22 commentaires

  1. Posté par Delveaux le

    Il suffit de regarder son sinistre faciès pour se faire une opinion..J’aime trop la littérature pour me salir dans ses torchons sans art et sans envergure sinon celle d’un vendu.Quand je pense que cet olibrius a l’audace de vouloir mettre en scène des opéras alors qu’il n’a aucun talent!!Si vous voulez vous convaincre de la nullité du bonhomme, regardez sa grotesque « mise en scène » de la Bohème de Puccini dans les opéras en plein air aux Invalides,vous comprendrez ce qu’est une dictature:un pauvre type plein aux as qui croit pourvoir faire la pluie et le beau temps parce qu’il est membre du Siècle.Heureusement ce bouffon n’est pas éternel(du moins sur la terre) pour la suite je n’aimerai pas être à sa place…

  2. Posté par Max93 le

    Pour lui comme pour son ami BHL (tous deux à 250 millions d’€ de fortune…ça enivre le bipède , ça ouvre des portes et en corrompt un max malheureusement) on peut se demander s’il n’a pas tout simplement « un grain »….

  3. Posté par PEREZ le

    C’est révélateur de ce que mondialiste acharné désire : la dictature mondiale qu’il prône dans ses pseudo-livres, ce type est dangereux.

  4. Posté par Elsaesser le

    Je croyais que ce vieux bouffon à l’aube de ses 60 piges s’était fait hara kiri, pour ne pas coûter à la société davantage que ce qu’il rapportait ! Ainsi donc, non seulement il vit toujours, mais en plus il est en liberté !! Ahurissant !

  5. Posté par Pascal le

    J’ai commencé à démonter point par point son argumentaire, mais arrivé à 3 pages de contredits, j’ai arrêté. Il aligne tellement de poncifs que s’en est impensable. Mais je pense que le pire qu’il puisse dire, c’est ça :

    « Admettre que rien n’est acquis, peut conduire, à revenir au temps où la raison et la liberté étaient écrasées par la foi et le fatalisme et, en utilisant les armes de la démocratie, à la détruire »

    J’ai envie de lui dire que le fait d’admettre que tout acquis est immuable conduira l’Europe à disparaître, emportée par les migrants et leur religion. Et là, on n’aura plus de liberté d’expression, plus de liberté de penser et plus de liberté de culte. Est-ce vraiment l’immuabilité qu’il réclame ?

    Ce n’est pas parce qu’un peuple prend une décision un jour que ces petits-enfants ne pourront pas décider de changer. Ce type est un fumiste de première.

  6. Posté par ASSAYAG le

    Bla bla bla

  7. Posté par Philippe le

    Vouloir 3 référendums à 1 an d’intervalle, autant dire qu’on veut empêcher un référendum.
    Comme si les gens ne pensaient pas avant de voter. Eh bien nous soumettrons sa proposition à 3 référendums avec un an d’intervalle comme il se doit. C’est dans la lignée de l’Europe de mettre des mécanismes « irréversibles » pour piéger les gens. Cet homme est toute simplement dangereux et montre son vrai visage.

  8. Posté par Le Taz le

    Eh bien voila, le loup sort du bois, Trotski 2, le retour, le communisme a échoué, nos maîtres ont retravaillé le concept et remettent l’ouvrage sur le métier… Une dictature dirigée par les banksters, les élites, le club des 300 plus quelques lèches-bottes utiles et une gigantesque masse d’esclaves à leur service… Des esclaves qu’il faut absolument métisser au plus vite pour qu’ils n’aient plus d’identité, plus de culture, plus de racines, des esclaves suffisamment intelligents pour être exploités et suffisamment idiots pour ne pas se poser de questions et se révolter ! Remarquez, nous sommes déjà des esclaves, nous courrons tous les jours après des billets de monopoly que nos maîtres fabriquent sans contrepartie !

    Ah oui, il faut aussi détruire le christianisme, le moins que l’on puisse dire c’est que le Pape argentin fait du bon boulot !!! Mais pchuuutttt, nous sommes des cerveaux malades. Et pourtant les faits sont les faits, nous pouvons décider de les ignorer mais les faits sont et resteront des faits !
    Le mouvement pro Brexit devrait urgemment traduire cette article et faire un buzz médiatique en expliquant qui est ce Monsieur Attali. Rester dans la dictature ou en sortir ? That is the question…

  9. Posté par Bussy le

    Le pauvre, ses livres ne se vendant sans doute pas, il ne sait plus quoi écrire pour se faire remarquer !

  10. Posté par conrad.hausmann le

    Que veut dire le « progrès irréversible « pour ce philosophe ? Ne cherchez pas, pour lui c’est cette utopie nommée « socialisme ». Par ailleurs y a-t-il un progrès réversible ? Si cela existait ce ne serait plus un progrès !

  11. Posté par Peyhem Veys le

    Jacques Attali: n’est-ce pas celui qui a écrit dans un de ses torchons (qu’on nomme pompeusement livre) qu’il fallait cloner les enfants et qu’ainsi, puisque ce n’était pas vraiment des enfants, on aurait pu s’en servir comme jouets sexuels ? Cette seule proposition démontre toute la droiture et la classe du gaillard…..

  12. Posté par Loulou le

    Ce n’est pas lui qui prônait l’euthanasie à 65 ans? Il a largement dépassé la date, le vieux débris. Allez Jacques, au compost, il est temps. L’avis d’un vieux débris sur l’avenir de mes enfants ne m’intéresse pas, je dirais même qu’il est fortement malvenu. L’avenir de l’Europe et des Européens n’est pas son affaire.

  13. Posté par Renaud le

    La séparation de l’Eglise du Progrès et de l’Etat c’est pour quand, 2905 ?

  14. Posté par alticor le

    Tiens revoilà notre vendeur de pantalons à une jambe, depuis le temps qu’il arpente librement les médias aux ordres en prime time pour nous exposer sa vision du monde. Je me demande si il radote ou si il y a une part prophétique dans ses affirmations, comme si il était le porte parole visible des élites oligarchiques mondialistes, suivant un agenda précis et venant s’adresser tel un loup déguisé en berger à ses moutons, pour leur expliquer comment ils souhaitent les saigner…

  15. Posté par Aude le

    C’est sa bêtise qui est déjà sanctualisée…………..Socialisme N.O.M. Même combat….
    À bas…..à bas la dictature!!!

  16. Posté par sophie edouard le

    Trop tard, l’Europe est déjà entré en dictature, quand on voit sa définition : régime dans lequel une personne ou un groupe de personnes exercent tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu’aucune loi ou institution ne les limite…. je ne vois pas la différence entre ce qui se passe actuellement dans toute l’Europe.

  17. Posté par Andrea le

    Donc, si en 1933 il avait été décrété que le national-socialisme était la référence comme modèle politique européen et les urnes l’avaient confirmé en 1934 et, disons 1936, le peuple n’aurait pas pu revenir en arrière?
    Même sans « sanctuarisation » des idioties on a bien vu ce qu’il a fallu pour se débarrasser de ce régime.

  18. Posté par Gaston Siebesiech le

    Quel aveu, en particulier venant d’une grosse tête Française. Oui un aveu incroyable, le socialisme est invivable, « no Futur », les abus des castes dirigeants de première, deuxième et troisième gardes tous venu des « grandes écoles » n’ont produits que des usines à gaz administratives à tous les échelons Ville, région/cantons, européennes, la ruine. Eux les arrivés, les hauts et moins hauts fonctionnaires ils vont bien, très bien même, apparts de fonctions, voitures de fonction, habillés toujours très chique, rentes blindées cumulatives etc. on rêve. Leurs salaires et avantages en tous genres sont un affront au peuple. Nos socialistes Suisse sont de la même veine, peut être pire! Que dire des Gxy, Cop21—2x comparable au gazon de l’Euro, des milliers de photos prisent en commun pour épater la galerie alors que le peuple veut du travail (pour beaucoup de Français, je n’en pas si sûr!). Alors que les verts européens se nourrissaient du nucléaire, en France pas un pas un mot, comme le nuage de Tchernobyl qui évita comme par miracle la France, les essais atomiques au Sahara puis en Océanie qui ont été des bienfaits pour ces sans dents d’un autre âge!
    Il serait temps d’arrêter ces anniversaires guerrier qui n’ont rien à envier au grands défiles présent et passé d’état bien peu recommandable, tous autant plus socialiste/communiste les uns que les autres.
    Je m’étonne que la CGT n’ait pas ouvert une antenne à Lausanne et à Genève. Bon c’est vrai, ils n’en ont pas non plus à Caracas.

  19. Posté par Myrisa Jones le

    «… jusqu’ici, on considérait certaines évolutions institutionnelles, économiques, sociales, scientifiques, comme des avancées telles que, une fois qu’elles étaient installées, nul ne chercherait plus jamais à les remettre en cause, même pas par un vote démocratique. »

    C’est à se demander comment les « zélites », dont fait partie ce monsieur, regardent l’UE.
    Il a vraiment de m… dans les yeux pour dire ce genre de chose actuellement, alors que la dégradation de la situation est générale et de plus en plus visible partout en Europe.

  20. Posté par Christian Hofer le

    Regardez comme il se tortille pour faire passer la démocratie comme quelque chose d’ignoble.

    Toute son intelligence ne vise qu’à inverser les logiques et détruire les libertés.

    C’est tellement répugnant.

  21. Posté par Pierre H. le

    N’est-ce pas déjà ce qu’ils ont en France ? Une dictature ? S’ils appellent ça « démocratie », dieu sait ce qu’ils appellent une dictature !!!

  22. Posté par Pierre H. le

    Ce nuisible est toujours en liberté ??

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.