De la mesquinerie à la délégitimation, comment la gauche tente d’annuler un vote démocratique qui ne lui convient pas

DésinforamtioPresseNepasAvalerFlacon

 

Il y a deux mois, 8 ou 9 femmes sorties de nulle part ont accusé Donald Trump de les avoir sexuellement harcelées. Avez-vous entendu parler de ces femmes depuis la victoire de Trump ? De procès en cours ? Sorties de nulle part, elles sont retournées d’où elles étaient sorties : tout avait été fabriqué par les médias. Pour […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Azty le

    « La gauche attaque la forme en dessous de la ceinture »
    :-D x 10

  2. Posté par Hexgradior le

    La gauche sociétale malfaisante, à défaut, de pouvoir attaquer le fond de la partie adverse, va attaquer la forme et en dessous de la ceinture de surcroît. La révélation des déboires sexuels de l’adversaire, c’est tellement croustillant pour le grand public dans cette société hyper sexualisée et ça ne mange pas de pain.

  3. Posté par aline le

    C’est la même chose avec Choco, qui s’agitait encore il y a quelques jours à cause de M. Putin qui aurait manipulé l’élection de M. Trump. Maintenant que Monsieur Trump est définitivement élu, c’est silence radio!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.