Naturalisation facilitée. Votation 12.2.2017. RTS Info : Nos lecteurs protestent

Naturalisationfacilité_12.1.17_AfficheFemmeBUrqa

Nos lecteurs protestent : "Le site de la RTS fustige et démolit l'affiche de l'UDC sur la naturalisation facilitée. Partialité scandaleuse ! Plus rien ne les gène dans leur militantisme gauchiste" ( P.O.) :

Voir les infos:

http://www.rts.ch/info/suisse/8296331-laffiche-udc-contre-la-naturalisation-facilitee-tres-eloignee-de-la-realite.html

 

5 commentaires

  1. Posté par Gaston Siebesiech le

    Le frère de la camarade anti Suisse Marra ne travail t’il pas à la RTS? Pur hazard?
    On peut en penser se que l’on veut mais il faut y penser!
    Ne facilitons pas la destruction sournoise de notre pays.

  2. Posté par pierre frankenhauser le

    Une fois n’est pas coutume, la RTS se contente de minimiser les faits et de ne faire ressortir que les chiffres qui lui plaisent. La proportion de jeunes musulmans aujourd’hui est très certainement bien inférieure à celle qui prévaudra dans les décennies à venir. Des musulmans qui auront, si on laisse faire, un poids électoral de plus en plus important.

    A quand un Conseiller fédéral musulman, pendant qu’on y est ? Les bisounours de service nous dirons que c’est représentatif du poids démographique à venir des musulmans. Il est clair que ces bisounours feront tout pour entretenir le cercle vicieux: importons plus de mahométans, ainsi ils auront plus de légitimité (démographique) pour faire élire leurs représentants dans nos gouvernements cantonaux et fédéral.

    Si nous voulons préserver nos valeurs chrétiennes multicentenaires, de tolérance, d’humanisme, de paix et de cohésion sociales, etc., il faudra tout faire pour stopper l’avancée du cancer islamique en Suisse. Car une fois les envahisseurs d’allah incrustés chez nous à grande échelle, le phénomène sera irréversible.

  3. Posté par bigjames le

    Rien de nouveau à la RTS….

  4. Posté par Yolande C.H. le

    Y avait-il plus d’ouverture en Suisse à l’égard de l’islam en 1900, où aucune initiative n’a été entreprise concernant les musulmans, alors qu’un siécle plus tard,le peuple a refusé la construction des minarets ? Non, c’est uniquement la proportion de ces nouveaux venus qui a changé, passant de quelques unités à 370.000, (et presque 500.000 aujourd’hui).
    Quand on vote une loi, il faut savoir qu’elle va durer, et, vu que celle sur la naturalisation donne accès au droit de vote, aucun retour en arrière ne sera possible: donner, c’est donner, reprendre, c’est voler.
    Il est aberrant de tenir compte des statistiques d’aujourd’hui, c’est celles de demain qui seront déterminantes. Et on voit bien déjà aujourd’hui que vivre sur le territoire suisse ne donne aucune garantie à ce que la culture suisse soit transmise par ces communautés qui maintiennent un lien si fort avec leur culture/pays d’origine.

    N.B.
    A écouter absolument sur ce site: Boualem Sansal du 10.1.2017

  5. Posté par Cécile le

    Bla bla…c’est NON á toutes les demandes des socialistes car ils se ont que du mépris pour le peuple avec leur application de la la MEI. Comment leur faire comprendre que nous avons marre et que la voix du peuple est souillée ? Non, Non jusqu’á l’éternité !! Même sans explication et pourquoi se devoir justifier ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.