Allemagne. Des migrants refusent de travailler « Nous sommes les invités de Merkel »

merkel_selfie-440x213

Waldenurg, Saxe. Le maire de la ville saxoise a fait part de la situation dans le bulletin officiel : des requérants ont refusé une occupation d’utilité publique, sous le prétexte d'être les invités de la chancelière Angela Merkel.

La ville avait mis à disposition 7 emplois de 20 heures par semaine pour occuper les requérants et encourager une plus grande acceptation dans la localité.

Le programme a débuté en avril et n’aura duré qu’une semaine à l’issue de laquelle les requérants ont refusé de continuer sous le prétexte d’être les invités de Merkel. Les requérants ont ensuite demandé à ce que la ville leur paie un salaire de base de 8,50 euros de l'heure. Plusieurs tentatives de médiation avec traducteur et différents intervenants ont eu lieu sans résultats.

Selon le maire : « C’était mon devoir de transmettre ces informations bien que ce soit difficile. J'ai été déconseillé de le faire ».

Le maire a été largement soutenu par la population.

Source Junge Freiheit

Extraits LesObservateurs, CG

 

22 commentaires

  1. Posté par mireille le

    Commencez par les mettre au travail avant de les régulariser, mme Merkel puisque vous dites manquer de main d’oeuvre, si refus, les renvoyer chez eux, l’Europe n’est pas l’armée du salut, les contribuables en ont assez de payer pour une bande de profiteurs.

  2. Posté par michel le

    Renvoyez les chez eux,ils ne s’intégreront jamais. Pareil pour l’europe.

  3. Posté par Cenator le

    Il faut leur expliquer la signification de Gast-Arbeiter.

  4. Posté par Amirouche le

    C’est juste scandaleux.J’ai honte de ces gens !!!!!!??

  5. Posté par Fifinaja le

    Mais ce n’est pas possible ! Je suis migrant, musulman par dessus le marché et il faudrait que je bosse ? Mais ils sont fous ces Allemands, encore plus cons que les Français………………… Allez, je vais me recoucher en attendant la bouffe et un peu de pognon

  6. Posté par ALEXIS le

    Parce que vous en doutiez ? Il faut être aveugle ou gauchiotte obsessionnel pour refuser de voir !

  7. Posté par zz le

    Bravo l’Europe de l’ouest sans couilles!
    minable et misérable

  8. Posté par Brélaz François le

    Pourquoi travailler quand on peut vivre comme au Club Méditerranée à longueur d’année ?
    François Brélaz, membre du parti libéral conservateur

  9. Posté par KAROLUS le

    Les allemands sont très remontés : la chose prend une tournure critique et j’ai peur d’un vaste mouvement collectif de rejet.

  10. Posté par Carole le

    Et on les laisse faire… Comment est ce possible? Eux, lorsqu’ils sont envahis, ils se mettent en guerre, nous, on acquiesce du bonnet..

  11. Posté par munger le

    Que celui qui ne travaille pas ne mange pas !

    Dans la bible. Je ne sais pas si c’est dans le coran…

  12. Posté par sophie edouard le

    Moi quand j’ai des invités je les prends chez moi, on attend de Mme Merkel qui a un grand savoir vivre bien au-dessus de la petite populace qu’elle les prenne à la maison !!!

  13. Posté par Loulou le

    Selon le maire : « C’était mon devoir de transmettre ces informations bien que ce soit difficile. J’ai été déconseillé de le faire ».

    Déconseillé par qui?

  14. Posté par Lionel le

    On nous aura dit tout et n’importe quoi, de la part des welcome gogos bobos bisounours, comme pour nous faire accepter les frontaliers et immigrés mieux formé et que c’était de la valeur ajoutée. Mais la réalité est entrain de les rattraper et c’est pas plus mal, parce qu’ils ont été trop loin dans leur mensonge, parce qu’en réalité entre les immigrés, les frontaliers et les requérants d’asile, il n’y a presque pas de valeurs ajoutée, 1%, voir 2% et encore.

  15. Posté par laurent le

    Et ces imbéciles pensent qu’ils vont accepter d’être payés 1€ par jour. Ils aiment les produits de marque et ils viennent pour profiter du système et conquérir nos terres et nos biens . Ils viennent pour prendre…En général ils s’installent dans les plus beaux endroits car ils aspirent au meilleur.

  16. Posté par Koenig le

    Je croyais qu’ils y avaient des médecins, et même des astronautes mdrrr

  17. Posté par C. Donal le

    En sachant qu’une commune sur quatre est en faillite en Allemagne, il y a de quoi se poser un certain nombre de questions.

  18. Posté par Christian Hofer le

    Excellent article: merci pour la traduction.

  19. Posté par Jean B le

    Les Italiens, les Espagnols et les Portugais étaient venus pour travailler. Respect.

    Et cela fait quelques dizaines d’années que leurs première, deuxième et troisième génération bossent dur et se sont intégrées.

    C’est ça la dignité. Bosser. Trimer dur s’il le faut. Et nourrir sa famille dignement.

    « A la sueur de ton front »

    C’est le travail – et donc la capacité à être autonome financièrement et nourrir sa famille – qui donne sa dignité à l’être humain EN SOCIÉTÉ.

  20. Posté par Tommy le

    On les avait prévenus, les  » Welcome Refugees » !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.