Argovie: Suisses très violemment attaqués par 12 à 15 Érythréens en pleine gare

meurtres

Pour quatre jeunes Suisses, la sortie a viré au cauchemar. Ils ont été brutalement attaqués à la gare devant des témoins. Et ces témoins n'ont même pas alerté la police.

Samedi, j'était à Wohlen avec une amie dans le bar à narguilé (bar à shisha), déclare la jeune fille de 18 ans F. H. au 20 Minutes.ch. "Je suis choquée" dit-elle à plusieurs reprise le long de son récit à propos de ce qu'elle a enduré ce samedi soir à 23h40 à la gare de Wohlen en Argovie.

"Deux collègues nous ont accompagnées du bar jusqu'à la gare. Là-bas, nous voulions prendre le train de 23h46 pour Lenzburg." A la gare, 3 types nous ont sifflés par derrière. Nous ne leur avons pas prêté attention et avons simplement poursuivi notre route en direction du quai", poursuit F. Une fois arrivés là-bas, les 4 amis ont attendu le train. "Il y avait pas mal de monde. Je pense qu'il y avait environ 40 personnes au total: Sur le quai et près du bus." Après ils ont revu les 3 jeunes hommes - cette fois avec des renforts. "Ils ont couru et ont traversé les rails, peut-être 12 à 15 types. Ils nous ont encerclés."

"Ils l'ont frappé à la tête avec des pierres"

Ce que F. appelle "une situation désagréable" se dégrade rapidement. "Les hommes, je crois que c'était tous des Érythréens - ont voulu serrer la main à mes deux collègues. L'un deux leur a donné la main. Le deuxième ne l'a pas voulu et leur a dit "Partez". A ce moment, l'atmosphère tendue a complètement basculé. F: "Ils se sont tous jetés sur lui, ils l'ont frappé, des coups de pieds de tous les côtés". Le jeune Suisse de 17 ans a essayé d'aider son ami de 19 ans - "A ce moment-là, ils l'ont également frappé."

Pour finir, F, son amie et le jeune homme de 17 ans ont assisté à la dégradation complète de la situation: "Ils ont jeté mon ami sur les rails, ils ont continué à le massacrer, ils ont pris des pierres (du gravier) et ils l'ont battu sans arrêt partout à la tête".

Source Traduction Schwarze Rose pour les Observateurs.ch

Rappels:

Aarburg : Une famille érythréenne coûte 25’000 Frs par mois à la commune

Près de 90% des Erythréens ayant obtenu l’asile en Suisse touchent l’aide sociale

La Suisse se fait gruger: Pas de changements avec les requérants érythréens alors que cela fait 5 ans que les députés suisses souhaitent un accord.

Suisse: Une Érythréenne naturalisée rejoint la Commission fédérale des migrations et milite pour les siens

 

37 commentaires

  1. Posté par bigjames le

    A part ça, on a plus de nouvelles des deux personnes violemment agressées dans un sous-voie à Genève il y a quelques semaines.
    Ils avaient du être mis dans un coma artificiel tellement ils ont été massacrés.
    Le silence sur cet événement en dit long sur la probable identité des agresseurs « présumés ».

  2. Posté par Deguil le

    Je constate que la Suisse n est pas mieux épargné par cette racaille les politicards sont devenus totalement assujettis au pouvoir des migrants le monde est tombé sur la tête. Je pense que nous serons obligé de nous armer contre ces barbares.

  3. Posté par miranda le

    Cela s’apparente à une sorte de « politique de la terreur », que l’on voit fleurir partout en Europe.
    Comme si « un enseignement ou propagande religieuse » leur inculquant la haine de l’autre à

    savoir l’européen, devait les engager à « nous combattre » pour que la peur s’installe en nous, la

    sidération aussi, de façon à ce que nous devenions « inertes ».

    C’est trop fréquent, trop étrange, pour ne pas faire partie d’une sorte de STRATEGIE.

  4. Posté par Sertorius le

    Comme j’ai dit dans ma conclusion de ma lettre au PS:
    … en voyant vos clients étrangers, je ne peut vous donner la réponse du lanista jouer par Ustinov dans Spartacus quand il voit la triste marchandise:

    ‘Quoi, ceux-la? De la charogne! Les vautours sont en retard.’

  5. Posté par Bilou le

    Ces pseudo-réfugiés érythréens, dont la plupart sont en fait de simples déserteurs, sont là pour y rester ! Entendu lundi à la radio, le témoignage d’un érythréen vivant dans une famille d’accueil vaudoise, qui dit se plaire chez nous et, à la question du journaliste demandant s’il pensait rentrer au pays si amélioration de la situation, il a répondu que sa vie est ici maintenant et qu’il ne repartirait pas. Entendu hier toujours à la radio, le témoignage d’un érythréen mineur en foyer genevois, qui se plaint du bruit dans le bâtiment et demande à pouvoir bénéficier d’un appartement privé pour lui tout seul. Et ceci, avec la compréhension totale de l’éducatrice. Le fait de prétendre que les migrants n’ont que l’envie de retourner chez eux dès que possible est de l’enfumage pur et simple. Les actes de violence commis par ces gens chroniquement embièrisés (gros clients Denner…) feront bientôt partie des simples faits divers dans le paysage.

  6. Posté par Jacques le

    Silence radio dans la plupart de nos médias. Il a fallu que je trouve ici cette nouvelle. Dans notre pauvre Suisse, on ne pourra bientôt plus rien lire ou écouter. Comme en son temps en Union soviétique ou dans le Troisième Reich. Un lavage de cerveau permanent.

  7. Posté par Christian Hofer le

    @ Gerry

    Parce que le principal parti à vouloir toujours plus d’immigration est bien le PS. Lors de la guerre des Balkans, c’est lui qui a milité pour que la Suisse accepte tant de Balkaniques. Aujourd’hui qui est la figure de proue de cette invasion? S. Sommaruga comme vous pouvez le constater dans de nombreux articles sur Les Observateurs.ch.

    Le PBD est insignifiant, c’est une construction totalement artificielle qui ne vaut même pas la peine qu’on s’intéresse à lui. Il a d’ailleurs été formé par une Conseillère fédérale propulsée par les magouilles du PDC et… du PS. Le PS est encore l’un des principaux parti qui pèse de tout son poids sur notre politique migratoire.

    De même, qui sont ceux qui ont milité tant de fois à Genève? Des protagonistes de gauche, toujours et encore (syndicalistes et mouvements de gauche).

    Les personnes les plus dangereuses pour notre pays (Calmy-Rey, Dreifuss, Cesla Amarelle, Rebecca Ruiz, Ada Marra…) sont bien de gauche.

    Et personnellement, je n’estime pas le PDC comme étant de droite, ni même du centre.

  8. Posté par Gerry le

    Pourquoi sans cesse « remercier la gauche »? PDC, PVL, PBD, PLR sont tous aussi responsables puisque favorables à l’invasion massive et incontrôlée…

  9. Posté par pierre frankenhauser le

    Un centre pour 150 requérants va ouvrir dans le quartier des Nations à Genève. Si un de ces gangs de racailles venait à agresser des fonctionnaires internationaux (p.ex. du UNHCR), je me demande bien comment les agences onusiennes, les politiques et les médias bienpensants réagiraient.

  10. Posté par Christian Hofer le

    Merci à C. Donal pour tous ces liens. Certains semblent douter de la véracité de ces faits alors que tout cela est simplement LOGIQUE pour quiconque lit Les Observateurs.

    Cela prouve bien que le « syndrome allemand » est aussi une réalité en Suisse. On tente de passer sous silence les saloperies de ces gens tout en faisant de la propagande pour l’ouverture des frontières.

    Immonde.

  11. Posté par C. Donal le
  12. Posté par Vengeur le

    Comment se fait-il qu’aucune ligne soit apparue dans les médias argovien ? et si l’on recherche dans les rapports de police…rien pas une ligne ?? Peut-on m’expliquer ?
    OÙ chercher…….
    Merci

  13. Posté par Le Taz le

    Ces érythréens sont de purs réfugiés économiques, ils n’ont rien à faire chez nous. A quand une initiative pour expulser tous ces réfugiés économiques ?
    Notre gouvernement est irresponsable, s’ils continuent à faire n’importe quoi, il ne faudra pas s’étonner lorsque les plus patriotes d’entre-nous se mettrons à faire le ménage eux-mêmes. Ce jour la, les médias s’étonneront d’une montée de ce qu’ils appelleront du fascisme alors qu’en réalité cela ne sera qu’une réaction citoyenne à la politique de notre gouvernement.

  14. Posté par Franz le

    Bravo Hérodote : « Si ces ordures sont l’avenir de la Suisse, l’avenir de la Suisse ne sera qu’ordure ».

  15. Posté par William S. le

    Serait-il possible d’avoir le lien de l’article du 20 minutes ?

  16. Posté par Hérodote le

    Si ces ordures sont l’avenir de la Suisse, l’avenir de la Suisse ne sera qu’ordure.
    Vous voyez ces enfoirés gérer les systèmes complexes qui constituent l’infrastructure du pays (électriques, hydrauliques, ferroviaires, informatiques, routiers, etc.), que, pour l’instant du moins (avant que nous ne les foutions dehors), ils ne font que parasiter? L’avenir de notre pays, ces nuls du continent africain? Ce sera bien plus certainement l’effondrement total du pays, avec criminalité généralisée jusqu’à ce que ces envahisseurs et pilleurs aient tout volé et détruit. Alors, il ne leur restera plus qu’une chose: s’entretuer.
    C’est la plus grande imposture politique de mémoire d’homme civilisé, le plus grand acte de mauvaise foi qu’on puisse même s’imaginer que des gens aussi inaptes, ignares et, par-dessus tout, aussi nourris par le ressentiment, sans aucun esprit ou savoir-faire, sans autre ambition que de vivre à la traîne des autres (un symptôme de leur ressentiment massif, précisément) et de croire que de vivre ainsi leur est dû (sans quoi ils sont immédiatement prêts à recourir à la violence), seront de quelque manière que ce soit en mesure de contribuer à la gestion, à la maintenance et aux soins que requièrent les infrastructures dont ils ne font que profiter, comme si les structures en question étaient tombées du ciel. Tout cela relève d’une volonté d’auto-destruction qu’il nous faut combattre de toutes nos forces.
    En passant, citoyens, n’oubliez pas qu’il est impératif de s’armer (et pas uniquement d’armes à feu).

  17. Posté par Martina Marietta le

    Il y a quelques années, mon ex-ami a pris ma défense vis-à-vis de personnes que je qualifierai de non-occidentales. Le résultat a été que les ennuis de justice ont été pour lui. Les fauteurs de troubles eux n’ont rien eu. De plus, ils ont été soutenus par des « locaux bien de chez nous », qui pensent toujours qu’il faut prendre partie pour les « pauvres chéris » que j’appelle dorénavant « les espèces protégées ». Bien que je ne sois plus avec mon ami, je lui suis reconnaissante de ce qu’il a fait.

  18. Posté par Dumesnir Henri le

    @ Dufour R. et Tommy
    Lorsque les victimes seront informées que la justice transmet leurs coordonnées aux criminels, il n’y aura plus beaucoup de plaintes déposées. Par conséquent, moins de travail pour la police et la Justice. Ainsi, les statistiques de la criminalité étrangère seront bien améliorées. On peut remercier la gauche et les mondialistes.

  19. Posté par C. Donal le

    On prendra note au passage de l’image dans le corps de l’article source 20 minutes, des agresseurs bien de chez nous (pas visible sur tous les supports).

  20. Posté par Christian Hofer le

    Nos remerciements à Schwarze Rose et aux Observateurs.

    Travail de qualité s’il en est.

  21. Posté par Yves le

    Si l’état ne peut plus assurer la protection des citoyens lambda, ceux-ci vont assumer eux-mêmes leur protection. Il en sera de même si l’on sait que l’on risque des représailles parce que les coordonnées du plaignant sont transmises d’office aux assaillants. Il n’y a pas de meilleur moyen pour déclencher un début de guerre civile.

  22. Posté par André Verk le

    Devant une telle situation, un homme courageux ne songera pas à appeler la police, il interviendra directement à ses risques et périls, l’important pour lui étant de porter secours aux agressés.
    Devant une telle situation, une homme sans courage mais conscient appellera la police quelles qu’en puissent être les conséquences, l’important pour lui étant que quelqu’un porte secours aux agressés.
    Devant une telle situation, un zombie ne fera rien, l’important pour lui étant que rien ne se passe dans sa triste vie.

  23. Posté par Dufour R. le

    @ Tommy
    Je confirme que la Justice suisse, vaudoise en l’occurrence, communique le nom et l’adresse de la victime aux délinquants. Un ami m’a raconté que sa fille de 19 ans a subi une agression à caractère sexuelle d’un demandeur d’asile débouté, déjà condamné pour vols et agression sexuelle dans un autre canton. La fille en question craint des représailles des « copains » de l’agresseur. La Police ne lui a pas expliqué, lors du dépôt de la plainte, que la Justice transmettait systématiquement les coordonnées des plaignants à la partie adverse. La victime a demandé des explications à la Justice sur le fait d’avoir communiqué son identité et son adresse, la réponse fut « C’est la procédure, mais vous n’avez rien à craindre ! »… Cette même Justice a mis environ six mois avant de donner des nouvelles à la suite de la plainte pénale !

  24. Posté par Un observateur le

    J’ai passé 22 ans dans ces pays de malheurs. Je ne comprends pas comment les autorités Suisses arrivent à détruire leur propre pays en donnant un statut définitif à des populations Africaines ( Erythréenne, Somalienne, Soudanaise; Kenyane etc…dont l’immense majorité ( 95 % au moins ) sont inintégrables, inassimilables et dès maintenant vivent obligatoirement du social .
    Donner un statut provisoire avec obligation de retour est une nécessité absolue.
    Démographie explosive, regroupement familial, coûts sociaux exhorbitants et l’impossibilité vu l’afflux et le nombre de disposer de toutes les structures , personnel qualifié etc…pour les éduquer , les loger, les habiller , les soigner , les former etc…mission impossible…
    C’est un crime contre l’intérêt supérieur des Suisses car on importe des problèmes ethnico-socio-culturalo-tribalo-religieux sans solution….
    Et attendez donc qu’ils soient nombreux , qu’ils aient des papiers ( statut définitif etc..) qu’ils se sentent forts et vous verrez qu’ils passeront à l’acte beaucoup plus facilement que maintenant.

  25. Posté par pierre frankenhauser le

    Nos médias mainstream vont de nouveau adopter la loi de l’autruche. Si l’UDC met cet événement sur la table, nos médias islamos-africano-collabos accuserons le « parti populuste » de récupérer cet événement, alors que l’UDC ne ferait que dénoncer des faits réels. Certains scribouillards diront que ces sauterelles érythréennes sont une chance pour la Suisse, en citant un exemple qui n’a rien avoir avec les nombreuses incivilités et violences dont sont capables ces profiteurs de notre système: « Voyez Tadesse Abraham, Genève l’a accueilli, il s’entraîne à Lausanne, et il a pulvérisé le record de Suisse du marathon, ratant de peu le record d’Europe. Une chance pour la Suisse, je vous dis ». Personnellement, je préférais voir un Viktor Rötlin, un Markus Ryffel ou un Stéphane Schweickardt bien de chez nous, pas un mercenaire qui n’a rien de suisse.

  26. Posté par Tommy le

    Je suis étonné par le fait que nos Suisses valeureux, héritiers d’un peuple de montagnards belliqueux et indépendants, n’osent même plus se défendre face à des Erythréens au physique de pygmées de 50 kilos à peine!
    Ces gnomes rachitiques doivent se sentir rassénérés par leur faiblesse, leur bonté, leur indulgence! Ils ont tant souffert pour alunir chez nous!
    A moins que leurs cerveaux, je parle de ceux des Suisses, soient tellement formatés par les médias qu’en cas d’attaque, ……couchez- vous et demandez pardon à votre agresseur!

  27. Posté par Christian Hofer le

    Je suis de l’avis de Tommy, car c’est comme cela aussi que cela se passe en France: la crapule ne risque rien mais elle sait tout de vous par l’entremise de notre gentille justice.

    Et gare à vous si vous essayez de défendre la victime lors de l’agression: la racaille peut déposer plainte si elle reçoit des coups.

  28. Posté par Tommy le

    A Pehem Veys@
    Si des Suisses dénoncent les  » bêtises » des étrangers, ils seront confrontés à eux , car la police transmet leur identité aux auteurs desdites peccadilles. Mon fils en a fait l’expérience , détroussé de son smartphone par un Albanais, multirécidiviste, et qui coule toujours des jours heureux dans notre canton!
    C’est comme si l’on communiquait votre identité aux hommes de main d’Al Capone , en vous assurant que les lois de la démocratie seront respectées et que vous aurez droit à la protection de la justice!
    Au fait, avez- vous lu mon commentaire sur le témoignage du prof en ZEP?

  29. Posté par Peyhem Veys le

    Le pire là-dedans, c’est que les gens autour, n’ayant rien fait pour défendre ces jeunes, n’ont même pas appelé la police. On apprécie leur sens du devoir et on leur souhaite tout de bon pour la fois où ça leur arrivera. Et ça leur arrivera. Sans aucun doute….

  30. Posté par Yves le

    Va falloir se promener avec le même « canif » que crocodile Dundee ;-)

  31. Posté par Alain le

    Et ils en veulent encore et encore
    Bientôt la guerre civile …

  32. Posté par Tommy le

    A Yves @
    C’est la réaction que j’ai eue en lisant ce compte-rendu. Je me réjouis de lire le 20 Minutes et le 24 Heures de demain!
    Vous pouvez également consulter le site de  » Polizei Aargau » si vos connaissances dans la langue de Goethe vous le permettent.
    Censure ou pas, je constate que sur le site de  » Police Neuchatel » , on ne parle que d’accrochages en bagnole ou de conducteurs bourrés qui ont fini dans le talus.Et pourtant, c’est un canton-frontière avec la France et ses campements de gitans. Mais pchuuuuuuut….

  33. Posté par Dumesnir Henri le

    Le port d’armes semi-automatiques devient nécessaire pour les autochtones !

  34. Posté par Yves le

    On va bien voir si les merdias parlent de ça ….

  35. Posté par Sergio Mororoli le

    Vous avez été enrichis. N’essayez pas de porter plainte ou de vous défendre, vous risqueriez une condamnation pour racisme.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.