Autriche. Election présidentielle : Les églises protestantes autrichiennes ne veulent pas qu’un candidat montre qu’il croit en Dieu

HoferAfficheDeineHeimatBrauchtDich

NDLR. Nos lecteurs nous proposent de publier. Merci à Claude Haenggli.

Les églises protestantes autrichiennes ne veulent pas qu'un candidat montre qu'il croit en Dieu

Les églises évangéliques (protestantes) d'Autriche (il n'y en a pas moins de trois différentes), immédiatement relayées par les autorités islamiques, ont critiqué le candidat à la présidence de la République Norbert Hofer pour avoir écrit sur son affiche de propagande électorale "So wahr mir Gott helfe" (Avec l'aide de Dieu). Pour l'instant, l'église catholique ne fait pas de commentaires.

Traduction:

Extrait de la déclaration des trois chefs des églises évangéliques d'Autriche:

Le Dieu de la Bible n'est pas un dieu "chrétien occidental", mais un Dieu universel, qui prend parti pour les faibles, les pauvres et ceux qui souffrent. De cette conception de la divinité résulte un engagement et une responsabilité particulière pour tous les laissés pour compte de la société actuelle. Parmi eux se trouvent aujourd'hui avant tout les réfugiés et les étrangers.

Nous considérons que c'est faire un mauvais usage de Dieu que de l'utiliser en politique pour combattre, ne serait-ce qu'indirectement, d'autres religions et d'autres cultures.

https://evang.at/evangelische-kirchen-gott-laesst-sich-nicht-instrumentalisieren/

Commentaire (Claude Haenggli): Lors du dernier scrutin, les églises protestantes autrichiennes ont soutenu l'autre candidat, van der Bellen, qui se définit comme "agnostique" et est sorti de l'Église, contre Hofer, qui est pourtant maintenant protestant, après avoir été catholique. Pour ces dirigeants ecclésiastiques, les orientations politiques des candidats priment donc sur leur appartenance religieuse, surtout s'ils sont de gauche.

Claude Haenggli, 25 .10.2016

 

5 commentaires

  1. Posté par Sergio le

    Bergoglio nous l’a démontré. Cette défroque nauséabonde a fourni la preuve que l’Islam est supérieur au christianisme. Prenons note d’une énième trahison, celle de notre église. On nous fera brûler nos cathédrales.

  2. Posté par Jean-Francois Morf le

    Il y a Dieu le père ET Dieu le fils ET Satan.
    Dire « Allah akbar » c’est prétendre que Satan est le plus grand!

  3. Posté par Helvète le

    Ces églises sont comme Judas qui a renié le Christ par 3 fois, mais lorsque le coq chantera, leur réveil risque d’être douloureux. Elles ne valent pas mieux que Judas lorsqu’elles ont la trouille des émeutes religieuses. Le « politiquement correct » est juste de l’hypocrisie et dans ce cas il est regrettable que l’humain ait la capacité de dissimuler ses sentiments. M. Hofer a raison d’exprimer sa foi s’il en a en vie. Chacun est libre de dire ce qu’il veut, en matière de religion. Que se passerait-il si l’on critiquait ouvertement les musulmans qui, les fesses en l’air, encombrent certaines rues de Paris à l’heure de la prière ? Non mais des fois ….

  4. Posté par Aude le

    l’Autriche est de tradition chretienne..et qui plus est M.Hofer à le plein droit d’exprimer sa foi sans l’autorisation de quelque imam..
    Non…mais on est où là? C’est intolérable …in fine….

  5. Posté par Bussy le

    Ces illuminés vont, dans un futur très proche, se faire mordre la main qu’ils tendent, car pour leurs laissés pour compte, il n’y a effectivement qu’un Dieu universel, il s’appelle Allah, le Dieu du Coran !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.