Le livre de Buisson – Accablant pour Sarkozy

Michel Garroté
Politologue, blogueur
Sarkozy-11

Sarkozy-1

-
Michel Garroté - Dans son dernier livre, « La Cause du peuple », Patrick Buisson brosse un tableau de Sarkozy que certains jugent sévère, mais que personnellement, je trouve réaliste et pertinent. Sur Riposte Laïque, Charles Demassieux donne son point de vue sur le livre, sur son auteur, et, surtout, sur Nicolas Sarkozy et Carla Bruni. Charles Demassieux y va fort (aussi fort que Buisson dans son livre) et j'ai lu son article avec délectation (voir extraits ci-dessous).
-
A propos du livre de Buisson, Charles Demassieux, sur Riposte Laïque, écrit donc (extraits adaptés ; voir lien vers source en bas de page) : L’ancien conseiller de Sarkozy nous ouvre les coulisses d’une présidence (ndmg - celle de Sarkozy) dont l’insignifiance et la nocivité n’auront été tempérées que grâce au désastre du quinquennat suivant (ndmg - celui de Hollande). je ne me suis jamais fait d’illusions sur cet opportuniste, attiré par tout ce qui brille et un peu moins par la France charnelle, dont il ne sait à vrai dire rien, pas plus que son épouse, laquelle semble s’évaporer à chaque fois qu’elle ouvre la bouche.
-
Charles Demassieux : La pauvre ignore sans doute que les jolis corps, l’Histoire les oublie vite quand ils n’on rien d’autre à offrir que de la viande fraîche. Sarkozy est un fébrile, mené par sa « trophy woman », à savoir Carla Bruni. Je me doutais déjà du goût immodéré de madame Bruni-Sarkozy pour le fric. Je connaissais aussi son mépris affiché (ndmg - celui de Carla Bruni) pour notre pays, depuis qu’avec un savoir-vivre « exemplaire » elle nous avait allègrement craché à la face, via le Daily Mail, tout en profitant des ors de la République : « Je ne suis pas du tout Française » ; « Les Français sont minables », affirmait-elle.
-
Charles Demassieux : Ce que je savais moins c’est son ascendant sur un homme décrit comme faible et indécis : 'Elle a eu un rôle politique considérable, et un rôle sur Nicolas Sarkozy, car l’intime a privatisé la fonction', écrit Buisson. Le président est devenu le 'mari de Carla'. Le masque de l’homme décidé, fort et volontaire tombe : en lieu et place d’un président, on découvre un personnage immature, bien plus obsédé par l’image qu’il renvoie que par ses actes politiques. Ce que Buisson appelle très justement 'l’incontinence du moi'.
-
Charles Demassieux : Tout est faux chez cet individu de peu d’éclat. Dans une formule dont il a le secret, Buisson, évoquant La Manif Pour Tous, oppose la « droite qui défilait » à « la droite qui se défilait », cette dernière incarnée avec brio par Sarkozy lui-même, un Iznogoud plein de fiel pour tous ceux qui ont croisé sa route en même temps que 'faux dur submergé par un état permanent de dépendance affective'. Mercredi 28 septembre 2016, sur France 2, Patrick Buisson a eu cette phrase formidable : 'La comédie du pouvoir est devenue le symptôme de la tragédie française'. Il a ajouté que Hollande et Sarkozy étaient 'deux frères jumeaux'. Dont acte en 2017, conclut Charles Demassieux, sur Riposte Laïque (fin des extraits adaptés ; voir lien vers source en bas de page).
-
Introduction, adaptation et mise en page de Michel Garroté
-
http://ripostelaique.com/pourquoi-le-livre-de-patrick-buisson-est-accablant-pour-sarkozy.html
-

2 commentaires

  1. Posté par baures le

    15 ans de tortures en hlm sifflements internement psychiatriques intoxications avec chaudières à gaz sans vmc ce que sarkosy à fait à des familles en hlm est ignoble ce que nous avons subit je demande la justice la saisie de tous ces biens et surtout un jugement pour genocide

  2. Posté par Vautrin le

    Mais le livre de Buisson n’est pas un scoop : à part les petits secrets d’alcôve, tout le monde sait que Sarkozy a toujours magouillé le contraire de ce qu’il avait annoncé ! Exemple : le traité de Lisbonne, le retour à l’organisation militaire de l’otan etc… Le petit prétendant est connu, il ne vaut pas mieux que son adversaire Ali Juppé ou que son challenger Hollande. Donc le bouquin est un coup d’épée dans l’eau, qui risque de surcroît faire choisir le candidat de droite préféré de la gôche : Ali Juppé.
    Règlement de comptes entre ruffians mal embouchés. C’est encore une fois la France et son peuple qui perdent.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.