Uli Windisch. « La Suisse brûle », 1er livre Ed. Bibracte, Dédicace, Payot, Genève, Rive gauche, 2 février 2017 de 17.30 à 19h

Thomas Mazzone
Enseignant, écrivain
Dédicace5

"La Suisse brûle", Les problèmes brûlants sans langue de bois,  de Uli Windisch, disponible chez Payot ou commander ici

Invitation à la première séance de signature chez Payot, rive gauche, Genève, le jeudi  2 février 2017 de 17h30 à 19h

Invitation : UW_SignaturePayot 2.2.17Affichette

SignaturePayot2.2.17Affichette-1

Bibracte Editions est le fruit d'une collaboration entre Thomas Mazzone, directeur des Editions  et le site  LesObservateurs.ch, dans le but notamment de contribuer au financement de notre site.

bookUWm lasm

 

11 commentaires

  1. Posté par G. Vuilliomenet le

    @ egni

    Plus aucun doute. J’avais reçu le courrier mais je l’avais laissé traîné.

  2. Posté par Fabien Friederich le

    Chers amis, chers détracteurs temporaires de Bibracte! N’oubliez pas que nous, opposants à la Docte totalitaire de la gauche, devons passer par mille humiliations administratives avant de pouvoir publier nos écrits. Honneur à ceux qui persévèrent. Nous en sommes à l’Alternative Populaire suisse.

  3. Posté par Martin Leu le

    Ces éditions Bibracte sont une véritable calamité. D’abord, je n’ai jamais pu finaliser ma commande par internet, ensuite on a prétendu que l’imprimeur n’avait pas fait son métier. Finalement, je vais aller chez Payot. Je regrette pour M. Windisch, qui n’est évidemment en rien responsable de ces calamités répétées.

  4. Posté par egni le

    @ G.Vuillomenet et Bribrilanarchistededroite: si vous aviez encore des doutes, j’espère que vous n’en aurez plus.

  5. Posté par aldo le

    Un rendez-vous à ne pas manquer. Une fois les librairies bien achalandées, et les ventes largement positives, ce sera le moment d’aborder la diffusion par de réseau comme Amazon, parce qu’il y a possibilité d’y faire des commentaires souvent bien étoffés avec quelques gauchos qui n’auront pas acheté le bouquin… mais qui sauront tout ! Et comme les observateurs.ch sont extrêmement prisés au niveau international, c’est une perspective à ne pas négliger. Finalement la Suisse qui brûle, doit pouvoir faire peur à ceux qui comptaient pouvoir un jour s’y réfugier au cas où. Et s’ils agissent politiquement dans leurs pays, ils pourraient aussi s’en inquiéter et nous soutenir au lieu de trop lire les presses locales qui sont du même bois que chez nous: menteurs par idéologie !

  6. Posté par G. Vuilliomenet le

    Je suis dans la même situation que Bribrilanarchistededroite et je n’ai toujours pas reçu le BVR.

  7. Posté par Conrad hausmann le

    Donc R-V chez payot.C’est noté.

  8. Posté par Burnand le

    La Suisse brûle car le CF a laissé tomber le peuple et le manipule à souhait. Je vais lire votre livre M. Windisch et merci pour tout ce que vous faites pour rétablir la vérité très déformée des journaux.

  9. Posté par Philippe Audergon le

    Dédicace prévue a Lausanne aussi (Payot) ? Ce serait apprécié car bcp de lecteurs vaudois :-). Amicalement

  10. Posté par Bribrilanarchistededroite le

    J’en ai commandé un il y a quelques temps déjà et je n’ai toujours pas reçu le bulletin de versement afin d’avoir ma commande

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.