Sextape Trump : après avoir propagé la rumeur, les médias tentent de se dédouaner

post_thumb_default

 

Buzzfeed accusé de propager des rumeurs sur Donald Trump et la Russie https://t.co/47GNmsu5dJ — Le Monde (@lemondefr) January 11, 2017 Epic media fail as BuzzFeed prints unverified report on Trump for web clicks? Political agenda? https://t.co/WJek6iuIuC #DonaldTrump — The Washington Times (@WashTimes) January 11, 2017 Comment: The 'golden rule' of journalistic ethics and why Buzzfeed […]

Cet article Sextape Trump : après avoir propagé la rumeur, les médias tentent de se dédouaner est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Vautrin le

    Les ennemis du peuple Yankee -dont les démocrates et le Sorros- ne désarment pas. Ils sont prêts à tout, et, je le crains, pourraient aller jusqu’à l’assassinat politique. Décidément, cette clique de pervers clintoniens ne vaut pas un pet de lapin.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.