Série: L’UE veut désarmer les citoyens. « Les Suisses prennent les armes »

Frank Leutenegger
Journaliste, retraité RTS,  www.swissguns.ch
SwissGunsBelleImgae

 

Les Suisses s'arment de plus en plus. Après la hausse remarquable de demandes de permis de 2015, 2016 a vu une rué encore plus importante vers les armureries. Des hausses du nombre de demandes de 20 à 40 % selon les cantons.

 

En citant Amnesty International (dont les statistiques sont hautement suspectes), différents journaux expliquent qu'il y a environ 3,4 millions d'armes à feu en Suisse. Il y en a certainement beaucoup plus. L'illustration qui accompagne les articles montre la Suisse en 3e position dans le monde pour le nombre d'armes en mains privées (USA 1ère position, France 12e).

 

Le phénomène n'est d'ailleurs pas seulement helvétique. Nos voisins français tentent de s'armer malgré tous les obstacles que leur gouvernement (décidément vendu au djihad) leur oppose. Les Allemands veulent aussi des armes, comme les Belges. on remarque que la Pologne organise officiellement des milices armées, prêtes à réagir au cas où. La République tchèque veut permettre à un plus grand nombre de citoyens de porter légalement une arme dans l'espace public.

 

"Peut-être effectivement que la situation actuelle a quelque chose à voir avec cela, mais, vous savez, si les gens achètent des armes, c'est parce que le tir revient à la mode". Affirmation entendue sur un plateau de TV français

 

En réalité, en Suisse, comme dans d'autres pays d'Europe, cet intérêt renouvelé pour les armes tient en bonne partie à l'inquiétude que fait planer le projet de révision de la directive sur les armes. Si Bruxelles arrive à ses fins, toute l'Europe sera bientôt désarmée, alors qu'elle fait face, ces temps, à l'une des plus graves menaces depuis 3 quarts de siècle. Et il est effarant de constater qu'à une ou deux exceptions près (et la Suisse n'en est pas) tous les gouvernements européens sont complices de cette préparation à la soumission, voir au massacre.

 

Pierre Maudet, menteur ou ignorant ? 

Dans le dossier sur les ventes d'armes en Suisse, publié par plusieurs journaux romands (TdG, La Liberté, Le Courrier, Le Nouvelliste) Pierre Maudet, conseiller d'Etat genevois, fait deux déclarations intéressantes.

 

-"Il n'y a pas forcément une arme derrière chaque permis". C'est vrai Monsieur Maudet, à part dans la république populaire de Genève, il peut y avoir jusqu'à trois armes par permis (Genève est le seul canton suisse qui restreint un permis d'achat à 1 arme, partout ailleurs, on peut en inscrire 3 sur un permis).

 

- "Il y a aussi des personnes qui se mettent en règle et demandent un permis pour un fusil ou un pistolet qu'elles détenaient déjà avant la révision en 2008". Le président de la Conférence latine des chefs de départements de justice et police devrait savoir qu'il n'y a aucune - absolument aucune - obligation de déclarer des armes achetées légalement, mais sans déclaration, avant 2008. Affirmer le contraire est faire acte de propagande pour le désarmement du peuple.

 

Ces deux affirmations, parfaitement fausses, montrent que Monsieur Maudet

 

- soit se moque du peuple qui l'a élu et fait de la propagande anti armes (au profit de qui ?),

- soit ignore les termes et le sens de la loi qu'il est censé faire respecter... et c'est presque aussi grave, car cela montre le désintérêt qu'il a pour son travail.

 

Dans les deux cas, Monsieur Maudet montre qu'il n'est pas à sa place, ni comme conseiller d'Etat, ni comme président de la Conférence latine des chefs de départements de justice et police.

Frank Leutenegger, SwissGuns, 6.1.2017

 

 

 

 

9 commentaires

  1. Posté par Anton le

    Oui, créons des listes de tous ces personnages qui sont en train de nous amener à la catastrophe pour le jour où il faudra bien leur demander des comptes. Et ça, ils le savent, ils ont une pétoche bleue du Peuple. Europa erwache !

  2. Posté par Palador le

    Bravo pour votre commentaire Arnold. On atteint l’ignominie quand des politiques censés défendre leur peuples et payés par eux s’en tamponnent le coquillage ne pensant qu’à leur propres intérêts sécuritaires et surtout financiers. Démerdez- vous, un pour tous et chacun pour soi.

  3. Posté par Palador le

    Tout va très bien madame la Marquise ! Au prochain attentat genre Bataclan il ne nous restera plus qu’au choix: se faire tirer comme des lapins dans une salle de concert ou se faire tirer comme des lapins en extérieur sur les terrasses des cafés. Quoique petit avantage, pour les clients des terrasses de cafés: n’auront pas à subir les égorgements et autres mutilations qu’ont subi les malheureux du Bataclan. Ces cher messieurs les terroristes étant trop pressés pour finir leur besognes.

  4. Posté par white elefant le

    Maudet est peut être stressé par le record du canton de Genève: plus grande augmentation avec presque 50% du nombre de PAA de tous les cantons en 2016! Est ce que des Genevois commenceraient à se réveiller?

  5. Posté par Arnold le

    Comment encore croire que les dirigeants, pour ne pas utiliser d’autres termes, soient ignorants. Ils savent très bien ce qu’ils font. Surtout quand certains ont participé au groupe Bilderberg, comme ce maudet (2011) cette leu-tarte( et 2015). Tous soumis au mondialistes.
    @Pierre H. Malheureusement, ce qui risque d’arriver, c’est qu’ils seront protégés par des groupes armés privés (https://francais.rt.com/international/31819-crise-migratoire-terrorisme-createur-blackwater), après avoir détruit les armées nationales (http://www.zeit-fragen.ch/fr/editions/2016/no-2930-29-decembre-2016/le-declin-voulu-de-larmee-suisse.html). Voilà vers où nous amènent tous ces s….d

  6. Posté par Yvan le

    Ce jeune homme à part assouvir sa mesquine ambition à quoi sert il? Il a cette posture autoritaire mais dedans il a peur de déplaire à l élite

  7. Posté par Pierre H. le

    J’ai oublié de mentionner ci-dessous que c’est valable aussi pour les dirigeants suisses !

  8. Posté par Pierre H. le

    Je ne veux pas dire ici ce que je pense des dirigeants de l’Europe de l’Ouest car je serais censuré ! Mais je n’en pense pas moins ! Puissent-ils, eux et leurs acolytes, payer le prix fort, c’est à dire subir le sort qu’ils comptent faire subir à leurs peuples…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.