Cérémonie de la naturalisation en Valais,19.12.2016. Tout le monde ne veut pas la démission de O. Freysinger!

Uli Windisch
Rédacteur en chef
Gardino_EduardoNaturalisationfreysingerNo1

NDLR. L’un des naturalisés du jour, un professeur de sport, ami et visiteur fidèle de notre site, tenait à féliciter, encourager et enlacer Oskar Freisinger.
Ce nouveau Suisse, pas que de papier, et qui s’identifie profondément à son nouveau pays est révolté de voir à quel point beaucoup de Suisses ne se battent plus pour la Suisse, et même parfois contre.
Pour lui aussi, la remise du passeport suisse ne doit pas ressembler à la distribution d’un tout ménage par la poste.

 

Gardino_NaturalisationNo2Poignée-de-mains

 

GardinoEduardoNaturalisation_FrysingerEmbrassade

 

 

 

5 commentaires

  1. Posté par Beuret Eric le

    Savez-vous pourquoi la tour de Babel est restée inachevée?

  2. Posté par Cathy le

    Et dire que on nous classe dans les xénophobes, nous des étrangers naturalisés et inquiets pour l’avenir de la Suisse!

  3. Posté par Sancenay le

    c’est ce qui s’appelle remettre les pendules à l’heure ! et c’est fort bienvenu!

  4. Posté par Lopez de Silanes Patrik le

    Bravo à lui. Moi-même né et vivant à Lausanne, je me suis naturalisé par conviction et pour défendre les valeurs de la Confédération. Il faut se battre pour ce pays et le respecter. Les secundos comme ils disent ne sont pas tous des gauchistes avec une vision délirante du monde. je suis quant à moi affligé de voir ce qu’est devenu Lausanne, c’est ce qui m’a convaincu de devenir confédéré et pourquoi pas de rentrer un jour en politique…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.