9 commentaires

  1. Posté par Alek le

    Pas question d’être soumis au Diktat européen!

  2. Posté par Helvète le

    Cette loi, édictée par les inutiles et les incompétents de Bruxelles ne tient pas debout. De toutes manières, il faut savoir que toutes les armes militaires libérées du service avant 2008 ne sont répertoriées nulle part, donc à cacher si cette invraisemblable loi venait à être appliquée en Suisse. De même, toutes les armes achetées de gré à gré (contrat privé) avant 2008, vont également passer à côté du contrôle. Il est certain que dans 20 ans, il restera encore 2 ou 3 millions d’armes en circulation chez nous et les autorités sont encore loin d’arriver à leur fins. Pour les personnes qui ne le sauraient pas encore, je signale que l’association ProTell renseigne régulièrement ses adhérents sur l’évolution de la situation (journal en français). De plus, la cotisation donne droit à une assurance en protection juridique, ciblée sur les détenteurs d’armes : http://www.protell.ch/fr/ – site en 3 langues nationales. Vu le manque de combativité de nos politiciens, je pense qu’il faut envisager, dès maintenant, la possibilité de mettre nos armes à l’abri de l’Europe et de la gauche de notre pays, qui ne rêve que de les faire disparaître.

  3. Posté par maury le

    Leçon du Père Henri Boulad à méditer…

    Hello,

    Prenez le temps d’aller jusqu’au bout, c’est une leçon pour tout un chacun.

    Il est dommage que le Pape, lui-même, n’ait pas livré ce message !

    Quant aux politiciens, il ne mâche pas ses mots ce Père jésuite.

    Ca démarre lentement, mais écoutez vraiment jusqu’au bout, car son message est tout aussi explicite dans la vie privée.

    Il est docteur en Psychologie !….

    J’adore « le langage du baiser » « Sauve ton identité, tu sauveras ta relation » dit il encore.

    C’est une leçon de vie, de courage, de confiance en soi et de fermeté qu’il donne avec raison à l’humanité.

    Les limites du devoir d’hospitalité …

    gloria.tv

    Le devoir d’hospitalité a des limites, sinon, ça s’appelle de la bêtise. Si le Seigneur nous a donné un cœur pour aimer, IL nous a donné une tête pour penser !

    https://gloria.tv/video/MFNRmadFRu15J68wG2SGjKFuh

  4. Posté par Darwin de-nero le

    Qu’ils nettoient devant chez eux avant qu’ils nous imposent leurs lois stupides comme leur UE qui est complètement à la dérive.

  5. Posté par white elefant le

    @lph « La seule compétence requise est le bon sens. » je rajouterai qu’il faut se preparer a collecter les signatures du referendum qu’il faudra demander pour que cette loi ne passe pas en Suisse, et ensuite convaincre du monde pour aller voter et bien voter!
    Cela demande de s’organiser, fesse bouque est un moyen.

  6. Posté par Révolté le

    Que l’UE aille faire le ménage dans ses banlieues pourries de certaines villes d’Europe!

  7. Posté par lph le

    Afin de compléter la remarque d’Elephant Blanc, je tiens à préciser qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser Fesse Boque (face book) ni d’apprécier la politique de Mme Somaruga pour s’opposer à l’idée d’un désarmement imposé par le « machin » EU. La seule compétence requise est le bon sens.

  8. Posté par Sergio Morosoli le

    Votre arme est comparable à un parachute. Si vous en avez besoin et que vous ne l’avez pas, vous n’aurez pas une deuxième chance. (Cité de mémoire de je ne sais d’où).

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.