LiEn : une association pour lutter contre l’accueil des migrants

post_thumb_default

 

Lien_saint_brevin
19/09/2016 – 09H30 Saint-Brevin les Pins (Breizh-info.com) – Dimanche 18 septembre 2016 au matin, l’association LiEn a distribué plusieurs dizaines de tracts au marché de Saint-Brévin pour réclamer un débat public et un référendum quant à l’arrivée de 70 migrants en plein centre-ville. Il s’agissait de la première action d’une association dont les membres entendent aider, partout en […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Laurent Clapasson le

    On est en train de subir une invasion. On est dirigé par des bobo il faut que ça cesse. Les migrant il faut les stopper avant qu’il arrive chez nous. Que l’on s’occupe de nos citoyens. On est pas responsable de ces pays si c’est la merde chez eux il n’ont qu’à se battre; en plus il n’y a que des hommes. Pauvre France dans une Europe de merde.

  2. Posté par Nicolas le

    Un grand bravo mais attention à vous, en face ils sont violents.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.