Vaud. La Tour-de-Peilz: 70 migrants imposés sans discussion dans un bâtiment neuf destiné initialement aux étudiants

evam

"Ils nous ont mis devant le fait accompli." Alain Grangier, syndic PLR de La Tour-de-Peilz, est tombé des nues en recevant une lettre de l'Établissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM), le 28 juin dernier. Le document annonçait l'arrivée de 70 requérants d'asile, dont 15 enfants, dans un bâtiment originellement destiné à des étudiants à la route de Blonay 96.

Pas moins de 47 logements flambant neufs attribués à des hommes seuls ou à des familles précédemment logés dans des abris PCi, dès le 1er juillet. La population, pour sa par, n'a été informée qu'hier. "Notre priorité est désormais d'informer les résidents des environs immédiats, relève le syndic. Nous n'avons pas d'autres choix que d'accepter ces nouveaux voisins." Pour l'instant, la commune ne prévoit pas de structures d'accueil pour les nouveaux arrivants.

Dans le quartier concerné, la nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre. Fraîchement mis au courant, les habitants se montrent plutôt méfiants.

Migrants à la place de filles

"Nous avons peur que les requérants, qui seront probablement plantés là toute la journée, ne vienne fouiner dans nos affaires et nous volent, s'inquiètent une voisine, qui ne souhaite pas être citée "par peur de représailles".

"Nous avons de la compassion pour eux, mais nous ne voulons pas que l'ambiance du coin se dégrade."

Source et suite de l'article

Rappel:

Nous sommes devenus esclaves des migrants musulmans

29 commentaires

  1. Posté par observateur le

    Incroyable !!!!!!!!
    Même dans un endroit privilégié et beau comme la tour de Peilz où il est pratiquement impossible pour un Suisse de trouver un logement, les responsables politiques Suisses trouvent le moyen de caser des migrants….dans du neuf…
    A-t-on demandé l’avis des citoyenss, du maire ? NON
    Alors où est la démocratie, la liberté de decider de sa vie , de son environnement, de son avenir ?
    Il y a quelques semaines, il y a eu un vol dans plusieurs maisons à Blonay.
    La Suisse a l’art d’accueillir et de financer avec l’argent du contribuable le’installation de populations inadaptées, inintégrables, ingérables qui apportent avec elles de graves problèmes ethnico-religio-socio-culturels et civilisationnels sans solution. Ceux qui décident au conseil fédéral ont les moyens et vivent au calme loin des migrants en les imposant au petit peuple.
    Le drame de tout cela, c’est que 99% ne relevent pas de l’asile politique, mais d’une immigration économique et de peuplement. Ces gens , avant même de quitter l’Afrique, ont déjà choisi le pays prospère où ils veulent s’y établir , non pas pour être en sécurité et revenir chez eux, mais pour y rester définitivement…c’est pourquoi, ils ne veulent absolument pas rester dasn les nombreux pays qu’ils traversent ( Liban, Jordanie, Algérie, Tunisie, Italie, Slovenie, Hongrie etc…) où ils sont pourtant en toute sécurité.
    Nos responsables politiques, comme l’ONU ou les technocrates Européens sont en train de nous culpabiliser afin que le peuple accepte d’être envahi, submergé, colonisé , détricoté…
    J’ai passé la moitié de ma vie dans des missons en Afrique et je tiens à témoigner…sur la réalité de cette immigration qui rêvaient d’émigrer en Europe depuis des décennies et qui trouve enfin l’occasion…

  2. Posté par Laurence le

    EVAM impose 70 migrants en majorité « des hommes seuls » à la commune de La Tour-de-Peilz dans un quartier où la vie de famille est privilégiée.
    La typologie de ces migrants n’est pas conforme au quartier.
    Mais ce n’est évidemment pas la mission de l’EVAM. « Notre mission est d’héberger les migrants ».
    Et pour cela on les mets tous ensemble dans un immeuble qui facilitera sûrement mais alors sûrement pas l’intégration!! Alors moi aussi je tombe des nues Mr Grangier !

  3. Posté par Sibold Antoine le

    Je dois encore préciser quelque chose.
    Il existe deux catégories de personnes qui m’incommodent pour rester poli:
    1) Les spéculateurs fonciers
    2) Les spéculateurs fonciers qui utilisent comme bouclier pour leurs spéculations au détriment de tout un quartier, les immigrants!
    J’espère avoir été clair !!!
    Je répète j’attends de la commune une réponse musclée à cette catégorie de gens pour qui le profit est la seule motivation.
    Et comme vous pouvez le voir j’ai le courage de mes opinions et j’invite toutes les personnes qui se sentent lésées dans cette histoire de s’exprimer. Courage nous sommes dans une démocratie, chose que certaines personnes semblent avoir oubliée!

  4. Posté par Alain le

    Un bel exemple du « grand remplacement » !

  5. Posté par Le pragmatique le

    Le syndic PLR « quand l’économie va, tout va » a voté quoi le 9 juin ?
    Ça crée de l’emploi : police, enseignants, assistants sociaux, tailleurs …
    Alors à la Tour-de-Peilz… elle est pas belle la vie ?

    Ca va bientôt être la flambée des prix de l’immobilier à la Brévine, un des rares lieux pour se réfugier.

  6. Posté par Gerry le

    Ah ah ah! Le syndic PLR qui fait semblant de ne pas être très content… MDR

  7. Posté par conrad.hausmann le

    C’est très bien puisque -à part l’udc.- la nouvelle loi sur l’immigration allait résoudre les problèmes.La clique plr.et ps. va un jour nous virer de nos appartements pour des envahisseurs!

  8. Posté par pépé le moko le

    @ Sibold Antoine : désolé mais je ne vois pas pourquoi nous devrions nous Suisses, trouver des solutions à la crise des migrants !
    Qui a déstabilisé l’ Afrique avec les fameux printemps arabes ?
    Les américains, anglais, Français, l’ union européenne et surement d’autres.
    Ce serait donc a la Suisse avec son minuscule territoire d’ absorber une bonne partie de la lie musulmanne revancharde et inadaptée ?

  9. Posté par pépé le moko le

    dommage pour les voisins qui ont voté non a la loi sur l’asile.
    pour ceux qui ont accepté ou n’ont pas daigné voter, je vous dis maintenant dégustez !

  10. Posté par A. Vonlanthen le

    De toute façon on ne se moque pas continuellement du peuple. Quand les Suisses en auront marre de travailler pour entretenir toute ces gens alors gare ! Ca va exploser

  11. Posté par Tommy le

    La retraite à 20 ans, sur la Riviera vaudoise, quel pied !
    Réveil avec le muezzin , glandouille toute la journée, dentiste et avocats gratuits!
    Et s’inscrire chez Adecco pour trouver du travail? Oh, non, trop fatigant!

  12. Posté par Sibold Antoine le

    Qu’il faille trouver des solutions au problème des réfugiés soit!
    Mais ce n’est pas de cette manière que vous établirez un climat de confiance et de tolérance auprès des gens qui vont devoir cohabiter avec des personnes qui certainement pour la plupart méritent notre compassion.
    Je distribue donc un gros cactus au propriétaire du bâtiment situé à la route de Blonay 96 ainsi qu’à L’EVAM pour leur communication inexistante qui n’a visiblement eu qu’un seul but. Mettre les habitants de tout un quartier devant le fait accompli !!!
    Quant aux responsables de la commune de La Tour-de-Peilz, je leur conseille une réaction un peu plus musclée s’ils ne veulent pas perdre la confiance de leurs électeurs.

  13. Posté par Gaston Siebesiech le

    Ils viennent étudier l’islam à la mode de chez nous!
    Le tout sponsorisé par l’industrie du social étatique.

  14. Posté par toyet le

    Une bonne petite gifle pour nos étudiants gauchos, une manière de comprendre pour eux le paradis socialiste vaudois, n’est ce pas monsieur Leuba? bon match monsieur le libéral

  15. Posté par pépé le moko le

    Ces migrants seront -ils astreints à l’entretien et à la propreté de leurs appartements ?
    Ou alors sera-ce une entreprise de nettoyage mandatée par l’ evam qui s’en chargera ?
    Y aura t-il un concierge ? alors que tous ces désoeuvrés pourraient s’en charger ?
    Une entreprise de sécurité sera t-elle nécéssaire ?
    l’ immeuble deviendra t-il rapidement un lieu de rdv pour dealers, clandos et autres zonards ?
    lorsque ces envahisseurs obtiendront le regroupement familial où casera t-on la smala ?
    Qui prendra en charge la rénovation des appartements dégradés ?
    La municipalité communiquera t-elle ou sera-ce le black out ?

  16. Posté par Alex le

    J’aimerais qu’on me rappelle quel pays nous avons colonisé, combien d’esclaves nous avons eus pour devoir supporter le poids de l’immigration islamo-africaine. Si c’en n’est pas la cause, alors c’est par gentillesse ? Dans ce cas, il y a bien deux milliards de pauvres qui n’attendent qu’un signal pour venir occuper notre riviera qui ressemblera à un grand ghetto avec vue sur les Alpes, si nous laissons faire. Si vraiment ils fuyaient des guerres, nous verrions des femmes, des enfants et des vieillards. Ou alors il s’agit de simples déserteurs qui préfèrent le confort suisse au combat pour leur pays. Belle mentalité.
    Ces « réfugiés », ces hommes valides dans la force de l’âge, sont l’avant-garde d’une invasion à très large échelle, car leurs familles viendront 10 fois plus nombreux dans quelques mois , au bénéfice du regroupement familial et de nos « droits-de-l’homme-à-être-envahi » : chaque homme invitant 1 voire plusieurs femmes et 2-10 enfants. Qui par « charité » osera dire non ?

  17. Posté par sophie edouard le

    Alors qu’en Suisse nous avons encore des armes pour nous défendre, qui s’appelle les initiatives et les votations, non seulement on continue à voter socialiste mais en plus on accepte de garder les criminels étrangers et les expropriations en faveur des migrants et on leur paye des avocats… alors que je n’entende personne, mais alors personne qui a voté comme ça se plaindre!!!! pour les autres, comme moi, on fulmine de voir notre pays au bord du gouffre en priant que le réveil de cette majorité bien-pensante intervienne avant qu’il ne soit trop tard

  18. Posté par Daniel le

    @Bilou. C’est clairement de l’expropriation en non pas un « genre »; appelons un chat, un chat. Bon, le peuple imbécile et « cul-cul la praline » a voté et il faut maintenant assumer les conséquences. Cela va encore s’aggraver de manière considérable dans les années à venir. D’une part les retraites qui comme au Japon depuis environ les années 2000 vont coûter une fortune ingérable et ensuite le social pour ces personnes qui ne contribueront de toute façon jamais à rien qui donnera le coup final à ce pays. Faut plus venir pleurer, c’est trop tard… Pour ceux qui le peuvent un conseil: quittez ce pays car il va a sa perte.

  19. Posté par piche le

    cela se passera comme en France, les citoyens normaux éduqués et lettrés partiront et nous verrons se créer des ghettos où notre police ne mettra plus les pieds et où ils pourront vivre ainsi tranquillement […]

  20. Posté par C. Donal le

    @ Le Taz
    « Nous ne sommes pas officiellement dans l’union européenne et pourtant tout se passe comme si nous y étions ».
    Nos bigots immoraux espèrent le meilleur et les voisins impliqués auront le pire avec perte de valeur sur leur propriété s’ils sont propriétaires et des difficultés de jour comme de nuit, au quotidien, selon les modèles pourtant déjà expérimentés en Allemagne et en Autriche (Calden, Radeburg, ou Holzkirchen, St.Georgen…les exemples sont désormais légion). Nos bigots se dépassent en immoralité masquée et feront évidemment mieux que tout le monde par simple volonté… en oeuvrant cependant à la destruction de la paix sociale. Merkel n’a-t-elle pas fait comprendre que les dégâts collatéraux étaient inévitables ?
    Ces idiots utiles préparent le terrain là où auront lieu les futurs troubles civils de différents niveaux. A noter : les noms des responsables.

  21. Posté par pépé le moko le

    ecopop a été balayée par le peuple suisse, maintenant c’est un bétonnage intensif qui nous attend.
    Que se passera t-il le jour ou une bulle immobilière arrivera et que la construction déclinera ?
    comment financera t-on les millions de travailleurs du batiment au chomage ?
    Ils émargeront au chomage jusqu’en fin de droit et pourrons rentrer chez eux en emportant leur deuxième pilier a ce moment risquons-nous de finir comme la Grèce ?

  22. Posté par piche le

    et les abonndements pour le Montreux Jazz ils sont où, c’est n’importe quoi l’accueil en Suisse !

  23. Posté par Le Taz le

    Quand le peuple va-t-il finir par comprendre que nous ne pouvons plus accorder la moindre confiance à notre gouvernement ? Il faut arrêter de voter n’importe quoi !!!

    Le canton qui impose aux communes des immigrants, cela s’appelle de la dictature, la déchéance est en marche. Ce qui se passe est extrêmement grave, nous assistons à la destruction de notre pays et personne ou presque ne réagit ! Permettez-moi de vous rappeler qu’à l’origine, notre système de démocratie directe est une pyramide inversée, le pouvoir est au peuple, puis aux communes, puis aux cantons, puis aux chambres fédérales et enfin au conseil fédéral.

    Quand les PLR vont-ils comprendre qu’il n’y a pas que le fric dans la vie, parfois, la culture, nos valeurs, notre qualité de vie sont plus importantes que le pognon ! Si cela complique nos relations avec la dictature de Bruxelles, eh bien nous ferons avec, nous ne négocions pas avec les maitres chanteurs !

    Nous ne sommes pas officiellement dans l’union européenne et pourtant tout se passe comme si nous y étions, la libre circulation, notre franc suisse qui est systématiquement aligné à l’euro par l’achat massif et irresponsable de devises étrangères, l’immigration de masse, la volonté de la confédération de signer les accords TAFTA et de nous imposer le mariage pour tous.

  24. Posté par Mady le

    Une fois de plus les autres avant les nôtres. Et voilà qu’on les installe dans des appartements prévus pour les étudiants, qui comme partout en Suisse peinent à trouver un logement. Mais où va-t-on ? C’est vraiment inadmissible.

  25. Posté par Baron d'Bobard le

    Je rappelle que nous avons voté sur ce point le 5 juin 2016. La révision de la Loi sur l’asile a été acceptée par le peuple.
    Le peuple est bien naïf. Tant pis pour lui.

  26. Posté par Bilou le

    Un genre d’expropriation, en somme ! Voilà les premiers effets de la dernière votation sur l’asile. Et l’ironie de l’histoire veut que les étudiants « victimes » de ce scandale soient traditionnellement des gauchistes (voire ultras), hé hé hé… Un jour viendra où les sympathisants des envahisseurs regretteront peut-être leur aveuglement imbécile.

  27. Posté par pépé le moko le

    j’aime bien la fin de l’article ou quelqu’un déclare: Nous avons de la compassion pour eux mais….
    quant a moi, aucune compassion pour ces envahisseurs pour la plupart musulmans qui par leur poids démographique vont completement changer la population bientôt !
    Et si j’étais la mère d’une adolescente il va de soi que je lui interdirais le mini-short, faut quand meme pas provoquer ces jeunes migrants plein de virilité !

  28. Posté par Aline le

    Mais c’est normal, d’abord les autres et ensuite s’il y a encore de la place pour les citoyens suisses on leurs donne ce qui reste!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.