‘La faillite de Deutsche Bank provoquerait à coup sûr un krach mondial’

The headquarters of Deutsche Bank are pictured in Frankfurt

Depuis quelques jours, les marchés boursiers européens sont très nerveux. Les actions bancaires en ont d'ailleurs fait les frais en piquant du nez. Déjà qu'elles n'étaient pas au mieux de leur forme, voilà qu'une décision d'Angela Merkel les fait plonger dans le rouge vif !

En effet, Angela Merkel a fait savoir par interviews interposées que son gouvernement ne ferait rien pour aider la Deutsche Bank. Bref, que le contribuable allemand ne paierait pas pour recapitaliser la première banque allemande, qui est aussi l'une des douze plus grandes du monde. En clair, la Deutsche Bank devra se débrouiller toute seule pour trouver une solution à tous ses problèmes financiers, dont le dernier consiste à négocier avec la justice américaine qui lui a infligé une amende historique de 12,5 milliards d'euros pour son rôle dans la crise des subprimes !

Source et article complet

Un commentaire

  1. Posté par Vautrin le

    C’est curieux : dans le dernier Politique & Éco de TV-Libertés (,http://www.tvlibertes.com/2016/09/26/10470/nouvelles-de-nos-amis-les-banques) Janovici évoquait cette éventualité : la faillite de la Deustche Bank. Or il s’agit d’un énorme monopole, le plus kolossal d’europe. Que va faire Merkel ? Le sauver avec l’argent des contribuables, sachant que l’effondrement entraînerait la déconfiture de l’euro et du système bancaire européâstre ? Affaire à suivre !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.