L’Etat islamique envoie ses enfants-bombes vers la France

Enfants-Bombes3

Par Manuel Gomez

La DGSI (Direction générale de la Sécurité Intérieure) estime à environ 450 enfants, français ou nés de français, susceptibles de revenir en France, en provenance de territoires en guerre (Syrie, Irak, Libye, Sahel, etc.)

L’ONU estime à environ 900 enfants, âgés de 5 à 15 ans, susceptibles de rentrer en Europe. Parmi ces centaines d’enfants, il y a ceux des djihadistes étrangers, venus combattre dans les rangs de l’état islamique, mais également des enfants de combattants musulmans, des orphelins de guerre, des enfants kidnappés dans les territoires occupés par Daech.

Ces enfants ont été divisés en deux groupes par l’état islamique : les 10/15 ans dans des camps de formation militaire. Les 5/10 ans dans des centres d’éducation, formés à l’idéologie islamiste, avant de rejoindre leurs aînés dans les camps d’entraînement militaire.

Ils ont appris à se servir d’armes de guerre, d’explosifs, ils apprennent qu’exécuter un être humain est, pour eux, un honneur, un privilège, qui leur est accordé.

De nombreuses vidéos ont mis en scène des enfants égorgeant des hommes, notamment celle d’un jeune français, au mois de mai dernier.

Ils sont très faciles à convaincre, à manipuler, à instrumentaliser.

[…]

Suite : Riposte Laïque

4 commentaires

  1. Posté par Livia Varju le

    J’ai posté un commentaire hier, mais il est disparu et peut-être j’avais oublié de le signer.
    Les terroristes sont des bons musulmans qui agissent selon le commandement dans le Coran répété plus de 100 fois, « tuez les infidèles ».
    Considérant que le terrorisme est islamique et vu que les musulmans disent qu’Islam est une religion de paix, les imams doivent être responsabilisés pour mettre fin à ces actes barbares.
    Ils doivent déclarer des fatwas contre les terroristes, et ils doivent répéter et répéter dans les mosquées et les médias que les meurtriers n’iront pas au paradis mais brûleront dans l’enfer pour toute éternité.
    D’ailleurs, il faut réformer Islam supprimant des livres sacrés toutes les incitations à la violence.
    Il faut arrêter cette invasion musulmane de l’Europe car notre civilisation judéo-chrétienne est en danger.
    Livia Varju

  2. Posté par Domi le

    On peut donc sans autre estimer à plus de 100’000 musulman en Europe successible de commettre des attentats, bien loin des estimations que l’on essaye de nous faire croire.

  3. Posté par Hotch le

    Malgré leur âge ce sont des combattants ennemis et seule leur élimination définitive permettra d’assurer notre sécurité.

  4. Posté par Sancenay le

    Monsieur Fabius aura-t-il l’occasion tragique d’ estimer que le niveau du « bon boulot » s’élève ?
    Ou bien va-t-on enfin laisser nos services régler la question avec toute la latitude et la détermination appropriée ?
    Il devient plus qu’urgent que nos politocards changent d’abonnement sur ce thème.
    Nous nous sommes déjà débarrassés de Sark et de Jupette, avis aux autres amateurs !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.