Loi anti-Riyad: les Saoudiens prédisent des «conséquences désastreuses» aux USA

drapeau-arabie-saoudite

Après la loi historique adoptée aux États-Unis et autorisant les victimes du 11 septembre à poursuivre l'Arabie saoudite en justice, la réaction de Riyad ne s’est pas fait attendre. En colère, les Saoudiens lancent des avertissements.

Riyad fulmine et met les États-Unis en garde : les conséquences de la loi permettant aux victimes du 9/11 de lancer des poursuites contre l'Arabie Saoudite seront « désastreuses », relate aujourd'hui le quotidien allemand Der Spiegel, ajoutant que la décision hostile du Congrès représente « une défaite de la politique intérieure de Barack Obama ».

« L'Arabie Saoudite est indignée et met en garde sans ambiguïté contre les conséquences » de cette loi, indique le journal, se référant au ministère saoudien des Affaires étrangères. Comme l'affirment de nombreux experts, Riyad pourrait notamment riposter en réduisant sa coopération avec Washington, y compris dans la lutte contre le terrorisme.

Source et article complet

5 commentaires

  1. Posté par Jim Jardashian le

    L’Arabie saoudite, un fatras d’agités du bocal frustrés, incapables, pourris et nuls qui financent le terrorisme et la dissémination de leur idéologie de mort depuis des décennies. Si ces mecs n’étaient pas assis sur d’immenses nappes de pétrole, leur pays ne serait qu’un tas de sable.
    Ils sont à peine capables de maintenir et réparer leurs installations pétrolières sans l’aide des compagnies occidentales qui les ont construites en premier lieu, notamment des états-uniennes justement.

  2. Posté par Sergio Morosoli le

    Enfumage et effets de manches. Le monde pourri de la finance est trop proche de l’Arabie, il n’y aura aucune conséquence ni d’un côté ni de l’autre.

  3. Posté par Vautrin le

    QUelle blague ! En fait de lutte contre le terrorisme, on sait que les tyrans wahhabites arment les assassins. Ils peuvent menacer, en effet : leurs créatures pourrissent le tissu des pays occidentaux. Néanmoins, ils ne représentent rien : il suffirait de geler leurs avoirs bancaires (ce qui ne serait pas une petite affaire, il est vrai, tant les banksters savent créer un véritable labyrinthe où se cachent les fonds) et de débarquer chez eux, tout raser et faire un parking.

  4. Posté par Bussy le

    Comme les avocats américains vont réclamer des milliards par personne tuée, les conséquences seront effectivement désastreuses…. mais pour l’Arabie Saoudite !

  5. Posté par Loulou le

    « Riyad pourrait notamment riposter en réduisant sa coopération avec Washington, y compris dans la lutte contre le terrorisme »
    AH! AH! AH! AH! AH! AH! AH! AH! PTDR! LOL!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.