Suède : le gang de violeurs afghans ne sera pas expulsé, car leur pays est « trop ​​dangereux »

suede

Nous avions traduit les détails de cette agression ici.

**********

  •  Le viol collectif a eu lieu dans les forêts d’Uppsala, au Sud-Est de la Suède
  • Le garçon a été battu et traîné dans une forêt à l’aide d’un couteau, a dit le procureur
  • La victime, âgée de moins de 15 ans, a été «soumise à une épreuve de plus d’une heure»,
  • Cinq personnes ont été condamnées mais aucune ne sera expulsée de Suède

Cinq adolescents afghans ont été condamnés pour avoir violé un garçon en Suède – mais aucun d’eux ne sera expulsé, parce que leur pays est «trop dangereux».

(…)

Après un procès,

les adolescents ont été reconnus coupables de viol aggravé -mais en dépit des demandes du procureur, ils ne seront pas expulsés de Suède en raison de leur âge et des dangers qu’ils rencontreraient dans leur pays.

Le tribunal a déclaré que les adolescents auraient été «très durement touchés» par l’expulsion en raison de la situation sécuritaire en Afghanistan.

Quatre des accusés ont été condamnés à des peines de prison de 15 mois tandis que le cinquième a été condamné à 13 mois.

(…)

Tous sont arrivés en Suède en tant que mineurs non accompagnés demandant l’asile

(…)

Dailymail via Fdesouche.com

5 commentaires

  1. Posté par kitty le

    Peut être les Suédois se réveilleront ils enfin. Cette décision est dégueulasse. Ces violeurs
    devaient être expulsés. Quelle justice de m e.

  2. Posté par Koenig le

    Les suédois sont encore plus cons que les allemands et nous français …….retour au pays avec ces crapules ou le peloton d exécution

  3. Posté par Cambus le

    Une nation c’est « un territoire, un peuple et des principes ». C’est donc au Peuple de dire s’il veut ou non conserver ses valeurs et comme les politiciens et les associations de prétendus droits de l’homme refusent de faire ce que veut le Peuple il vote de plus en plus vers l’extrême droite. Le Peuple a le droit de définir les règles qui s’imposent aux migrants, notamment en matière de sanctions en cas de délinquance.

  4. Posté par JeanPaul Costantini le

    Aucune raison de garder des violeurs. S’ils doivent affronter des dangers dans leur pays, ce sera bien fait pour eux.

  5. Posté par Dominique Schwander le

    Complètement illogique! Qui a couru ou court le plus de risque, les Suédoises violées en Suède ou les mineurs Afghans expulsés vers leur pays d’origine. Voilà un stupide exemple de l’inversion des valeurs et comment on jette la préférence nationale à la poubelle.
    Un pays qui se comporte ainsi va à la dérive et se perd.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.