La Liberté : « Le lien entre réfugiés et criminalité fait toujours polémique »

La Liberté Migrants

Cenator : La Liberté de Fribourg a publié le 30 décembre 2016 un article niant le fait que la criminalité avait augmenté à cause de l’invasion musulmane de 2015 et préparait ainsi déjà le terrain pour l’absolution des futurs agresseurs du Nouvel An.

Voici des extraits à nous remplir de stupeur !

*************

Un an après les agressions du réveillon, le lien entre réfugiés et criminalité fait toujours polémique

Le « doute » né à Cologne persiste

La présence de centaines de milliers de réfugiés* rend-elle l’Allemagne moins sûre ?

[…] bien que les statistiques policières montrent que les réfugiés ne sont pas plus criminels que les Allemands (rapport BKA de juin 2016), une partie des médias et de la classe politique a de plus en plus de mal à ne pas désigner ceux-ci comme boucs émissaires.

Ainsi […] les conservateurs bavarois qui demandent des expulsions en masse et un renvoi immédiat vers l’Afrique des réfugiés repêchés dans la Méditerranée. « Ce qui est totalement illégal », signale au passage l’ONG Pro-Asyl, qui se bat pour que la société allemande ne bascule pas vers une justice « au faciès ».

« Ce crime n’est pas pire parce qu’il a été commis par un réfugié. Si cela avait été un Allemand, je n’aurais pas été moins horrifié », déclarait début décembre Dieter Salomon, maire écologiste de Freiburg, en commentant l’arrestation du meurtrier de Maria L.

 

Récupération politique

Saluée par de nombreux hommes politiques, la position de M. Salomon n’a pas plu à tout le monde. La mairie de Freiburg a dû fermer sa page Facebook. Et la récupération politique n’a pas tardé. « Cette victime et beaucoup d’autres n’existeraient pas si notre pays avait été préparé aux dangers qui accompagnent toujours l’immigration de masse. Et pendant que les victimes et leurs proches souffrent d’une douleur indicible, les représentants de la « culture de bienvenue » se taisent », a déclaré le très à droite Rainer Wendt5, patron d’un des deux grands syndicats de policiers (DPolG), tandis que le parti xénophobe AfD manifestait contre la politique « merkelienne ».

 

Seuls trois condamnés

Aujourd’hui, le problème consécutif aux agressions de Cologne et de Hambourg est le suivant. […] la difficulté à trouver les preuves et les coupables laisse place à la frustration et aux fantasmes.

Pour les deux villes, 1443 plaintes ont été déposées. Mais au final, seulement trois personnes (deux à Cologne et trois à Hambourg) ont été condamnées à un an de prison avec sursis. Ceci conduit aux réactions inquiétantes qui ont suivi la récente relaxe de trois réfugiés, également accusés d’agressions sexuelles. La juge hambourgeoise Anne Meier-Göring leur a non seulement octroyé 4600 euros de dédommagement pour les mois passés en détention provisoire, mais elle s’est aussi excusée, critiquant le travail tendancieux, partial et bâclé de la police et du Parquet.

 

Lynchage médiatique

La juge a eu le malheur de s’en tenir aux faits et de refuser des condamnations « pour l’exemple ». Résultat, le magazine Focus a estimé que la victime avait été « violée une seconde fois ». […]

Pour Günter Burkhardt, directeur général de Pro Asyl, l’année 2017 promet d’être sombre. Il craint que « les droits de l’homme et l’humanité que nous avons pu développer peu à peu à la suite d’une histoire européenne elle-même douloureuse, risquent d’être bradés à bas prix ».

 

Source : La Liberté, 30 décembre 2016, p. 5.

 

* Centaines de milliers : en réalité 1,5 à 2 millions.

 

13 commentaires

  1. Posté par aldo le

    L’Etat doit mieux soutenir les médias privés ? http://www.emek.admin.ch/fr/themes/aide-aux-medias/ Vous allez vite comprendre que ce qui se cache derrière ces débâcles, c’est la conséquence du monopole d’extrême gauche dans les médias. Désormais repoussés par le dégoût de toutes leurs victimes quotidiennes, déniaisées par la lecture des observateurs.ch. Est-ce que ce genre d’obsessions des journalistes mérite d’être soutenu ? http://www.20min.ch/ro/news/insolite/story/Un-singe-tente-de-s-accoupler-avec-une-biche-15615035 Vous le voyiez, dans ce bateau ivre, des « indépendants » aux allures de conspirateurs voudraient nous faire passer à la caisse, pour avoir suffisamment de trésorerie afin de sodomiser la campagne NOBILLAG, le tout deux fois à nos frais. Tout ce petit monde de combinards veut se réserver une part du gâteau. Ce sont là les perroquets du pouvoir, donc pour eux garantir, leur avenir malgré la chute des tirages, c’est bien un minimum compatible dans une posture de maîtres chanteurs, soutenant soit disant la survie de la presse Pravda. Et pour des sociétés privées chapeautées par des groupes de pression à caractère purement financier, c’est d’une logique imparable: les profits pour eux, les risques pour le Peuple des cochons de payants.. On truande tout le monde avec des silences inquiétants et des nouvelles tronquées et en plus on pique dans la caisse commune, ce qui est déjà le cas avec RSR-TSR etc.

    La Liberté fut un jour une affaire commune avec le Courrier. Distribuée dans les couvents, les abbayes, les cures, chez les jésuites etc. Et un jour les chrétiens étant devenus trop crétins ont permis que le Courrier soit squatté par l’extrême-gauche genevoise, avec à sa tête un dénommé Patrice Mugny qui en a fait un journal de combat pour ses causes perdues d’avance. Inutile de préciser que toutes les bibliothèques publiques spécialisées lgbt de concert avec leurs dignes représentants de la Ville de Genève, se sont abonnés obligatoirement pour soutenir leurs illusions. Prodigue avec l’argent public, il a donc soustrait les revenus de la publicité en convertissant et salopant des quartiers entiers de Genève, au bénéfice exclusif d’associations sans aucun intérêt sinon un potentiel de notes de crédits, pour alléger le prix des affiches des futurs votations ou élections. Mais quand même en faisant le beurre des afficheurs dûment patentés. http://www.apgsga.ch/fr/ le tout avec la complicité de l’extrême gauche et de ses petits soldats de l’anti-fa, logés gratos dans des squats. Ils ont alors salopé des kilomètres de murs en téléguidant les petits médiocres de leur descendance intronisé artistes pour tout justifier, notamment des tags soi-disant artistiques. Puis par gain de paix les victimes de ces rackets préparatoires, on préféré le merdier de l’affichage avec quelques billes au passage à celui des tags. Ils ont tous baissé leur froc devant ces cochonneries qui défiguraient déjà toutes l’Italie, peut-être bien un rapport avec tous ces ritons multi-passeports qui trônent au Palais Pénard.

    C’est donc bien Patrice Mugny avec son 4×4 à plaques valaisannes…, ( pour se soustraire à l’impôt genevois triplant au passage l’impôt de certains véhicules), un élu écologiste qui concevait ses objectifs beaucoup trop ambitieux au regard de la gestion de ses affaires personnelles. Il a soutenu tout cet échafaudage de dynamitage des publicités qui permettaient aux médias papier d’éviter la faillite. S’il s’est retiré à Mase en Valais comme d’autres élus de Genève encore en fonction, c’est peut-être bien parce que ce nom lui rappelait le masochisme dont il a fait preuve dans ces affaires. Et si les autres partis n’ont visiblement pas bougé contre cette mise en coupe, c’est qu’ils devaient y avoir un intérêt évident à soutenir de telles dérives. Donc « La Liberté » peut bien pleurer, mais ses objectifs démontrent à quel point elle n’est devenue qu’une doublure inutile du Courrier de Genève. On comprend mieux son baratin totalement conforme à son alter-ego. Difficile de ne pas penser que le curé de Bagnes et sa crèche bidonnée soit un intoxiqué au contact de ces publications. Voir http://lesobservateurs.ch/2017/01/09/media-propagande-de-gauche-et-homo-en-serie-aux-matinales-de-la-radio-socialiste-romande-des-le-debut-de-lan-neuf/ aldo le 7 janvier 2017 à 18h14

  2. Posté par Aude le

    Qu’est-ce donc que cet article…..
    Qu’est-ce donc que ce quotidien dit catholique…niant toute réalité?
    Je suis toute aussi sidérée…. C’est le béni oui..oui de Rome-Vatican…..
    Vraiment…ils ont un sérieux problème…..

  3. Posté par Le pragmatique le

    Il est grand temps que ces journalopes aient timbrer.

  4. Posté par Tommy le

    A Genève, ville de Calvin pourtant, les Protestants ne représentent que…..1% des personnes incarcérées. Le reste est composé pour plus de moitié de musulmans, ainsi que de catholiques, sud-américains ou orthodoxes surtout.
    Et l’on veut nous faire croire qu’il n’y a AUCUN lien entre immigration et criminalité?
    Et n’oubliez pas non plus qu’un Kosovar naturalisé est comptabilisé parmi les Suisses de souche.
    Les incrédules n’ont qu’à consulter le site de la prison de Champ-Dollon, rapport d’activité.

  5. Posté par Julie Rochat le

    « Ce crime n’est pas pire parce qu’il a été commis par un refugié » selon Dieter Salomon. Certes mais si ce soi-disant refugié n’avait pas été là ce crime n’aurait pas eu lieu ou bien? Et cette pauvre Maria serait toujours en vie… Dire que ce type est maire de Freiburg, ça fait peur. Dernièrement j’ai eu l’occasion de discuter avec un couple d’Allemands qui ne reconnaissent plus leur pays et ne s’y sentent plus chez eux ni en sécurité, contrairement a un récent « sondage ». J’ai pu les réconforter en leur disant qu’en Suisse c’était exactement la même chose…..

  6. Posté par Dominique Schwander le

    Manipulation et désinformation d’angéliques de l’extrême gauche qui a nommé le français Peillon professeur à l’université de Neuchâtel, pour le congratuler d’avoir déclaré comme ministre socialiste de l’éducation nationale (2012-2014): « On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique. »
    Comment se fait-il que 70 % quand ce n’est pas 80 % des incarcérés dans nos prisons romandes sont des étrangers? Chacun coûtant aux contribuables 400 à 1.500 francs par jour!

  7. Posté par Bussy le

    Le directeur général de Pro Asyl craint surtout une baisse de son chiffre d’affaires !

  8. Posté par Domi le

    Vivement que la débâcle de toute cette mascarade commence.

  9. Posté par Gaston Siebesiech le

    A lire/écouter le chef de la police de Neuchâtel, tous va très bien Madame la marquise, tout va très bien. Un optimisme intégral sidérant.
    Alors que nos policiers dans les villes « rouge sang » se font incendier, tirer dessus, traiter de tous les noms, ils sont envoyés au casse-pipe par des responsables politiques souvent communistes, dont certains ont même dans des enfants voyous/criminels!!!
    L’un des pires ennemi de la police et de par la des citoyens est bien la justice!

  10. Posté par Antoine Gayet le

    Actuellement, en France, 37% des naissances sont originaires du continent africain (75% en région ile-de-france). Toutes ces personnes, dont la plupart sont aujourd’hui Francaises, ne représentaient qu’une infime proportion de la population il y a 20 ans, et sont arrivées en raison de facilités migratoires dont le « droit d’asile » fait partie, et non de la « colonisation » comme on essaie de nous le faire croire à force d’amalgames accusatoires (tous les Européens Blancs d’aujourd’hui seraient responsables de la « colonisation », tandis qu’il faut éviter les amalgames entre islam et attentats commis au nom de l’islam).
    Le droit d’asile est devenu un droit d’entrée et de migration subventionnée pour tous les extra-européens: tout le monde peut rester, prétendre à des subventions et ensuite finir par se faire régulariser (droit du sol, regroupement familial, mariage, etc). L’asile, c’est le remplacement démographique de l’Europe payé par les Européens. D’ailleurs, même la gauche l’admet, elle qui affirme que la France « change de visage », se « métisse » et qu’il faudrait mieux représenter les « minorités » qui deviennent de plus en plus significatives. Quand on demande une représentation médiatique de 20-30% de personnes « issues de la diversité » pour être en adéquation avec la « population francaise », on admet de facto le phénomène démographique actuel. Après, on peut dire que « tout le monde est Francais » pour éviter d’aborder la question populationnelle et d’admettre que tout relève de volonté politique, mais je parie que si 30% d’Européens occupaient les pays d’origine des migrants, on ne les verrait pas comme citoyens à part entière de lesdits pays mais comme des colons (c’est d’ailleurs ce qui est arrivé aux Pieds-Noirs en Algérie, pourtant présents depuis plusieurs générations).
    A ce propos, la récente résolution de l’ONU de condamner la venue de migrants israeliens en Palestine met en évidence cette hypocrisie. L’ONU parle de « colonisation » quand il s’agit de milliers de jeunes israeliens qualifiés et ne dépendant pas de l’aide sociale qui s’installent dans le territoire voisin du leur, et condamne ces migrations, mais parle de « richesse » et encourage le processus (http://www.un.org/esa/population/publications/migration/pressfr.htm) quand il s’agit de millions de migrants extra européens qui parcourent des milliers de km pour arriver illégalement en Europe et dont le taux d’employabilité est minime et le taux de dépendance à l’aide sociale énorme (70% des réfugiés présents en Suisse depuis dix ans sont sans emploi). Dans ce dernier cas, quiconque parlerait de « colonisation » serait aussitôt taxé de « raciste » et soit censuré, soit condamné.
    Il faut aussi relever que le multiculturalisme n’existe et n’est encouragé qu’en Occident. Il n’est pas un phénomène « naturel » (on force les citoyens à payer pour leur remplacement et on les mattraque médiatiquement) mais la résultante d’une politique concertée.
    Quant au lien entre migrants du sud et criminalité, il est amplement établi, que ce soit en France, en Suisse (étrangers surreprésentés dans les prisons), en Norvège (https://www.politi.no/vedlegg/lokale_vedlegg/oslo/Vedlegg_1309.pdf) encore en Suède (https://www.gatestoneinstitute.org/5195/sweden-rape)! Quant à Cologne, il suffit de voir les vidéos sur youtube ou de consulter les rapports de police, qui faisaient tous état d’ « hommes originaires du Sud ». Nier cet état de fait, censurer les informations (comme Merkel l’avait fait), relève du négationnisme. La gauche est pourtant bien moins frileuse et se contente de preuves bien moins tangibles quant il s’agit d’accuser des faits de racisme, comme en témoignent les nombreuses « fake news » reprises par la presse de gauche à l’envi et jamais démenties (notamment les fausses news d’agressions racistes lors des meetings de Trump ou alors les agitateurs payés par les démocrates pour aller perturber lesdits meetings devant les medias).
    L’idéologie pervertie de la gauche les aveugle et leur fait pratiquer les doubles standards moraux à l’envi.

  11. Posté par Hexgradior le

    La Liberté est un torchon de petits scribouillards gauchistes. Quant à Günter Burkhardt, vous commencez à nous emmerder à toujours nous rappeler lézeureslesplussombres pour couvrir vos petits protégés qui font preuve d’infamie.

  12. Posté par Théodore J Berseth le

    Toujours le déni !

  13. Posté par Marcassin le

    « La Liberté » devrait plutôt s’appeler « La Soumission »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.