Roger Köppel en interview sur RTS 1

logo_RTS1

Emission RTS 1 « Entre nous soit dit », 21.12.16 14h04

Roger Köppel, homme de presse et politicien, l’invité de Mélanie Croubalian.

http://www.rts.ch/play/radio/entre-nous-soit-dit/audio/roger-koeppel-homme-de-presse-et-politicien?id=8216361

*************

 

Mélanie Croubalian pose des questions vicieuses, pleines de sous-entendus, stupides ou même odieuses :

MC : Votre mère s’est suicidée, avez-vous cherché à comprendre pourquoi ?

 

Roger Köppel parle du débat civilisé à mener sur le 9 février.

MC rebondit aussitôt : « Ce n’est pas ce que diront les autres politiciens et d’autres gens qui vous accusent de ne pas toujours être civilisés à l’UDC »!

 

MC fait écouter à RK un extrait d’interview de C. Blocher sur le nazisme. Cela lui permet d’orienter la discussion de façon à assimiler l’UDC à un parti nazi :

« …d’autres diront que ce sont les gens de l’UDC qui sont contre les étrangers et se rapprochent dangereusement des idées de Hitler » !

 

RK : « Nous ne pouvons pas accepter tous les Africains. »

MC : « Tous les Africains ne veulent pas venir en Suisse. »

 

MC insiste aussi pour faire de RK le petit Berlusconi suisse. La comparaison est tirée par des cheveux, mais Berlusconi est associé à des scandales sales et MC agit de telle sorte que le nom de RK le soit également…

 

Cenator, 21 décembre 2016

11 commentaires

  1. Posté par philippe le

    C’est bien la Radio télévision socialiste. En tant que modeste citoyen de ce pays c’est un c’est une interview contradictoire , Pourquoi payons-nous une redevance ?, c’est un scandale avec la publicité que la RTS encaisse . Un lobby socialiste qui se fiche pas mal des concitoyens.
    NON NON Billag. Nous allons nous souvenir !

  2. Posté par Thomas le

    C’est vrai, Mme Croubalian a été respectueuse et surtout, pour une fois, une journaliste qui laisse parler son invité. La seule chose qui dérange, c’est qu’à chaque position de Koeppel, elle se sente obligée de préciser « ce sont vos positions » « ce sont vos opinions » « ce n’est pas ce que disent d’autres politiciens » …… Je n’ai pas l’habitude d’entendre cela après chaque argument d’un socialiste.

  3. Posté par aldo le

    Globalement on ne peut pas dire que c’était d’une grande férocité à l’égard de Monsieur Köppel ou de l’Udc. Deux trucs qui m’ont agacé c’est ce phantasme totalement idiot de gauche reliant les choix de l’Udc à ceux d’Hitler et là il a répondu avec une parfaite clarté. Le second truc stupide, c’est la comparaison totalement idiote et indécente avec Berlusconi, l’ami de Kadhafi et de ses partouzes. N’oublions pas que Kadhafi a préconisé à l’intention de ses amis européens ce qui semble avoir été programmé, c’est-à-dire de faire exploser la Suisse et l’intégrer selon ses régions linguistiques aux pays qui l’entourent. Roger Köppel a très bien répondu. Il sait la Suisse fascinante parce qu’elle a su exploiter militairement le terrain afin de rendre toute attaque et soumission durable impossible, même par les plus grandes armées des pays voisins. Et si aujourd’hui la qualité Suisse a encore une forte valeur ajoutée, c’est en défendant ce qui a fait la Suisse: son indépendance, sa qualité du travail bien fait, sa neutralité idéologique et la faiblesse de la gauche et de ses syndicats inféodés aux crypto-communistes qui à travers les élus multi-passeports organisent une véritable invasion, le tout avec la prétention de désarmer les Suisses et on comprend mieux pourquoi. Donc la recette pour perpétuer et renforcer la Suisse, c’est bien d’éradiquer ce cheval de Troie et ses poisons d’importation en établissant un code pénal spécialement pour les traîtres et leur comparses.

  4. Posté par Claude Haenggli le

    Je suis d’accord avec Jean Da, bien que j’évite normalement d’écouter la radio romande. Mais je pense que Madame Croubalian est obligée, pour garder son poste, de suivre les règles imposées par sa direction de gauche, c’est-à-dire de faire fi de l’impartialité qui devrait être de mise dans un média que les citoyens suisses financent par un impôt. La conclusion de Madame Croubalian m’a fait par contre extrêmement plaisir ; c’est lorsqu’elle a dit à Roger Köppel, qui regrettait qu’il n’y ait pas un hebdomadaire comme la « Weltwoche » en Suisse romande : « faites-le ! » Chère Madame Croubalian, j’espère que vous serez exaucée. Je suis persuadé que M. Köppel vous invitera à participer à cette réalisation, dont la diversité d’opinion en Suisse romande à tant besoin, même si vous ne partagez pas toutes ses idées.

  5. Posté par Alphane le

    Il faut être honnête, cette journaliste dépasse de loin Darius et tous les autres de la RTS, en matière d’écoute et de sensibilité, et il semble que Roger Köppel ait apprécié cette discussion.

    Il est journaliste lui-aussi et a plus d’une corde à son arc. Mais la plus belle, c’est sa conviction basée sur l’amour de notre pays, pour notre diversité qui s’est forgée sur des siècles, une diversité qui n’est pas un artifice. On ne peut brader cela pour rien au monde. Comment ne pas être touché par son intelligence, sa sensibilité, sa philosophie et son humilité ?
    C’est un sage comme lui qu’il nous faut à la tête du pays.
    Je pense qu’il a en lui une pédagogie capable de désamorcer cette morve, cette ignorance et ce mépris de la sagesse ancestrale qui se cache dans le coeur des socialistes et qui pour moi est un grand mystère…

  6. Posté par Arturus le

    Ces GAUCHOS SOCIALAUDS ont la mémoire courte ADOLF était SOCIALISTE!

  7. Posté par JeanDa le

    Pour ma part, après avoir écouté l’émission donnée en lien plus haut, je trouve que ça s’est plutôt bien passé ! Madame Croubalian n’a pas été agressive, n’a pas coupé la parole à Roger Köppel, l’a laissé s’exprimer et terminer ses phrases, ce qui est un énorme progrès par rapport à ce qui se passe dans d’autres émissions (radio ET TV).
    Evidemment, elle n’a pu s’empêcher de placer quelques piques socialo-minables (pléonasme) à l’encontre de l’UDC, piques qui constituent la signature (ou le filigrane) de la Radio Télévision Socialiste, Mais on ne peut pas l’accuser de l’avoir fait intentionnellement, car c’est dans leurs gènes à la RTS. Ils ont été programmés ainsi et ne s’en rendent même plus compte. Ce n’est pas important, d’ailleurs Roger Köppel a feint de ne pas les remarquer.

  8. Posté par bigjames le

    Mais pourquoi M. Köppel se rabaisse-t-il a répondre à ce genre d’autruche ?
    Que de temps perdu.

  9. Posté par aline le

    Je suis étonnée que Monsieur Köppel se prête à ce jeu vicieux vis-à-vis d’une personne aussi stupide et sotte comme cette femme, qui prétend d’être journaliste.

  10. Posté par Marcel Prout le

    Je ne comprends pas que l’UDC se laisse manipuler, dénigrer voire insulter à la RTS (Télé et Radio). Ceci dans la totalité des émissions politiques ou apparentées. L’UDC devrait prendre exemple sur Trump qui est entré en guerre contre les grands merdias désinformateurs. Et ça lui a réussi !

  11. Posté par GéraldS le

    Il n’y a plus que les moutons qui écoutent la RTS

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.