La population érythréenne bondit de 72% à Genève en deux ans

courbe-ascendante

En valeur absolue, le chiffre ne parait pas si important.  D’après l’Office cantonal de la statistique (OCSTAT), la population résidante érythréenne est passée de 1052 à 1815 individus de 2013 à 2015. Cependant, cela représente tout de même une augmentation de plus de 72% en à peine deux ans.

Suite

9 commentaires

  1. Posté par Tommy le

    Pareil à Lausanne. Allez observer la clientèle de la Place de l’Europe, qui d’ailleurs devrait être rebaptisée Place des Glandeurs. Roms affalés, bière à la main, dealers( non, pas Norvégiens! ) , Érythréens pianotant nuit et jour sur leur Smartphone, Maghrébins à la recherche d’un bon coup.
    Une vraie honte!
    Un jour, j’avais conseillé à des touristes français cherchant cette place pour y pique-niquer de changer d’idée au plus vite!

  2. Posté par Un observateur le

    Oui, ce sont tous des ingénieurs , des médecins qui apportent le savoir et la prospérité à la Suisse…ce que les journaux de gauche nous racontent à travers des cas rares.
    Le droit d’asile dévoyé, détourné avec une administration incompétente, des lois dépassées et des politiques suicidaires, c’est l’Africanisation rapide de la Suisse qui sera défigurée. Ayant passé beaucoup d’années dans ces pays, je n’arrive pas à comprendre comment on peut être aussi suicidaire pour importer des problèmes graves etnico-tribalo-religio-culturels permanents et sans solution.
    C’est la décomposition de la société d’accueil avec la destruction du lien et de la cohésion sociale, du mode de vie , de l’impossibilité ou du refus d’intégration pour des subsahariens inadaptés, inintégrables qui vivent obligatoirement du social à 95% et qui continuent à faire beaucoup d’enfants que la collectivité prend en charge. C’est la fin de la sécurité et l’assurance de l’explosion de l’incivilité, de la délinquance, de la criminalité, du communautarisme, des traffics, de la drogue et des déficits des organismes sociaux.
    Continuer à accueillir et surtout à donner des titres de séjour et statut de residents définitifs et vous amorcerez une bombe qui nous éclatera à la figure .
    J’ai vécu deux décennies dans ces pays et j’espère me tromper…

  3. Posté par sophie edouard le

    Le nombre de migrants qui arrivent chez nous est bien plus important que ce que l’on nous dit. Depuis quelques jours ma ville, La Chaux-de-Fonds, est complètement envahie, déjà que la proportion d’érythréens et d’africains avait explosé, en quelques jours elle semble avoir doublée, comme ça on restera en 1ère position de la Suisse dans l’aide sociale…. une vraie chance… Franchement, après un espoir suite aux votations contre l’immigration de masse, quand on voit le résultat on ne peut être qu’envahi de désespoir, puis ce sera la colère et la révolte, car contrairement à ces peuples qui arrivent chez nous je ne fuirai pas mon pays

  4. Posté par Gaston Siebesiech le

    Pas en Appenzel ou à Uri, non à Genève! Après les valaisans, les jurassiens, les neuchâtelois, les érythréiens. Ils vont être obligé de construire des maisons sur le lac, de mettre des hlm dans les parcs des ambassades, de l’ONU et j’en passe. Il va falloir engager des frontaliers pour qu’ils s’en occupent.

  5. Posté par Yolande C.H. le

    Pour info, d’aprèsWikipedia:
     » L’Érythrée a connu une croissance économique importante ces dernières années, avec un accroissement du produit intérieur brut (PIB) de 8,7 % en 2011 et 7,5 % en 2012. L’Economist Intelligence Unit prévoit un taux de croissance de 8,5 % en 2013.

    L’Érythrée dispose de nombreuses ressources naturelles, comme du cuivre, de l’or, de l’argent, du granit, du marbre, du potassium, du zinc, du sel et du fer et quelques sources de gaz et de pétrole dans ses eaux.

    En 2011, après la chute de la Jamahiriya arabe libyenne qui a soutenu l’économie érythréenne depuis son indépendance, en offrant pétrole en suffisance sans frais, armes… elle ne compte plus que sur l’aide du Qatar (depuis 2008), qui lui permet de proposer éducation et soins gratuits à la population. »

    Population totale (2012) 6 233 682 hab.
    (classé 114e)
    Densité 50 hab./km2
    Les hauts plateaux du Nord, dont l’altitude varie de 1 800 m à 3 000 m, possèdent un climat tempéré de type méditerranéen ; les espaces côtiers en revanche sont chauds et arides. »

    Bref, de l’espace et tout ce qu’il faut pour faire marcher le pays.

  6. Posté par Daniel le

    72% à Genève… Hummmm 2000% à Berne… Vous en doutez? Venez faire un tour un après-midi et vous comprendrez…

  7. Posté par conrad.hausmann le

    Naturellement il s’agit bien entendu d’ ingénieurs, d’informaticiens et autres scientifiques de haut niveau !

  8. Posté par marguerite le

    une vraie chance pour Genève, en effet !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.