La Croatie s’aligne sur Berlin

post_thumb_default

 

Croatie – Le ministre de l’Intérieur Vlaho Orepić est serein et ne pense pas qu’une nouvelle vague migratoire frappera le pays. Selon lui aucun flot important de migrants ne touchera la Croatie, ou même l’Europe.

« Il n’y a pas de place pour la peur. Il est vrai que l’Europe est dans un état latent de crise migratoire. La Croatie, en tant que membre de l’Union européenne partage ce destin, et le récent sommet à Vienne concernant la route migratoire est simplement un résultat du besoin de trouver les meilleurs solutions, et les solutions les plus rationnelles, » a dit M. Orepić.

Il a rapporté que la solution commune sur laquelle les membres de l’UE se sont entendus est la prolongation de l’accord avec la Turquie, ainsi que la protection des frontières extérieures, qui jusqu’à présent n’a pas été assez importante.

Aussi, le ministre a souligné que, en un mois, la Croatie était passée de 100 arrivées de migrants par jour à 10 ou 15 par jour. Il ne s’inquiète pas d’un éventuel flot migratoire comme son pays l’a déjà connu, « pour le moment rien n’indique que cela va arriver. Il y a un danger latent, c’est vrai, mais si les objectifs communs sont atteints, je suis persuadé que la vague migratoire n’arrivera pas. »

Les pays voisins, la Hongrie, l’Autriche, la Slovénie, ont engagé davantage de soldats, construit des barrières, c’est un « plan B », comme le souligne M. Orbán. Par rapport à cela, le ministre croate a déclaré : « nous avons un plan B, mais le fait est que nous n’avons pas causé la crise migratoire et nous ne la résoudrons pas. L’an dernier nous faisions face aux conséquences, et nous recommencerons. Il faut rester rationnel. »

A cause du protocole de Dublin, un bon nombre de migrants est renvoyé vers la Croatie. M. Orepić a dit que la Croatie était un membre responsable de l’UE. « Nous ferons face à nos obligations, Nous avons l’obligation d’accueillir ces personnes, tout comme celle de loger 1.582 personnes. » Il a ajouté que la Croatie possédait les ressources nécessaires pour accueillir les migrants.

Depuis deux mois, un nombre important de migrants tente de franchir la frontière de la Serbie vers la Croatie. Ils viennent du Pakistan, d’Afghanistan ou d’Irak.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Loulou le

    J’attends avec impatience l’appel au secours de ce laquais lorsque 500’000 migrants Pakistanais, Afghans et Irakiens seront bloqués sur sol croate, s’écrasant contre les frontières fermées de l’Autriche et de la Hongrie. Là on le verra instaurer la charia et livrer les femmes et les enfants, comme le bon laquais qu’il est.

  2. Posté par Marcassin le

    Par qui est-il payé pour dire des âneries pareilles ?

  3. Posté par Marie-France Oberson le

    La Croatie s’aligne sur Berlin
    Ce n’est pas nouveau,la Croatie a toujours été alignée sur Berlin !!! qui ne se souvient pas des Oustachis …

  4. Posté par sophie edouard le

    Bin on ne vit pas dans la même Europe alors, car l’invasion ne s’est jamais arrêtée. Faut être réaliste, c’est des migrants économiques ils ne sont pas ici pour échapper à des guerres, qu’est-ce qu’ils iraient foutre en Croatie, franchement.. même en Italie ils ne veulent pas y rester…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.