pour toujours. Encore raté ! L'un des états bénéficiaires de la prolongation des contrôles a déjà fait savoir qu'à l'avenir, il justifierait le maintien de la mesure par la menace terroriste et comme le pays en question se trouve être l'Allemagne, on ne court pas grand risque à affirmer qu'elle aura gain de cause.

Comme l'UDC l'a annoncé avant-même la ratification de l'accord de Schengen, le concept est un sanglant échec qui permet aux terroristes de faire des allées et venues sans difficultés afin de porter la mort là où ils le souhaitent. Pendant ce temps, la commission travaille sur une réponse adaptée à son incurie. Elle propose de durcir la loi sur les armes même si pour l'heure, il n'y a pas eu la moindre arme détenue légalement impliquée dans quelque attentat que ce soit. Il est vrai que lorsqu'on n'est pas en mesure de lutter contre les criminels, il est tentant de lutter contre la liberté des honnêtes gens. Au vu de l'asservissement de notre gouvernement vis-à-vis de Bruxelles, on ne peut que craindre les conséquences que les nouvelles dispositions européennes auront pour l'une de nos plus anciennes traditions. Sachant qu'il appartient à Simonetta Sommaruga de défendre le tir suisse, il est évident qu'elle ne va pas mettre un zèle excessif dans sa tâche afin d'obtenir par Bruxelles ce que le parti socialiste réclame depuis toujours, la fin du tir dans notre pays.

 

Céline Amaudruz, 7 février 2017

 

4 commentaires

  1. Posté par jean le

    Merci Marcassin.
    je suis déjà membre de PROTELL, depuis des années.
    ma question était pour Madame Amaudruz, au sujet de la stratégie de l’UDC, beaucoup de Suisses tiennent à un droit libéral sur les armes, et peu de nos élus pour l’instant se sont positionnés de manière officielle. Critiquer une injustice c’est bien, mais sans la combattre concrétement cela ne sert à rien. Je vote pour l’UDC, j’aimerias avoir une réponse claire de la part de mes élus. est ce trop demander ?
    d’avance, merci de votre réponse Madame Amaudruz
    Vous pouvez me répondre par mail si vous le désirez.
    Belle journée à tous.

  2. Posté par Marcassin le

    @Jean
    Adhérez à ProTell https://www.protell.ch/fr/ eux, ils vont réagir, probablement avec l’UDC.
    Et une fois de plus nous devrons notre salut à nos compatriotes de l’est de la Sarine qui nous ont déjà tiré (provisoirement ?) des griffes du monstre UE.

  3. Posté par S. Dumont le

    J’y vois, dans le prolongement de la fermeture des frontières une décision politique tout comme l’accord avec la Libye. Car l’UE veut absolument lutter contre la montée des partis nationalistes et des eurosceptiques mais avec un train de retard….
    Nous aurons donc probablement à la fin 2017, 800’000 nouvelles arrivées dans l’Union européenne contre plus d’un million en 2016, mais en les additionnant, leur nombre et les coûts engendrés par cette immigration de masse restent vertigineux!!

  4. Posté par jean le

    merci madame amaudruz.
    puis je vous poser une question directe svp ? que fait ou va faire l’udc pour que notre loi sur les armes ne deviennent pas celle que le parlement europeen vient de voter ? d’avance merci de votre reponse

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.