La résistance à l’Islam gagne du terrain

Gérard Brazon
Ancien Conseiller municipal et permanent syndical, souverainiste, responsable politique à Siel
islam-stop

Chaque jour qui passe souligne que la résistance à l'islam gagne du terrain sur les esprits et sur les âmes. Il n'y a pas de jour où dans les messages de soutien, dans les commentaires, dans les débats sur les radios, sur toutes les ondes où les journalistes sont obligés de freiner les discours inquiets des auditeurs, tenter de réfuter la saine islamophobie qui émerge dans les propos de tous et de chacun lorsqu'ils donnent la parole aux auditeurs.

Ces journalistes en arrivent à des absurdités risibles en démontrant qu'il y aurait quasiment que des victimes musulmanes dans les attentats, en excluant de fait, toutes les autres qui apparemment ne méritent pas (plus?) leur mansuétude. C'est à celui qui va interviewer une voilée choquée, un père perdu de douleur, un fils blessé tout en oubliant que la majorité des victimes n'ont pas ce marquage religieux, et qui même, sont peut-être "des mécréants" selon la terminologie islamiste.

Situation ambigus de ces médias aux ordres qui tentent de raccrocher  les fils d'un rideau cachant l'ignoble. Le roi est nu depuis que les Français ont compris oh combien, que ces médias du pouvoir les ont manipulé pendant des années avec la doxa du "vivre ensemble", de l'immigration "source de richesse", du bonheur promis par le multiculturalisme et du "black blanc beur". Cette génération de la diversité s'exprime dans les cités, dans les rues, sur la place de la République, les uns pour contester, les autres pour piller et tous vivant dans un laxisme judiciaire patent, une police impuissante et des politiques tétanisés et incapables de prendre des décisions.

France-Pravda-Télévision (France Pétée) en compagnie de l'AFP,(Agence Franco-Palestine) sont des musts de la désinformation par la diffusion multiple de l'information inutile ou orientée. Rejoint par I-télé et BFMTV qui ont fait ces derniers jours, leurs preuves de leur basculement islamophile.

Aux journaux des 20 heures, nul journaliste n'ose poser des questions d'intérêt national, comme se pencher sur les amours d'un gastéropode ? Fût-il socialiste ? Sur la coupe de cheveux d'un Président aux abonnés absents ? Fût-il de la République ! Sur les amours incestueux d'une vipère en Île de France ? Fût-elle UMPS ! D'un taureau espagnol châtré ? Fût-il 1er Ministre ! D'Imams prit la main dans le sac de gâteaux de la République ? Fût-il Bordelais ! A contrario, toujours et chaque jour, des prises de positions systématiquement anti Trump et pro islam ! Ce n'est pas l'information française et internationale qui manque pourtant ! Que ce soit en Russie, en Chine, en Syrie, en Israël et même en Amérique Latine. Que ce soit dans les villages envahis (infestés?) par les déserteurs fuyant un pays pour obtenir des soins gratuits, des logements, de la nourriture et des petites nanas à tripotés, voire plus. Qu'en pensent nos villageoises et villageois ? Que disent-ils sur les changements radicaux qui se préparent dans leur quotidien ? Que pensent les jeunes filles des regards libidineux de ces braves gens assoiffés de sexe et dégoulinant du désir de s'envoyer des femelles infidèles.

Pour ceux qui regardent encore ces journaux, c'est le plus souvent 40 mn de noyade assurée dans l'infinie absurdité de la socia-lie.

La résistance, malgré le frein médiatique, s'organise, car au fond, c'est la pesanteur des propos journalistiques, les discours politiques des uns et des autres qui crédibilisent notre discours de lutte contre l'islam. Nous avons dénoncé depuis plus de dix ans cette réalité dont beaucoup d'entre nous auraient préféré ne pas voir. Il est dur de sentir le soubresaut d'un séisme, de craindre les conséquences en hurlant, d'alerter en vain et de voir venir cette vague immense qui va bientôt nous submerger si un barrage soudain, ne l'arrête pas immédiatement.

Les Français ne sont pas des idiots et même si parfois, nous pouvons remarquer qu'ils ont été choisis par des radios pour leur angélisme, apparent ou non, et malgré leur choix poli de ne pas pousser leurs cris d'angoisse aux micros, ils sentent bien au fond, la manipulation de l'instant, celle de l'auditeur à qui l'on donne la parole pour peu qu'il ne "dérape" pas ! Les Français savent que si l'islamisme génère le terrorisme, ils savent aussi que l'islam n'est pas innocent. Ils savent bien que si tous les musulmans ne sont pas des terroristes, tous les terroristes se réclament de l'islam, de son prophète Mahomet et hurlent "Allah u Akbar" en se faisant exploser.... d'amour, de paix et de tolérance bien sûr !

Il devient de plus en plus difficile pour ces pitoyables journalistes et experts, de faire croire que l'islam n'est qu'amour, paix et tolérance. Pourquoi d'ailleurs, ne le serait-il qu'en France, voire qu'en Europe ? Pourquoi et par quelle opportunité, l'islam ne porterait-il pas le même message coranique, les mêmes appels aux meurtres que partout dans les 57 pays musulmans ?

D'ailleurs, aucune de ces jolies brunes, blondes, blanches ou noires, paradant sur les plateaux de télévisions, ne donne son opinion réelle, sincère sur la responsabilité de l'islam concernant l'inégalité des sexes, validée par le Coran lui-même dans les sourates 2 verset 223 et 4 verset 24 sur les femmes esclaves, et la sourate 4 verset 34 qui autorise de battre ses femmes en cas de désobéissance. Sans compter le hadit de Bukari 3/2235 (vie de Mahomet) parmi d'autres, qui fait de la femme une propriété en cas de capture. (Source).  L'Etat islamique n'a rien inventé. Il est même le plus fidèle pratiquant avec les Etats Arabes pétroliers, des préceptes coraniques cherchant à détruire les mécréants et envahir les pays non-musulmans pour qu'ils rejoignent de gré ou de force, le chemin de l'islam. Les Boubekeur et autres Toubrou le savent bien.

Concernant la femme voilée, ce n'est pas faire le procès des femmes voilées de dire que celle-ci,  en portant le hidjab, le niqab ou la burqa, portent par son attitude, et par son manque de réflexion sur la pudeur et sa liberté, la responsabilité de sa servitude qu'elle dit offrir  à un minable dieu et à son ex dictateur de prophète. Qu'en dire? Au mieux c'est de la faiblesse, une faille psychologique, le plaisir d'être soumise sans avoir à le justifier. Dans le dernier cas, elle ferait mieux de fréquenter un club Sado-Maso ! Ce serait plus efficace pour elle, et ainsi, elle pourrait porter le collier de son Maître ou de sa Maîtresse et vivre quotidiennement ou non, son désir d'une soumission choisie qui n'empiéterait pas au moins, sur sa vie publique et celle des autres femmes.

Pour moi, ces voilées sont d'une manière ou d'une autre, les complices des meurtres d'hier et ceux de demain. Elles sont coupables de fait, par leurs implications, leurs revendications, leurs guerres d'usure dans les entreprises, et dans l'espace public des crimes des assassins d'Allah. Pourquoi ? Aucun homme ne peut faire quoi que ce soit sans qu'une femme (mère, soeurs, femmes) ne le sache et singulièrement en islam où la femme regarde, sent, comprend et approuve finalement, ou en laissant faire au minimum.

Je n'ai jamais eu confiance dans des voilées. Je refuse d'admettre qu'une femme puisse se considérer comme inférieure aux hommes par naissance, de par son sexe. Je n'aurais jamais aucune certitude de leur innocence. J'ajoute, que j'ai un profond mépris pour ces gamines voilées se pavanant dans les rues, les hypermarchés et autres magasins, seule ou en groupe, IPhone à la main, se faisant remarquer par des rires imbéciles. Convertie d'hier, filles musulmanes de naissance, idiotes de chaque instant et de toujours. Au secours Olympe, Charlotte et même la gauchiste Simone de Beauvoir ! Vous toutes, les "féministes" au petits bras et à la grande gueule qui trahissez vos illustres compagnes comme l'a fait Elisabeth Guigou avec 153 députés en refusant de voter la fermeture des mosquées salafistes. Que dire de l'éducation nationale qui continue de  produire de l'acculture et fabrique désormais, des monstres sans état d'âme et sans idéaux.

En conclusion, ce qu'il faut savoir, c'est qu'une femme voilée qui émet une opinion ne fait que de la taqqya. Le plus souvent, elles se lamentent et jouent les pleureuses sur les méchants islamophobes. Elles refusent un vrai travail d'introspection sur le message coranique. Au mieux, elles sont ignorantes du Coran. Au pire, elle exprime la haine de l'islam envers les non-musulmans: ce qu'ils sont, leurs vies, leurs croyances, et leurs idéaux de liberté. Elles sont comme enfermées dans une prison mentale, et elles finissent par s'y complaire, car la Liberté, c'est bien connu, c'est surtout la responsabilité de soi et de ses actes. C'est impossible à assumer pour elles !

La femme voilée ne peut pas comprendre que la femme est l'avenir de l'homme, elle ne comprend pas le sens de cette évidence, cette réalité, puisqu'elle se vit comme une esclave, celui d'un dieu fou et assoiffé de sang.

En clair, les voilées ne sont pas des femmes, elles sont justes des outils aux services des islamistes. Elles sont par leur présence de voilées dans l'espace public, un message qu'elles diffusent. Elles sont aussi cette folie qu'explique cette Koweitienne, issue d'un pays pour lequel une coalition a fait la guerre pour le libérer de l'Irak en 1991, avec tous les dégâts que l'on connaît depuis. Quelle folie, que de morts pour ça !

12 commentaires

  1. Posté par Thierry Lejeune le

    Très bon article. L’Occident est dar al koufr, terre impie, et ne pourra le rester que si les complices de l’islam, islamophiles et islamo gauchistes, comprennent un jour que l’islam est un totalitarisme.

  2. Posté par Anéanti le

    Et ça voudrait gouverner le monde ….

  3. Posté par Hérodote le

    L’islamophobie est une vertu.

  4. Posté par Dominique Schwander le

    Excellente revue. Pour Mahomet et tous ses musulmans admiratifs, une épouse c’est comme un meuble, un objet du ménage. Honte à ses femmes journalistes qui militent pour le voile et l’islam.
    Pire il y a des milliers d’Européennes qui se marient avec des musulmans. Les femmes journalistes et leurs enseignants ne leur ont pas enseigné que le contrat de mariage dans la « charia » se nomme « akd nikkah », ce qui signifie contrat-coït. Les Suissesses amoureuses d’un musulman devraient lire un tel contrat type de mariage que contre-signe la jeune épouse, quand elle ne donne pas son accord par un respectueux silence. Elles devraient se rendre compte, en particulier, des cases vides en attente d’y ajouter trois épouses de plus. Un mariage musulman, arrangé avec une jeune épouse illettrée prête à être exportée d’un pays musulman vers son futur époux qui l’attend en Europe ou en Amérique latine, peut même être célébré sur internet par un « imam », ce qui représente un mariage musulman moderne.

  5. Posté par Mais voyons! le

    Tant mieux, plus vite l’énorme majorité des gens, y compris les politiciens, sera devenue islamophobe, plus vite les actions à entreprendre seront mises en oeuvre!

  6. Posté par Bussy le

    Certainement comme beaucoup d’hommes ayant adhéré à la cause d’égalité homme/femme, je me sens aujourd’hui profondément injurié et spolié par ces femmes musulmanes vivant en Europe qui affichent dans l’espace public leur soumission à l’homme ainsi que par ces « jolies brunes, blondes blanches ou noires, paradant sur les plateaux de télévision » qui, ne disant mot, consentent…
    Si nos sociétés basculent dans la charia, parmi tous les désagréments, il y aura quand même un petit plaisir de voir toutes ces traîtresses devoir porter le voile et être confinées à la maison !

  7. Posté par Anne Lauwaert le

    la presse donne la visibilité aux bigots au lieu de la donner à ceux qui les combattent

  8. Posté par lucie le

    Le principe fondamental de l’islam consiste à s’emparer violemment de tout ce qu’il trouve sur son passage, à le subjuguer, hommes ou choses, et à remplacer les noms et les dénominations de ces choses et de ces hommes par des noms et des dénominations de sa fantaisie

  9. Posté par lucie le

    Et bien tant mieux !

  10. Posté par Teti le

    Malheureusement l’enfumage médiatique fonctionne… encore hier une connaissance m’affirmait mordicus que nul part dans le Coran, il y a écrit de vilaine chose…! Bien entendu, elle ne l’a pas lu… mais c’était écrit dans le Matin…

  11. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Tout ca est fort juste – la seule question: pourquoi nous avons besoin de tout ca ici? Quelle est la raison et sous quel pretexte, tout ca s’installe ici?
    Ca n’a aucune place ici ! et puis c’est tout !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.