Suisse: pas d’exemption de piscine mixte pour les musulmanes

Intégration et désintégration

Cenator : comment se fait-il que ces Turcs aient obtenu la nationalité suisse ?

Et qui a payé les avocats? Sachant qu’il est très cher de recourir à la CEDH ?

*************

La Cour européenne des droits de l'homme a débouté aujourd'hui un couple turco-suisse qui contestait l'obligation pour deux de ses filles de participer à des cours de natation mixtes organisés dans le cadre de leur scolarité en Suisse.

Dans un arrêt rendu à l'unanimité des juges qui fait jurisprudence, la juridiction du Conseil de l'Europe a estimé que le droit à l'éducation, y compris sportive, et l'intérêt d'une bonne intégration sociale des enfants primaient sur les convictions religieuses des parents.

Suite : Le Figaro

Voir aussi : Le Matin

Statistique du taux brut de naturalisation en Suisse

 

9 commentaires

  1. Posté par Alain le

    La religion de paix, d’amour et de tolérance n »est pas intégrable.

  2. Posté par S. Dumont le

    Hier nous étions traités de racistes si nous émettions la moindre critique face à toutes leurs revendications et aujourd’hui la Cour européenne des droits de l’homme condamne cette famille au nom d’un processus d’intégration sociale! Voilà un beau camouflet pour les bienpensants!!

  3. Posté par Christian Hofer le

    Merci à Cenator pour ce travail remarquable: entre les traductions et les synthèses d’articles, il y a un travail gigantesque que peu de personnes perçoivent.

  4. Posté par Christian Hofer le

    Je croyais naïvement qu’une personne naturalisée devait prouver qu’elle était intégrée. Voilà le véritable visage de la naturalisation offerte par notre administration, dans notre dos, sans que l’on ne puisse rien faire.

    Notre gouvernement nous a trahis, ouvertement, à répétition, en s’accaparant le droit de nous dire qui est notre compatriote, même si ce dernier milite contre nous et nos valeurs.

    Bien évidemment, Le Matin n’évoque pas la nationalité du couple. Tout est fait pour les Suisses Romands en sachent le moins possible. Et bien entendu encore, c’est Bâle-Ville, canton gauchiste par excellence, qui rencontre ces fabuleux problèmes. Qu’ils se réjouissent de leur multiculturalisme si enrichissant car ce n’est que le début!

  5. Posté par Andrea le

    Faites un test, allez regarder la TV chez un voisin gaucho-multiculti-droit-de-l’hommiste. Une fois installé dans le canapé, prenez la télécommande et mettez le TJ sur la SFR ou la TSI et demandez lui d’écouter les nouvelles avant de les discuter avec vous.
    S’il refuse, traitez-le de raciste.

  6. Posté par rikiki le

    Enfin des juges avec un minimum de jugeote. Il reste donc un peu de bon sens en europe.

  7. Posté par Domi le

    Tiens, y aurait-il quelques changements dans l’attitude chez ces gens. Bon, la jurisprudence est tout à fait dans l’ordre des choses qu’un immigré doit au minimum se conformer.
    Les mainstream n’en ont pas fait un gros titre en tout cas, c’est resté sur la homepage que quelques heures et encore simple petit article.

  8. Posté par Tommy le

    JAMAIS je ne me permettrais d’exiger quelque aménagement que ce soit si je vivais en terre islamique!
    Mais les musulmans s’estimant chez eux où qu’ils se trouvent sur la planète n’ont visiblement pas le même avis.
    Chrétiens, dégagez, on est chez nous!

  9. Posté par Cécile le

    Enfin! Nous avons marre de nous justifier. On prend l’hospitalité d’un autre pay alors on accepte les règles ou on fait ses valises ! Je suis invité chez mon voisin et j’exige qu’il me sert mon repas préféré ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.