Médias. Nouvelle technique de propagande du journalisme militant (20.9.2015). Mise à jour 20.9.2016 suite à une nouvelle « performance » de la RTS

Uli Windisch
Rédacteur en chef
Journalisme75DeGauche

Nouvelle mise à jour 4.2.2017. Malgré les nombreuses protestations du public et des commentateurs, la RTS.ch continue à faire de la propagande en invitant constamment des « spécialistes » de l’immigration très à gauche et aux thèses hautement contestables et à notre avis aussi irresponsables car provoquant des réactions de révolte dans le public . On dirait même que ces journalistes-fonctionnaires à vie du service public, qui ne risquent donc rien du tout et à qui personne apparemment, à l’intérieur, ne fait la moindre remarque sur leur inadmissible partialité, semblent même faire exprès de persister pour montrer qu’ils n’ont de comptes à rendre à personne. Si au moins on entendait de temps en temps des spécialistes montrant les dangers d’une immigration massive, non contrôlée et comprenant des individus hautement dangereux pour notre sécurité; soit des connaisseurs qui montreraient aussi toutes les conséquences de plus en plus négatives de ces migrations de masse et de clandestins, à côté des vrais réfugiés qui ne forment qu’une infime partie. D’où une nouvelle et xième invitation à ce François Gemenne aux propos purement idéologiques, de gauche donc, et profondément irresponsables. A écouter , ci-dessous, dans la mesure, où on le souhaite encore, comme ce journaliste qui semble prendre du plaisir à nous provoquer par « spécialiste » interposé. La liste des invitations faites à ce dernierpar la RTS.ch, va finir par approcher l’infini.
…………………………………
20.9.2016. NDLR. Après le journalisme de gauche militant, la propagande idéologique sans gêne du « Service public ».
On sait à quel point le thème de la migration de masse catastrophique préoccupe la population de nos pays. La RTS ne trouve rien de mieux à faire que d’inviter pour la xième fois un militant fanatique déguisé en chercheur en sciences sociales ( François Gemenne, ce matin, 20 .9.2016 aux infos de la radio romande dès 7h35 : http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/l-invite-du-journal/8011480-francois-gemenne-specialiste-des-flux-migratoires.html) et dont notre journaliste semble apprécier le chapelet de provocations. Parmi les mesures préconisées, les migrants devraient recevoir des visas humanitaires pour pouvoir arriver en masse directement par avion plutôt que de connaître les dangers des bateaux. Les autorités seraient tétanisées par l’opinion publique et les populistes et à la botte de ces derniers. Le « populisme » pourrait être évité si l’on menait des « débats rationnels ». Les autorités n’ont plus la volonté de convaincre et reprennent eux-mêmes les propos xénophobes en les alimentant. Les migrants sont « instrumentalisés » par les politiques. On ne peut résister à l’immigration, elle est incontrôlable, même les murs ne les arrêteront pas. La solution de « l’expert » : il faut « contrôler et organiser » ces mouvements. Trop de démocratie nuit-elle? Il faut des débats rationnels et pragmatiques , pas d’émotion alors qu’il reproche peu après aux gens d’être émus par la destruction de biens archéologiques mais pas par les migrants. Jamais, bien sûr, un seul mot de la criminalité, du terrorisme, des viols , etc., de nombre de ces migrants qui sont donc à faire venir plus facilement, plus massivement et avion, svp.
Le bouquet : Angela Merkel est l’une des plus grandes figures politiques de l’Europe et mériterait un Prix Nobel. Ce chercheur ne mériterait-il pas lui aussi un Nobel? Mais le Nobel de quoi ? De l’idéologue fanatique et irresponsable présenté alternativement comme expert, chercheur, spécialiste…C’est aussi cela les sciences humaines, sociales et politiques, mais à quel prix?

Voici le lien la dernière et énième invitation de F. Gemenne à la RTS.ch du 3.2.2017, ici

L’une des techniques médiatiques utilisées, à la Radio suisse romande (Radio socialiste romande, selon un grand nombre de nos visiteurs excédés), par exemple par Simon Matthey-Doret, lors du Journal du matin dans sa politique des Invités à 7h35, consiste à inviter régulièrement une personne bien-pensante et bien à gauche, au style provocateur, et à faire semblant d’être offusqué par de tels  propos alors qu’il sait parfaitement ce que cette personne va dire.

On peut ainsi faire passer des discours politiquement corrects, de gauche, provocateurs, voire extrémistes, mine de rien ; du genre : « je n’y suis pour rien », c’est l’invité qui  le dit. On fait dire à un invité ce que l’on pense soi-même, ou presque !

On cherche à ajouter un zeste de légitimité aux propos de ces invités en choisissant des enseignants et chercheurs  universitaires. Mais voilà que, comme par hasard, ces derniers sont souvent aussi de gauche. Il est vrai que ce n’est pas difficile d’en trouver, notamment dans les sciences humaines et sociales, comme dans le journalisme d’ailleurs.

Mais, croyant légitimer ainsi l’invité, le journaliste le discrédite. Le tour n’est pas joué, comme espéré. Bien au contraire, ce jeu, reconnu très largement par les auditeurs, révulse de plus en plus le public et le conforte dans ses critiques, elles aussi, de plus en plus dures et virulentes envers les médias,  entraînant des généralisations parfois excessives et dont pâtissent une nouvelle fois les médias.

Inutile de préciser que les manipulateurs ont une spécialité : se défendre virulemment contre les accusations de manipulation, pensant sans doute que leur appel à des techniques plus insidieuses et moins immédiatement perceptibles leur permet de cacher leur jeu. Ils ne voient même pas que le public est intelligent et « décrypte » aussi bien qu’eux, et d’autant mieux qu’ils sentent la manipulation.

Un exemple particulièrement révélateur : l’invité du 17 septembre 2015, un certain François Gemenne, politologue et enseignant universitaire  en Belgique et en France (cf l’émission en entier ci-dessous) sur un thème de l’actualité : « La crise des migrants ».

L’invité est évidemment présenté comme un « spécialiste » ; ah, ces spécialistes ! Ici, des « flux migratoires ». Voilà pour la tentative de légitimation de l’invité. Bien sûr que l’on ne dit pas que cet invité est un modèle de politiquement correct et de la bien-pensance de gauche. Il est  « un provocateur » ; en fait un provocateur de gauche, ce que l’on ne dit pas non plus.

Venons-en aux faits, à quelques exemples de  propos tenus par le « spécialiste » venu pour provoquer. Il reconnaît d’ailleurs que ses propos peuvent paraître provoquant mais qu’en réalité ils ne le sont pas. Ce qu’il dit n’est que la réalité. Vieille technique !

Voici un concentré du contenu de quelques-uns de ces propos « non provocateurs » ; les citer serait trop long.

Il faut laisser les frontières grandes ouvertes, inutiles de fermer les frontières, il faut laisser faire, ne rien faire, laisser entrer qui veut, abandonner les quotas, ces derniers sont même ridicules, il est illégal de fermer les frontières, les peurs des populations sont infondées,  toutes ces peurs et ces mesures de protection ne sont que des » fantasmes » ( tout le monde n’a que des « fantasmes » à propos de tout, sauf lui-même évidemment).

En Allemagne l’intégration se passe très bien ! Les populations des pays d’Europe centrale et orientale qui se défendent contre l’immigration et ne veulent pas de musulmans, doivent au contraire se préparer à les recevoir  et commencer à construire des mosquées.

L’Europe doit être multiculturaliste et ouverte à la mondialisation, sinon elle deviendra un « continent musée ». L’immobilité est la pire des politiques. Il pense certainement  faire fort avec cette formule « provocatrice ». Il oublie qu’à côté des musées il y a aussi des antiquités idéologiques.

Les cultures nationales sont mortes  ou alors fantasmées.

L’immigration ne doit plus être vue comme « un problème ». Voyons, c’est une chance, une nécessité absolue sous peine de muséification, sans doute.

L’intégration des immigrés : tout ne doit pas reposer sur les migrants, c’est aux deux côtés d’agir et il faut surtout lutter plus activement contre les discriminations. De toute urgence, n’est-ce pas ?

Les coûts investis pour se protéger des migrants suffiraient largement pour les intégrer. Sans doute en nombre infini.

Les murs n’arrêteront pas les migrants ; c’est comme l’eau, si elle ne peut pas passer à un endroit elle en trouve un autre.

Le risque de présence de djihadistes parmi les migrants ? Sans doute un autre fantasme.

Il va de soi que les autorités sont tétanisées par l’extrême droite et que les peurs des populations sont infondées.

Toutes les mesures prises par les autorités ne sont que « symboliques », un autre hochet du provocateur, car la réalité, le fait de ne rien pouvoir faire contre la venue des migrants,  s’imposera tôt ou tard.

Et ainsi de suite …

Ecoutez si vous pensez que j’exagère.

Ainsi vont certaines émissions de la RSR, et certains journalistes militants politiques et propagandistes. On dirait même que plus les auditeurs sont révulsés et protestent, plus ils persistent, sachant qu’ils ont un monopole, qu’ils ne risquent  rien et qu’il faut bien éduquer ce peuple empli de peurs infondées et de multiples fantasmes, et qui ose encore refuser l’avenir radieux multiculturaliste, mondialiste, sans frontières, du laisser faire et surtout du laisser venir…

L’illusion, un vrai fantasme cette fois, de disposer d’un pouvoir médiatique tout puissant parce que monopolistique doit être grisant, mais il se trouve que le système médiatique comme le système politique est soumis en Suisse à la démocratie directe  et que cette dernière a déjà permis tout récemment, lors de la votation populaire sur la Révision de la Loi sur la radio et la télévison, du 14 juin 2015, de signifier l’insatisfaction, voire la révolte de près de la moitié de l’électorat envers le Service public médiatique, malgré les dénégations de ce dernier. Et ce n’est qu’un début…

Tout pouvoir trop unique finit par se lézarder, voire s’effondrer et faire place à la concurrence et donc au pluralisme, surtout en Suisse, même s’il faudra du temps pour y parvenir.

Uli Windisch, 20 septembre 2015

Ecouter l'émission citée de la RSR du 17 septembre 2015 , ci-dessous:

 

Autres articles sur des performances du même genre, ici, ici, ici, ici

32 commentaires

  1. Posté par pépé le moko le

    en ce moment de Villiers sur BFM, Elkrief semble etre face au démon !

  2. Posté par Gaston Siebesiech le

    Ce matin un des journaleux de service de la Première nous informe que « le jeune homme Syrien » c’était pendu dans sa cellule en Allemagne. Le jeune homme avait chez lui des explosifs plus fort que le TNT, le jeune hommes voulait tuer un maximum de gens, le jeune homme était immigrès, le jeune homme était déjá connu par la police,…. le jeune homme. Finalement vraiment un jeune homme normal, standard, peut-être de bonne famille, gentil et tout, un peu terroriste sur les bords. Oui mais alors on parle de jeune terroriste, de jeune terroriste présumé!

  3. Posté par bigjames le

    A ceux qui ont de la patience et les nerfs solides, je vous recommande l’émission actuelle matinale « Good morning America » avec le très impartial Simon Matthey-Doret sur LaPremière.
    Un florilège anti-Trump chaque matin, avec des invités toujours « choisis ».
    Ce matin, une jeune étudiante américaine qui s’est débarrassé d’un pancarte pro Trump planté dans le jardin de ses parents. Avec la bénédiction évidente du journaliste modèle.
    Le pauvre étudiant pro Trump qui aurait eu la même attitude vis-à-vis de Clinton dans le jardin de ses parents aurait subi le spires insultes du petit Simon.

  4. Posté par Un observateur le

    J’ai écrit à ce politologue et enseignant, qui a des avis arrêtés sur les flux migratoires (Mr François Gemenne).
    A ma grande surprise, il m’a répondu d’un mot  » je prends acte de votre indignation « . Et je lui ai écrit a nouveau pour lui donner des informations plus précises …suite à ma connaissance des pays Africains et Arabo-musulmans où j’ai passé deux décennies. Je l’invite à aller séjourner dans ces pays pour acquérir une expérience comme la mienne qui n’a rien à avoir avec les cercles universitaires et l’idéologie gauchiste.
    C’est terrifiant d’entendre sur RTS des  » Gemennes » tenir des délires pareils sans en assumer les conséquences dévastatrices.
    Merkel a pris de graves décisions de son propre chef et n’assume pas pénalement la mort de citoyens Allemands victimes de criminels qu’elle a autoritairement importé.
    C’est la même chose pour ces militants gauchistes, verts, écolos et socialistes dont Gemenne et la RTS sont les porte parole.

  5. Posté par Un observateur le

    C’est tout simplement de la folie…Ce soit disant specialiste des flux migratoires est un militant gauchiste qui a la haine de son pays et de l’Europe dont il veut la mort….ce genre de parasite fait l’éloge du multiculturalisme, de la diversité, du vivre ensemble etc….mais son idéologue l’empêche de formuler la moindre critique envers les maux ( coût sociaux, ghettos, communautarisme, émeutes, violence, criminalité, destabilisation et destruction de la cohésion sociale et du mode de vie du pays daccueil etc…) qu’engendre cette immigration/ invasion brutale qui est une colonisation /islamisation qui est en train de submerger nos pays par le nombre et la démographie explosive de ces populations arabo-africano-musulmane.

  6. Posté par Aude le

    @ Marin Leu.. »….manipulation de (sévicespublics) statistiques de la criminalité en Suisse…
    sauf qu’on a évité de poser la bonne question…parmi les Suisses combien de naturalisés ? »
    J’ai fait le même constat….bien que les statistiques tout comme les mathématiques ne sont nullement mon fort..
    Lorsqu’on voit de tels chiffres 13’000 milles et pico…n’importe qui peut en conclure que la Suisse se place au premier rang de la criminalité…comparativement à d’autres nationalités dans notre pays..
    Serait-il à escient que l’on ne nous révèle point l’origine de ses Suisses naturalisés?
    Tous dans le même paquet….
    Qu’en pense un européen ou americain en découvrant cette liste….? Que la criminalité Suisse est bien supérieure à la criminalité étrangère? Merci pour la Suisse et son prestige…..
    Où pour les plus avisés…..ils ont eu bon œil à naturaliser aussi facilement une certaine racaille….
    Sous couvert de transparence….nous auraient-ils si joliment dupé……?
    Considérant, sauf erreur de ma part, que ces statistiques devraient nous parvenir du Département fédéral de Justice et Police?…Services publics…au service de qui précisément?

  7. Posté par conrad.hausmann le

    Vu l’émission « Temps présent » depuis l’étranger « France 24 sur le conflit entre générations. On y apprend que pour financer les retraites il faut ouvrir les vannes de l’immigration car ces envahisseurs vont payer l’AVS etc. et dans le même temps on y apprend que nos jeunes – même universitaires- ne trouvent pas de travail…..? Cherchez la contradiction et malgré un QI moyen on va trouver !

  8. Posté par Claude Haenggli le

    Cher Monsieur Windisch
    Je me demande où la Radio Romande va les trouver et j’ai de plus en plus la conviction qu’il s’agit du réseau Soros, dont un exemple frappant a été l’intervention d’une journaliste fanatiquement opposée à Vladimir Poutine au sujet des élections largement remportées par Russie unie. Il serait intéressant de savoir quels journalistes ont été recrutés en Suisse par Madame Calmy-Rey, ancienne ministre socialiste, pour favoriser les intérêts de ce milliardaire capitaliste.

  9. Posté par Palador le

    Ces réfugiés sont dans l’espace européen, et l’idée de fermer les frontières et de dire vous ne venez pas chez moi ne peut pas fonctionner et blabla…Y en a marre d’entendre toujours ces phrases toutes faites. L’Europe est en train de s’effondrer et la plupart des pays européens vont la quitter donc reprendre leurs frontières et expulser tout ces migrants comme le fait l’Australie !

  10. Posté par Palador le

    Plan de répartition: Il y a eu 160 000 réfugiés en moins de 6 mois. Plus que la population de Lausanne ! Le rythme va devenir infernal. Ca commence par quelques milliers, puis des dizaines de milliers, puis des centaines de milliers, et quand ils arriveront par millions, par milliards ? Bande d’imbéciles d’intellos. Levez le nez de vos bouquins et sortez de vos universités, regardez l’avenir qui arrive et il est vraiment effrayant !

  11. Posté par Burnand le

    Cela fait peur … l’influence des médias fait peur car elle déstabilise le simple bon sens du citoyen qui lui y voyait clair depuis le début : cela n’ira jamais, ces gens ont une mentalité et une évolution qui ne les rend pas aptes à s’intégrer chez nous, sauf une minorité.

  12. Posté par Baron d'Bobard le

    Ce qui est révoltant n’est pas tant que le journal du Matin soit une machine de propagande de gauche et le relais des ONG mais plutôt que les journalistes qui l’animent se présentent comme objectifs (ou croient réellement l’être), qu’il n’y ait pas d’émission présentant une vision alternative (plutôt de droite) et que le tout soit payé avec de l’argent publique.
    Finalement ce qui est révoltant sur la RTS c’est l’absence totale de pluralité de l’information. Pour une chaîne publique c’est grave.

  13. Posté par Martin Leu le

    Dans le genre des manipulations du «sévice public», le 1930 de ce soir évoquait la publication (enfin) des statistiques de la criminalité en Suisse, distinguant les Suisses des étrangers. Comme attendu, la preuve est faite que la criminalité étrangère est plus importante que celle des Suisses. Sauf qu’on a évité de poser la bonne question: parmi les Suisses, combien de naturalisés ??? Il n’y a vraiment plus rien à attendre de la presse suisse. Quel boulot pour les sites comme LesObservateurs.ch…

  14. Posté par aline le

    Merci M. Windisch de revenir sur cette émission odieuse de ce matin. J’étais outrée d’écouter les âneries de ce « spécialiste ». En effet nous n’avons pas besoin d’un service public pour diffuser des bêtises pareilles.

  15. Posté par pierre frankenhauser le

    Ce faux-jeton de Mattet-Doré aurait dû demander à son « spécialiste » comment il réagirait si son logement ou celui d’un des membres de sa famille était réquisitionné pour la « bonne cause »: y loger ses migrants chéris.
    A quand de vrais débats à la RTS, non truqués, entre un expert qui pense noir et un autre qui pense blanc, arbitré par un journaliste neutre et impartial ? On peut toujours rêver…

  16. Posté par Aude le

    C’est qui ce type…? Sans blague..
    Des titres universitaires lui donnant le droit de dire aux gouvernants, à la Commission de l’UE aussi bien qu’aux peuples européens comment agir et selon son bon vouloir ….L’omniscience vivante….
    Il se prend pour qui ? De même que le Zoulou de journaliste qui l’interroge?
    Les accords de Schengen ne sont pas respectés…..c’est vrai pour certains pays , néanmoins le pourquoi il s’en balance….
    Donc les pays refusant les quotas de MIGRANTS (pour la plupart…et pas de réfugiés .. il est sourd le gars?) sont dans l’illégalité ….Les migrants qui s’imposent à l’Europe ne le sont pas? Non…..ce sont les pays qui les refusent….
    Reprenons les accords de Schengen…la libre circulation des personnes…
    A défaut d’être prof de droit….il ne peut ignorer que les accords et les lois ne sont pas immuables..
    Qu’en tout temps, ceux-ci peuvent subir de nouveaux amendements ou peuvent être dissous….Mais il ne le sait pas….
    Une question à ce sujet :  » Que comprenait exactement la Libre circulation des personnes, soit à l’intérieur de l’Europe ou pour le monde entier?  »
    Ou un peu plus provoquant…… ces accords comprennent les 5 continents…..? Dans ce cas l’Australie est aussi dans l’illégalité?
    Mais encore que nous dit ce gaillard…. » Que l’Europe doit accepter tous les migrants qui veulent bien y venir….qu’il n’y a pas d’autres solutions.que c’est un fait accompli…En d’autres termes vous n’avez que le choix d’être envahi dans un monde globalisé …..
    Non…mais qui lui donne le droit de débiter un tel discours?
    Eh ben…le gars…votre dictature à la poubelle.. Et bien sûr que si …..et plutôt trois fois qu’une…Il y a moult solutions pour endiguer ce flux constant…(on est plus au temps des dinosaures ..hein?)
    L’UE n’a absolument rien fait pour endiguer ce flux migratoire.
    Aujourd’hui elle est entre vie et trépas. Parfaitement vu..elle a peur..et songe à faire marche arrière…exact…( lui aussi il a peur…..entre copains on l’entretient…..) Faites-vous peur et faites -nous peur…….c’est bon pour le moral..)
    Affirmatif…..l’UE sait qu’elle joue sa peau…c’est ou bien ou bien….
    Et c’est Monsieur l’universitaire qui va lui dire ce qu’elle doit faire? Wouah…..
    Quant au reste du débit…j’arrête ici ma critique car il faudrait 3 pages pour ce faire…
    En résumé, ce sont les universitaires, le mainstream qui sont autorisés à prendre les mesures qui s’imposent….car ces considérants estiment que les politiciens et les gouvernants sont incapables de prendre les mesures adéquates ( c’est pas tout faux son analyse… mais pas forcément dans son sens)
    LES POPULISTES…Il suffit de les éliminer et ça va faire beaucoup…de monde …..allez une bonne guerre…un bon nettoyage s’impose…
    Tout droit dans les bottes d’Hitler…ma parole….

  17. Posté par Dominique Schwander le

    La novlangue pratiquée par ces journalistes (terme inventé par Georges Orwell dans son roman prophétique « 1984 », publié en 1949 déjà) est une tromperie, sur et par le langage, devenue réalité avec le politiquement correct. Ces journalistes pratiquent le politiquement correct aussi pour empêcher que les citoyens conceptualisent leurs pensées dissidentes, débattent et réfléchissent par eux-mêmes. Ces journalistes partiaux et soumis ont grand succès parce que la majorité souvent invisible des citoyens occidentaux (sauf ceux qui lisent Les Observateurs.ch…) ne cherchent pas à savoir ce qu’ils pensent vraiment; ils répètent ce que leurs politiques et leurs médias politiquement corrects disent qu’ils pensent! La nouvelle idéologie de ces journalistes n’est pas plus religieuse que l’islam-idéologie, le salut et la fraternité par l’euro la sainte monnaie unique et par les immigrants, la rédemption des nationalismes et des colonisations occidentales culpabilisés et repentants, la solidarité des consommateurs compulsifs et manipulés par la publicité, la nouvelle religion du saint marché mondialisé à la Kissinger et à la Soros, etc.

  18. Posté par Margo le

    Ce n’est pas un secret d’Etat que les journalistes et médias sont forcés à penser et dispenser du gauchisme et l’humanitaire à tout va tout en taisant les nombreux incidents causés par les étrangers qu’on nous impose de force jour après jour… Hélas, la situation actuelle, l’érosion de la cohésion sociale, l’insécurité croissante et les tensions provoquées par nos gouvernants ne saurait être apaisée pas des journaleux bobo qui nous servent du miel. Le peuple a des yeux pour voir et un cerveau pour comprendre et le socialisme a plongé tant de pays dans le cahot qu’on y croit plus depuis longtemps.

  19. Posté par résistant le

    J’ai trouvé (sur google) le C. V. de cet agent du multiculturalisme qui est payé par les contribuables belges pour génocider les peuples européens par métissage et remplacement de population.

    Voir ici: http://www.regionreunion.com/fr/spip/IMG/pdf/francois_gemenne_cv.pdf

    Il y en a huit pages. Quand on lit ça c’est impressionnant, et choquant, de se rendre compte qu’il existe un véritable circuit euro-américain de formation des terroristes de la pensée, pseudo universitaires, avec tout un réseau de stages d’endoctrinement et de désinformation, pour acquérir un vernis de pseudo savoir scientifique nécessaire à leur travail de propagande. C’est exactement comme il existe des réseaux de la CIA qui forment des jihadistes pour mettre à feu et à sang la Syrie ou pour envahir l’Europe. La seule différence c’est que là on forme des assassins des peuples européens, et leurs armes ne sont pas des kalchnikovs mais un enseignement (pseudo) universitaire, ce qui est encore plus dangereux.

    Et maintenant le François Gemenne en question enseigne à Sciences Po Paris, ainsi qu’à l’Université de Liège. C’est affligeant. N’importe qui peut être nommé professeur de nos jours, à condition de s’engager à promouvoir le multiculturalisme et le grand remplacement.

    Je suggère aux lecteurs des Observateurs qui ont été indignés par les propos criminels de cet apôtre de l’extermination de la race blanche de faire savoir à l’intéressé tout le mal qu’ils pensent de lui. C’est très facile. Il laisse traîner toutes ses adresses sur internet.

    Les voici.

    Adresse professionnelle
    Université de Liège
    Centre d’Etudes de l’Ethnicité et Des Migrations (CEDEM)
    Bd du Rectorat, 7/45 – Bât. B31
    B-4000 Liège
    Belgique

    Adresse privée
    92 Rue Saint-Lazare
    75009 Paris
    France

    Téléphone
    Bur : +32 (0) 4 366 31 71
    Mob : +32 (0) 473 40 02 74 +33 (0) 6 50 51 69 99
    Fax : +32 (0) 4 366 47 51

    Courriels : francois.gemenne@sciences-po.org F.Gemenne@ulg.ac.be

    A vos plumes, à vos ipads… !

  20. Posté par Ueli Davel le

    @Torriello Le système RTS SRG ne veut pas d’équilibre, cela serait antigauchistes voir inhumains et surtout anticonsommateur! Ils ne sont pas payés (par nous, pour ça!)

  21. Posté par Etienne François le

    […] La RSR mérite mieux que ses journalistes actuels, enjoliveurs socialistes de la vraie actualité, donneurs de leçon appuyés par des spécialistes et experts aux ordres. C’est le Bo-bo dans toute sa splendeur, le lénifiant avec de temps en temps le J.-Marc Richard.

    Cette socialisation de l’info publique se retrouve d’ailleurs aussi ailleurs, en France par exemple.

    Tôt ou tard, il faudra nettoyer les écuries d’Augias, ces tribunes financées publiquement qui souvent mentent par omission.

  22. Posté par droz-dit-busset jim le

    Un véritable KGB instauré depuis la puissante gauche française et relié par les syndicats qui ne veulent pas du tout renoncer à leurs privilèges de nantis .Bien sur les journaleux de Suisse et d ailleurs en font leur tasse de thé , se croyant toujours et encore jeunes et dans la mouvance de mai 68 et de la messe des fleurs dans les cheveux , tout en étant payés pour le faire , au contraire des manifestants de l époque !

  23. Posté par LeConsterné le

    Une stratégie de totalitarisme/désinformation est aussi particulièrement visible à la télévision française. Elle consiste a diminuer de plus en plus le champ des propos acceptables, c’est-à-dire que le « politiquement correct » devient de plus en plus restrictif, et d’organiser plein de débats (« C’est dans l’air » par exemple) entre des personnes qui ne sortent pas du champ des propos acceptables (qui ne « dérapent » pas selon la novlangue). Afin de donner une illusion de pluralité et démocratie. Une escroquerie médiatique de plus.

  24. Posté par Toriello le

    Ce matin sur la 1ère, la propagande pour « ouvrir les vannes toutes ! » continue. Cela devient en effet insupportable ce matraquage médiatique pro immigration. Où est l’équilibre des opinions dans ce média payé par nos impôts ????

  25. Posté par Avi Sion le

    Votre description des méthodes de propagande et de manipulation de l’information par la RSR s’applique tout aussi bien à la TSR. Chaque soir à 19h30 ses « journalistes » nous bombardent avec leur propagande pro-Union-Européenne, pro-« migrants », pro-Islamique, pro-Iranienne, etc., avec les mêmes méthodes d’appel à des soi-disant experts et des images bien sélectives calculées à produire l’effet précisément voulu par ces gens. Ils nous prennent tous pour des imbéciles. Il faudrait abolir totalement ce média public, parce qu’il utilise l’argent du contribuable pour financer des points de vue très particuliers.

  26. Posté par kevin le

    Moi-même j’ai pu écouter ce matin là , ce « guignol belge » qui en plus est enseignant en Belgique et en France , (encore un enseignant de plus , spécialisé dans le lavage de cerveau pour étudiants) tenir des propos complètement décalés , surréalistes , insultants , provocants , soit disant intellectuel , genre essayiste , qui a un avis débile sur tout , hors des réalités économiques & sociales (comme tout socialo) , payé par les contribuables et qui vous vend le dogme socialiste et ses fantasmes délirants….tout cela sur une invitation grotesque de la RTS….. débattu par le journaliste Monsieur Matthey-Doret sur les ondes publiques suisse de la radio-RTS.
    Je dois avouer que ces propos relayés par la RTS m’ont choqué et fâché….et j’ai bouclé la radio..
    Oui une fois je souhaiterai de la part de la RTS, entendre un reportage-débat fait en Suisse dans diverses régions avec les habitants de ce pays, ceux qui oeuvrent pour ce pays, écouter leur sensibilité, crainte, avis, désirs pour ce pays, tout cela hors des cercles politiques traditionnels qui polluent le débat public…..
    La Suisse du matin celle qui se lève qui prend le bus , le train , la Suisse qui travaille , la Suisse qui constitue l’ensemble de l’économie privée , celle qui participe aux finances publiques de ce pays , et non de ceux qui vivent des finances publiques….
    La cooptation dans les services publics surtout à gauche , atteint un tel taux de consanguinité, si important, que cela peut entraîner la perte de diversité dans nos médias publics…….
    (La palme revient à madame Mamarbachi….sans commentaire)
    Monsieur Matthey-Doret a une pathologie , c’est son addiction aux personnalités médiatiques de gauche et de se faire conforter par leur propos…..par Ada Marra , Cesla Amarelle , le caméléon Darbellay , le cousin Sommaruga…..et les autres..
    Votons le 18.10.2015..avec discernement.
    mais pour la médaille

  27. Posté par bigjames le

    S’il y en a bien un qui est le pire des collabos c’est bien matthey d’oret.
    Il suinte la gauche à 100 mètres. Son plaisir à dénigrer tout ce qui est de droite est flagrant.
    Il passe son temps à tenter d humilier son invité UDC quand il en a un, c’est très rare, ou ne le laisse pas parler.
    Il est imbuvable.

  28. Posté par Ueli davel le

    Monsieur torrelio, connaissez vous le journal Surprise? http://Www.vereinsurprise.ch. Sa dernière édition, vendue dans la rue par des chômeurs et ou immigrés n’est pas particulièrement à droite, écrit « tuez Roger Köppel » « tötet Roger Köppel ». L’auteur est un « Kulturschaffende » semi Suisse dont le nom est Philip Ruch. Il n’est pas dit combien on touche si on tue Köppel.
    Le TA a créé un blog paratonnerre appelé « tötet Simoneta Sommaruga » « tuez Simoneta Samaruga »! La gauche après ces troupes de choc Black Block, utilise une nouvelle stratégie:
    L’appel au meurtre.

  29. Posté par Ueli davel le

    Monsieur Windisch oui, bien observé!
    Vous aurez aussi remarqué que nos medias monopolistiques utilisent de nouveaux citoyens, les « consomateurs » dans le débat des éléctions. ABE et Kassenturz ont aussi recherché entre la mozzerela et la lessive qui était consomateur freundlich et bien sûr l’ UDC reçoit les plus mauvaise notes! L’ADN/DNA des consomateurs a des gènes marxistes celon les spécialistes.

  30. Posté par Martin Leu le

    J’ai pensé – naïf que j’étais ! – que l’arrivée d’un journaliste à la tête de la SSR allait corriger certaines dérives. Force est de constater que c’est bien pire depuis que Roger de Weck est aux commandes. Armin Walpen ne cassait pas des briques mais ne faisait pas de mal, alors que son successeur s’est ingénié à réduire la pluralité des opinions à un point tel que les gens de gauche ont leur rond de serviette à la RTS, à constater la fréquence des invitations qui leur sont adressées. Et quand il faut quand même donner la parole à Oskar Freysinger pour un semblant de pluralité, Matthey-Doret (on devrait dire Doré, puisqu’il s’obstine à prononcer «pé» pour paix, comme un stupide Parigot) tente – bien en vain, heureusement – de le déstabiliser par son attitude méprisante et arrogante.
    Dans l’affaire d’Aylan, la preuve photographique de la manipulation a été apportée par deux
    photos, la première recardée et la seconde montrant la levée du corps de l’enfant dans un site rocheux. Je me suis fait un devoir d’envoyer ces preuves à la radio et à la tv, mais ni l’une ni l’autre n’ont estimé nécessaire de parler de ce qui révélait leur complicité de manipulation! Concernant le sieur Matthey-Doré, j’ai hésité entre deux options: 1. cesser de l’écouter pour éviter de me gâcher la journée; 2. l’écouter pour pouvoir dénoncer sa propagande. J’ai finalement opté pour la seconde. Chaque auditeur indigné devrait envoyer un mail à la direction de la rts chaque fois que ledit fonctionnaire de la radio d’Etat doit d’être dénoncé pour ses manoeuvres scandaleuses et tout à fait flagrantes! Merci à M. Windisch de participer inlassablement à cette dénonciation.

  31. Posté par toriello le

    Monsieur Matthey Doret est un brillant journaliste de gauche et par éthique démocratique, je l’accepte volontiers dans mon paysage médiatique. En revanche, ce qui est inacceptable, est le fait que notre radio nationale ne laisse quasi aucun espace à la controverse, ou alors une contreverse de façade, et cela est malsain pour la démocratie et l’éducation à l’opinion du peuple. A contrario, quand je vois M. Köppel de la Weltwoche, sans hypocrisie, il annonce la couleur et se dit de droite et plutôt que de diaboliser son contradicteur, l’invite à se battre aux niveaux des idées, voilà un journaliste qui, en plus d’être brillant, est courageux.

  32. Posté par Christian Pougnier le

    Et quand on est de droite, là on peut s’attendre à une réelle contradiction.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.