Naturalisation facilitée: Pour Le Matin, les gens ont « peur » de la langue arabe

16195144_10154998009013809_5246618285734816733_n

Christian Hofer: On parlait de cet argumentaire ici.

Vous noterez le parti pris de ce journal qui se positionne de facto en faveur du parti socialiste en prétendant que *les Suisses ont peur*, allégation qui vise à biaiser le débat et à prétendre en filigrane qu'il y a du racisme. Une accusation qui met de facto le parti socialiste dans une position confortable d'attaque.

Or avant d'être naturalisé, le débat relève de l'intégration. Il n'y a pas d'intégration lorsque le parti socialiste s'adresse aux individus en arabe ou en turc. Le Matin fait semblant de ne pas le comprendre.

Mais cela signifie surtout que la parti socialiste a très bien cerné quel type d'immigration subit la Suisse et en faveur de qui s'adresse réellement cette naturalisation facilitée: aux musulmans issus des pays arabes dont la culture rétrograde et patriarcale ne pose aucun problème aux féministes socialistes.

16195144_10154998009013809_5246618285734816733_n

 

Via le Facebook de Monsieur Jérôme Desmeules

20 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Je me suis aperçue en étant moi-même un jour devenue immigrante, que l’on ne savait pas enseigner les langues et apprendre la langue urgente, du quotidien, comme celle de l’administration nécessaire à toutes les démarches, du médical quand vous êtes dans l’urgence d’être soigné, du commerce quand vous devez négocier un achat.

    Après ce premier cap, il est possible de passer à la langue « de la causette ».

    Mais hélas,on vous apprend bien souvent que les arbres bordent la rue, que le soleil luit, que la pomme est sur la table. Ce langage là, aucun immigré n’en a besoin en arrivant. Car il a besoin du langage de la survie.

    ENSUITE ON NE VEUT PAS APPRENDRE LES LANGUES PAR LA REPETITION. Et pourtant c’est grâce à la répétition que les enfants apprennent le mieux la langue maternelle.
    Les adultes ne sont pas éloignés de ce fonctionnement là, quand ils découvrent une nouvelle langue.
    Donc, ne nous étonnons pas de la grande difficulté des adultes qui immigrent, à apprendre une langue. Et à ne pas s’intégrer facilement. Et de dépendre de leurs enfants pour toute communication avec l’administration.

    Au lieu de se demander  » est-ce que j’enseigne mal ma langue », les administrations aggravent le problème en écrivant des lettres dans les langues des immigrés. C’est fou ce que ça favorise l’intégration.
    Je me souviens avoir abandonner complètement la langue d’un pays (déclarée comme la deuxième langue la plus difficile au monde) et d’avoir pendant un temps été une inadaptée, une muette.
    Ca me sera peut-être utile, cette expérience là. Peut-être que ça va m’inspirer pour créer une méthode.

  2. Posté par mc le

    MIDDLE Eastern migrants are piling on to the dole queue — with a 33 per cent jobless rate during their first five years in Australia.

    The Daily Telegraph can reveal the unemployment rate among recent immigrants from the Middle East has doubled in a decade, with one-in-three out of work.

    Comment on ruine un pays
    Migrants from the Middle East and North Africa are also three times more likely than European or Asian immigrants to be out of work in the first five years of settlement. And their 33 per cent jobless rate is six times higher than the national average.
    A vous de juger.

  3. Posté par lepère hoquet le

    @ Bussy;La langue Arabe véhicule la mort; Schwiizerdüch, que je parle sans avoir appris à l’écrire, transmet l’amitié. Lepère Hoquet.

  4. Posté par Eric le

    Faites porter une burqa à Ada Marra!

  5. Posté par lepère hoquet le

    Oui, ayez peur, de l’arabe, des musulmans, de l’islam. Lepère Hoquet.

  6. Posté par Anton le

    Français, j’ai travaillé de nombreuses années en Suisse, en la remerciant pour tout, et malgré l’âge venant, je suis prêt à venir donner un sérieux coup de main (et plus) à mes amis Helvètes pour garder ce pays que j’ai connu BEAU et qui s’est dégradé à l’exemple de la France voisine (où le sentiment est que « c’est foutu » !) SVP, faites-tout pour conserver votre pays à VOUS, aux gens de votre culture, allez tous voter en masse contre ces mondialistes du CF (presque tous, comme ailleurs) qui sont en train de vous ruiner et de tuer aussi ce pays. Aux armes !

  7. Posté par Cenator le

    Dans ce tract, le PS fait campagne simultanément pour la naturalisation facilitée des jeunes de la troisième génération ET pour que les étrangers titulaires d’un permis B se dépêchent de demander la naturalisation, car les conditions vont se durcir et à partir du 1.1.2018 il faudra un permis C pour devenir suisse.
    Ce qui est ultrascandaleux, c’est que le PS pousse ainsi à la naturalisation des personnes qui ne maîtrisent aucune des langues nationales !
    Le tract a été publié en 12 langues (http://www.sp-ps.ch/fr/parti/organes-socialistes/ps-migrant-e-s) : français, allemand, italien, albanais, anglais, portugais, turc, arabe, kurde, serbo-croate, tamoul, espagnol.
    L’article d’Eric Felley multiplie les procédés malhonnêtes : dénigrer l’adversaire pour détourner le débat (« la langue arabe fait peur »), employer l’expression «la société civile» pour désigner les adversaires de l’UDC (comme si les UDC n’étaient pas des citoyens), …

  8. Posté par Béatrice le

    Je trouve, au contraire, que c’est très bien ! Ca ouvrira peut-être les yeux des naïfs qui croient que cette votation ne concerne que les enfants des travailleurs italiens, portugais, espagnols ou d’autres pays voisins. Je remercie « les observateurs » d’avoir publié l’article qui attire l’attention sur texte de loi, publié dans le fascicule reçu avec le matériel de vote sur l’article 38, al. 3 –
    La Constitution est modifiée comme suit : elle facilite la naturalisation comme suit : a) des enfants de 3ème génération – b) des enfants apatrides. Eh bien ça promet ! Les apatrides ne viennent généralement pas d’Europe. Qu’on se le dise !

  9. Posté par Luc le

    Félicitations Ada Marra! Elle démontre une fois encore l’idiotie collective dans laquelle elle veut faire tomber la Suisse!

  10. Posté par Bussy le

    Bien que l’arabe soit bien pire que le suisse allemand, une langue agressive, sèche, ça n’est bien sûr pas la langue arabe qui fait peur, faut-il le préciser, mais ce qu’elle véhicule !
    Faudra-t-il qu’elles doivent porter la burqa et soient confinées à la cuisine (pour certaines, je serais pas contre !) pour que ces politiciennes percutent et comprennent que l’épée de damoclès, ou plutôt le cimeterre, s’est détaché et est en train de nous tomber sur la tête ?

  11. Posté par Derek Doppler le

    C’est très gênant cette discrimination, on pourrait en déduire que le PSS estime que les ressortissants arabophones ne sont pas capables d’apprendre à parler la moindre langue nationale, ni de la lire ou de l’écrire. Si c’était le cas, ces relents de paternalisme colonial raciste seraient nauséabonds et inacceptables.

  12. Posté par Derek Doppler le

    Ben voyons, alors assumez aussi en Chinois, Coréen, Japonais, Cyrillique et Hébreux par exemple? Pourquoi n’est-ce pas le cas? Pourquoi le PSS discrimine-t-il, serait-il raciste?

  13. Posté par JeanDa le

    Après l’HEBDO, le MATIN !
    D’ici pas longtemps, ils vont se retrouver le cul par terre, la porte du journal fermée, se demandant pourquoi leur papier d’emballage ne se vend plus. Ils imploreront l’Etat de faire « quelque chose » afin de garantir la grande variété des opinions de la presse …
    Au suivant !

  14. Posté par Yolande C.H. le

    Dans les kiosques des villes, il y a moins de quotidiens suisses qu’étrangers. Dans l’explication de la baisse des ventes des journaux d’ici, ceci n’a pas été mentionné.

  15. Posté par Ralebol le

    Le Matin et d’autres journaux de propagande socialiste romand vont suivre l’Hebdo dans sa déconfiture, si ils n’arrivent pas à se remettre en question. Qu’ils ne viennent pas geindre par la suite, ils l’auront bien cherché. Comme on peut l’observer, les socialos font feu de tout bois pour récolter des électeurs et c’est pathétique.

  16. Posté par Julie Rochat le

    @Gaspard
    Le ciel ou je ne sais qui vous entende! Je compte sur nos voisins d’outre-Sarine pour refuser massivement cet enfumage grâce à la double majorité et nous éviter de nous faire bouffer (une fois de plus)!

  17. Posté par Pierre le

    @Sergio
    Excellent !

  18. Posté par Tommy le

    J’ai lu aujourd’hui un article du site  » Jean Debout » dans lequel l’auteur s’émouvait et se scandalisait du renvoi de Suisse de l’un des enfants de chœur qu’il défendait.
    On y lit qu’après avoir commis « quelques erreurs de jeunesse » (sic), son protégé avait écopé de TROIS ans de prison ferme!
    Lorsqu’on connaît la mansuétude aveugle de nos tribunaux, on peut se demander ce qui lui a valu une telle sanction !
    Mais l’auteur se perd en jérémiades, arguant du fait que cet attardé a engrossé une femme et que l’on peut donc considérer qu’il est dès lors intégré.
    Et ce sont ces microcéphales qui demanderaient le passeport suisse ?

  19. Posté par gaspard le

    Cet objet va prendre une claque aux votation, les gens commencent a comprendre cette enfumage

  20. Posté par Sergio le

    C’est peut-être une version du Matin en arabe qui va le sauver de la faillite.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.